Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 [SF] Les danseurs de la fin des temps - Moorcock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athanaël
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: [SF] Les danseurs de la fin des temps - Moorcock   Jeu 15 Mar 2007, 15:11

Les danseurs de la fin des temps


Auteur : Michael Moorcock
Collection : Folio SF


Tome 1 : Une chaleur venue d'ailleurs



Quatrième de couverture : Dans un million d'années, presque à la fin des temps, l'univers est magique, baroque, somptueusement décadent. Pour les derniers hommes, immortels, tout n'est que jeu. Jeux sexuels qu'aucun tabou ne limite, jeux morbides où la mort n'est jamais définitive. On change la face de la Terre, on joue avec les éléments, avec le temps, on incendie des continents entiers pour la beauté du spectacle. Jusqu'à la fameuse Orchidée de Fer à qui vient l'idée originale de devenir mère ! Son fils Jherek va lui-même se singulariser en tombant amoureux de la belle Amélia, qu'il est allé quérir dans la banlieue de Londres à l'ère victorienne. Fort choquée par la dépravation ambiante, la tendre et pudique jeune femme s'efforce de convertir son soupirant. Mais les compagnons de jeu de Jherek vont pimenter l'affaire à leur façon...


Tome 2 : Les terres creuses



Quatrième de couverture : Jherek Carnelian, un des Immortels de la Fin des Temps, est tombé éperdument amoureux d'une prude jeune femme qu'il avait arrachée à l'ère victorienne. Et voilà que la belle Amelia disparaît dans les pièges de l'espace-temps, pour le plus grand désespoir de Jherek dont les langueurs commencent à sérieusement agacer ses contemporains. Mais veille le dieu de l'amour et du hasard : catapulté en plein XIXe siècle, Jherek y rencontre H. G. Wells himself, qui se fait un devoir de le conduire chez la belle.
Mais Mr Underwood, en mari jaloux qui n'a jamais entendu parler de voyage temporel, ne va certainement pas se satisfaire des explications confuses de Madame... Flamboyant et baroque, peuplé de personnages fabuleux, le cycle des Danseurs de la Fin des Temps, trois
romans et trois longs récits, est à rapprocher du chef-d'œuvre de l'auteur : Gloriana ou La reine inassouvie.



Tome 3 : La fin de tous les chants



Quatrième de couverture : Propulsés par une indocile machine à voyager dans le temps sur une plage de la préhistoire, Jherek Carnelian et sa belle Amelia pourraient enfin laisser libre cours à leur passion, s'ils trouvaient au moins de quoi se sustenter...
Echappant in extremis à la mort par inanition, ils rejoignent l'époque de Jherek pour y apprendre une terrible nouvelle : partout, les Galaxies ont commencé à exploser et notre bonne vieille Terre semble condamnée à brève échéance...
Est-ce donc vraiment la fin des temps? Est-ce donc vraiment la fin des rires et des chants?




Mon avis : Du même auteur que la série Elric, ces livres sont complètement différents de sa série phare, si différents que l'on peut se demander si c'est le même auteur. Mais c'est bien Michael Moorcock qui a écrit cette trilogie.

L'histoire est prenante, facile à lire avec des passages vraiment hilarants. L'anachronisme entre Amelia, la prude dame anglaise du XIXème siècle propulsée dans une société qui ne connait aucun tabou est très sympathique. Sans contrainte ni règle, la société de la fin des temps est en réalité complètement naive et innocente, ne pensant pas à mal dans leurs actions.

Le style est fluide, léger, et sans grande envolée philosophique qui m'avait rebutée dans les Elric. Le héros, Jherek et l'héroine, Amelia, sont très attachants ainsi que tous les autres personnages qui peuplent cette série. Parfois un peu prévisible (j'avais deviné notamment qui était le père de Jherek), cela n'en reste pas moins d'une originalité folle. Moi qui suis pas très fan de SF, j'ai vraiment adoré cette série que j'ai dévoré.

Je recommande ces livres à tous et en plus, je trouve les couvertures vraiment belles.


Apparemment il existe un 4ème tome des danseurs de la fin des temps, mais je ne l'ai pas lu, les trois premiers se suffisant amplement à eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://missblake.vosforums.com/
Storm
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: [SF] Les danseurs de la fin des temps - Moorcock   Ven 06 Avr 2007, 22:22

je suis deja une grande fan de la serie Elric et je ne connaissait pas cette serie...
merci pour cette decouverte il va falloir que j'aille faire un tour a la fnac. lol!
Revenir en haut Aller en bas
 
[SF] Les danseurs de la fin des temps - Moorcock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*ART, LITTERATURE, CINEMA, SERIES, INFORMATIQUE...*~ :: ~*LITTERATURE*~ :: Romans / Nouvelles-
Sauter vers: