Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 La passion et la raison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
EnDlEsSjOe
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: La passion et la raison   Mer 04 Avr 2007, 10:46

Oyé oyé à la population, les amigos, les jeunes et les moins jeunes!

Il est temps aujourd'hui qu'on discute de choses importantes qui, je suppose, concerne d'avantage les gens passionnés comme moi. Je ne vis aucune relation à la légère, je fais attention aux détails et me donne sans compter...

Aujourd'hui, je souhaiterai savoir si vous avez déjà vécu une relation passionnée dont votre raison vous freine à chaque instants. Les raisons peuvent être multiples, parlez-nous en. Voici la base de la réflexion :

Que devient la passion quand on la conjugue avec la raison ?


Merci par avance pour vos contributions.

Joe
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 04 Avr 2007, 14:44

jamais vécu ce genre de situation mais la passion a plus tendance à remporter sur la raison...
enfin ça dépend de quels genres de passions,ses intensités et tout...
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 04 Avr 2007, 21:05

On dirait un sujet de philo pour le bac lol! Mais j'imagine bien que c'est pas ce genre de réponse qu'on attend, et puis Internet regorge de dissert du genre, plus ou moins bonnes. Alors je laisse tomber les grands philosophes et vais tenter d'éclaircir ma vision des choses (en commençant par l'éclaircir pour moi-même ^^)

Bon, première question que je me pose en lisant la question: de quoi qu'on parle là? Vue l'intro, on va se limiter à la passion amoureuse. De toute manière je connais peu les autres.

Donc l'amour est-il compatible avec la raison? J'ai envie de dire ça dépend.
S'il y a aucun obstacle à cet amour, qu'il est réciproque, qu'il n'y a aucune barrière (sociale, familiale, géographique...), rien ne s'y oppose, et surtout pas la raison. Former un couple, une famille, c'est d'abord un idéal dicté par la raison avant la passion puisqu'on le souhaite en général avant de connaître la personne avec qui ce sera. Donc j'ai envie de dire que dans ce cas-là, la raison encourage même la passion.
Ca peut paraître contradictoire puisque par définition la passion est quelque chose de subi, pourtant je suis convaincue que les passions, l'amour en particulier, ça s'entretient. Il y a donc bien l'action de la volonté.

Maintenant, ça peut devenir plus délicat quand la passion entre en confrontation avec la raison. Je crois que chaque cas est un cas unique, à cause des raisons qui poussent à limiter la passion, et de la façon dont on décide de le vivre.
Dans tous les cas, je suis sure qu'il y a un choix à faire, entre la raison et la passion. C’est un choix actif, pas entièrement subi. Mais je pense qu’il est difficile de faire ce choix une fois pour toutes, c’est pourquoi il me semble que la plupart du temps on se laisse balancer tantôt vers la raison, tantôt vers la passion. Ca entraîne forcément des contradictions dans nos actes, tantôt déraisonnables et passionnels, tantôt raisonnables; je pense que ça peut même nous pousser à faire une chose et son contraire, comme rejeter l’être aimer pour ensuite se précipiter dans ses bras.

Et est-ce que cette contradiction entre passion et raison nous rend plus malheureux ? Forcément un peu puisqu’on ne peut pas vivre le bonheur pleinement. Mais quand on oublie un moment la raison pour se laisser porter par la passion, n’est-ce pas meilleur dans ces moments-là ? J’avoue me poser la question. Il y a l’interdit, la rareté de ces moments, l’attente… il est possible que toutes ces difficultés renforcent la passion.

Au final, j’en arrive à la même conclusion dans mes deux cas : la raison peut encourager ou renforcer la passion, qu’elle soit raisonnable ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
littlered-f
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Lun 16 Avr 2007, 21:23

Sad

dans certains cas précis, la passion finit par s'incliner face à la raison. ça fait mal mais c'est comme ça. et c'est la que l'on se dit: "p***** de raison de m****"! on dirait que la passion est plutot du genre courte mais intense...
heureusement ceci n'est pas un généralité.

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Luen
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Lun 16 Avr 2007, 22:55

J'ai un ami (un crétin) qui est amoureux d'une fille et qui n'arrête pas de se donner des raisons pour s'éloigner de la fille en question...

Le truc stupide c'est que les raisons ne sont pas valables (ho elle va être malheureuse avec moi, mes parents vont nous voir et gna gna gna) et qu'en plus la fille est aussi amoureuse de lui, qu'ils en sont tous les deux conscients et qu'ils se le sont avoués....

Des fois jvous jure j'ai envie d'en baffer quelques-uns Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mar 17 Avr 2007, 09:44

j'ai une certaine impression de déjà-vu avec cette mentalité...c'est le genre de trucs que je me dirais si jamais un jour mon coeur sera parasité....
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mar 17 Avr 2007, 19:02

C'est ce que je me suis di Laughing

Je pense pas qu'on puisse opposé les deux si facilement au sens où par exemple les choses auxquelles l'on réfléchi et s'intéresse à tes thèmes et théories qui nous touchent et nous parlent. Le raisonnement est toujours plus riche quand il s'agit de passion.
Les relations amoureuses sont souvent très passionnelles mais sans un minimum de raison elles ne peuvent pas perdurer puisqu'il faut parfois trouver des solutions pour garder les gens, utiliser ses connaissances, stratégies et démarches pour etre avec cette personne. A partir du moment où la passion fait partie de notre vie quotidienne, elle est toujours accompagnée de raison.
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mar 17 Avr 2007, 20:04

Pour ma part :

raison : rationnalisation

passion : sentiment irrationnel...

Donc finalement les deux se valent tout dépens du contexte :

Si le contexte est rationnel, alors le plus adapté sera la rationnalisation et sera donc supérieur à l'irrationnel

SI le contexte est irrationnel (possible ??) : alors le plus adapté sera l'irrationnel, et sera dans ce cadre supérieur au rationnel...

Pour reprendre un contexte plus matériel : nous vivons dans un monde rationnel donc ce qui va primer est le rationnel, ce qui ne veut pas dire que l'irrationel n'y a pas sa place, mais qu'il sera moins adapté à l'environnement local...

Donc en résumé : etre irrationnel en notre époque comporte un risque, celui du décalage. En même temps la rationnalisation pure enlève tout intérêt (transcendant ou non) et mènerait comme le désirait tant Auguste Comte vers une religion des mathématiques (pour faire grossier). Plus rien ne saurait être aléatoire et surprendre voire enchanter...

Je ne sais pas ce qui correspondmieux à ta personne Joe, mais peut être existe-t-il un juste milieu pertinent et intéressant qui permette à la fois de respecter les principes établis et en même temps qui permette de s'offrir le luxe d'une plus grande contingence...
Revenir en haut Aller en bas
EnDlEsSjOe
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 18 Avr 2007, 10:43

Ëtre partout nulle part > J'avoue que je reste perplexe par ton expression "coeur parasité". Ne penses-tu pas que la passion n'est pas forcément un parasite mais bien un plus. Et d'ailleurs, que voudrait ton coeur si il écoutait que ta raison ? Rolling Eyes Je te propose d'en acheter un autre ! Very Happy

Myosotis > Tu sais de ce qui me fascine en toi ? C'est que tu es si cartésienne, tu as toujours besoin de tout analyser et de tout comprendre. Un peu comme moi... et j'adore les chemins que tu empreintes ! Laughing Et je rebondis sur le fait quand tu dis que "la passion est quelque chose de subi". Ne penses-tu pas que c'est pour se donner bonne conscience qu'on parle de ça ?

littlered-f > Et j'aurais envie de te demander si une personne dénouée de raison donc pas du tout raisonnable, est-il finalement plus heureux si il ne vit que par passion ? Very Happy

Luen > Bizarrement et en particulier dans les relations amoureuses, je pense qu'il faut souvent savoir faire la part des choses. Si tu connais très bien ton ami, tu saurais pourquoi il ne souhaite pas s'engager. Peut-être a t-il une bonne raison que tu ignores ? Wink

Nébuleuse > C'est intéressant ce que tu dis. En somme, pour faire durer une passion, il faut avoir un minimum de raison car sinon la passion finit par partir aussi vite qu'elle est venue. Mais si on change d'angle de vue, n'as-tu pas peur que cette passion s'envole plus vite car tu as essayé de la faire durer par de la raison ?

Teg > Bravo, je sens qu'on va bien s'entendre toi et moi. Du coup, tu casses tout mais j'aime ça car tu as résumé le fond de ma pensée. Cependant, c'est comme le graal, tu apportes la réponse mais du coup, tu nous retires le chemin qu'on devait parcourir pour l'avoir, c'est certes plus facile mais moins drôle Laughing

Du coup, je rebondis sur le juste milieu entre raison et passion qui est un équilibre subtile qu'on doit essayer d'instaurer dans chaque situation passionnelle et donc irrationnelle. Comme nous l'a très bien résumé Teg : sans passion, la vie aurait aucun sens et dénouée de goût. Pour ma part, cette équilibre est claire, je suis en perpétuel recherche des limites de ma raison pour instaurer la passion qui est ma raison de vivre. Ces limites, je les repousse tous les jours un peu plus par mon expérience et mes convictions personnelles.

Voici la théorie. Par la suite, je vous donnerai des exemples concrets de mon expérience si le sujet continue à vous intéresser.

ps : désolé pour le délai de l'animation de ce topic car j'essaye désespérement de maîtriser mon ardeur passionnel en ce moment même... Rolling Eyes

joe
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 18 Avr 2007, 13:09

Pour rebondir sur le sujet :

J'ai un ami qui a toujours exprimé sa sensibilité et ses passions par le dessin et l'animal est fort doué a mon sens. Il n'a pas réussi à mettre en commun cete passion pour le dessin et sa carrière professionnelle, et je crois qu'en ce sens il en est assez triste (mais bon responsabilités familiales désormais alors il faut qu'il soit patient)...

Ce que je veux dire c'est que sa passion est restée intacte, qu'il dessine toujours même au boulot. Il a des carnets entiers de dessins qui sont son deuxième univers à lui (pas moyen de le convaincre de mettre ça en public et je respecte d'autant plus l'individu)... Il a ainsi deux faces, l'une sérieuse et l'autre je dirais spirituelle. Je ne sais pas si un jour il pourra embrasser les deux en même temps, mais j'envie énormément cet homme de pouvoir s'évader par le dessin... Et je suis sûr qu'un jour il acceptera d'en vivre, même sa chère et tendre le pousse à cela, peut être pourrais je mettre quelques unes de ses oeuvres ici un jour...

Ceci sera mon exemple dans l'absolu : il ne s'agit pas de passion amoureuse il est vrai, mais d'une passion tout aussi importante. Et le choix qu'il en a fait est un des équilibres quasi parfaits existants... Ou peut être est ce justement une décision stupide, ila du talent et devrait en vivre, mais la question ici désormais n'est plus qui doit avoir le dessus mais comment concilier les deux dans la bonne entente.
Revenir en haut Aller en bas
EnDlEsSjOe
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 18 Avr 2007, 14:55

Teg > Ne comptons plus les artistes qui ont mis entre parenthèse leurs passions artistiques pour une vie professionnelle classique. Ceci n'exclut pas le fait qu'ils devront l'abandonner, bien au contraire, mais la vérité n'est pas loin : ils ne vivent pas de leurs passions.
C'est bien la raison qui parle là. D'ailleurs ce site est truffé de membres qui ont un boulot par défault. Je ne les citerai pas mais il y a vraiment beaucoup.
Mais pourquoi n'avons-nous pas essayé d'en vivre ?
Mais pourquoi n'avons-nous même pas essayé ?
Mais pourquoi d'autres y arrivent ?
La moralité de l'histoire, c'est que parfois, pour vivre heureux, il faut parfois être assez dingue pour écouter que sa passion. D'ailleurs, quand vous regardez les personnalités qui ont marqué l'histoire, rares sont ceux qui ont écouté plus leurs raisons que leurs passions... Wink

Pour ce topic, je laisse un texte d'un auteur que j'apprécie beaucoup pour sa simplicité des mots et pour son côté "ne tournons pas autour du pôt". Car oui, pauvre de nous : les hommes. En plus de notre tête et de notre coeur, nous devons aussi prendre en compte... "nos couilles" ! (quand on parle de relations amoureuses). Renaud l'avait d'ailleurs, très bien compris dans ses textes...
D'où souvent l'impuissance des femmes à nous comprendre, parfois, beaucoup, souvent, toujours...

-----------------------------

Grand Corps Malade - Ma tête, mon coeur

Le corps humain est un royaume ou chaque organe veut être le roi
Il y a chez l'homme 3 leaders qui essayent d'imposer leur loi
Cette lutte permanente est la plus grosse source d'embrouille
Elle oppose depuis toujours la tête, le coeur et les couilles
Que les demoiselles nous excusent si on fait des trucs chelous
Si un jour on est des agneaux et qu'le lendemain on est des loups
C'est à cause de c'combat qui s'agite dans notre corps
La tête, le coeur, les couilles discutent mais ils sont jamais d'accords
Mon coeur est une vraie éponge, toujours prêt à s'ouvrir
Mais ma tête est un soldat qui s'laisse rarement attendrir
Mes couilles sont motivées, elles aimeraient bien pé-cho cette brune
Mais y'en a une qui veut pas, putain ma tête me casse les burnes
Ma tête a dit a mon coeur qu'elle s'en battait les couilles
Si mes couilles avaient mal au coeur et qu'ça créait des embrouilles
Mais mes couilles ont entendu et disent à ma tête qu'elle a pas d'coeur
Et comme mon coeur n'a pas d'couilles, ma tête n'est pas prête d'avoir peur
Moi mes couilles sont têtes en l'air et ont un coeur d'artichot
Et quand mon coeur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et si ma tête part en couilles, pour mon coeur c'est la défaite
J'connais cette histoire par coeur, elle n'a ni queue ni tête
Moi les femmes j'les crains, autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi chez moi c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterais sous l'contrôle d'ma tête, mon coeur et mes couilles.
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 18 Avr 2007, 18:49

pas mal le texte,on se demande pourquoi quelques personnes choisissent de s'auto-castrer...
quant à mon expression "coeur parasité" c'est pour tout type d'amour (en qui on le destine mais je ne prends pas en compte l'amour familiale ou amour du genre humain) qu'il soit raisonnable ou passionnel,je considère qu'être amoureux c'est d'avoir son coeur parasité c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Luen
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Mer 18 Avr 2007, 21:22

Je suis heureux d'être un ange j'ai pas de problèmes pour ça Laughing

Je suis pour la pureté des sentiments avant tout et en plus je ne réfléchis pas avec mes heum...
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 19 Avr 2007, 00:51

La passion et l'amour a quelque chose de physique aussi, y'a de l'attirance, une envie de toucher, fusionner, une dépendance à la présence de l'autre. Ca ne rend pas cet amour impur sinon c'est quoi?

Joe, déjà merci Smile mais je n'ai pas peur qu'elle s'envole cette passion parce que raisonner un peu n'est pas la calculer entièrement, il reste de la passion et la raison permet juste de lui donner les moyens de prendre plus de place.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 19 Avr 2007, 16:34

EnDlEsSjOe a écrit:
Myosotis > Tu sais de ce qui me fascine en toi ? C'est que tu es si cartésienne, tu as toujours besoin de tout analyser et de tout comprendre. Un peu comme moi... et j'adore les chemins que tu empreintes ! Et je rebondis sur le fait quand tu dis que "la passion est quelque chose de subi". Ne penses-tu pas que c'est pour se donner bonne conscience qu'on parle de ça ?
Cartesienne c’est vrai, mais reveuse aussi, ce qui fait surement un drole de melange Razz Et vi, un peu comme toi pour l'envie de reflechir, d'ou peut etre que j’aime aussi beaucoup te lire Smile
Pour ce qui est de « la passion est quelque chose de subi », en fait je me referais surtout a la definition de la passion, a son ethymologie meme (comme passif). Mais c’est vrai que ca donne bonne conscience, du moment que ca deresponsabilise... D’ailleurs, c’est exactement ce que j’ai fait ou voulu faire en ecrivant le post precedent, donner bonne conscience.

Etre de partout et de nulle part, je trouve ta vision tres triste, peut etre parce que je ne la comprends pas. C’est vrai que quand on est amoureux, notre cœur est tourné vers la personne aimée, et en cela il ne nous appartient plus tout a fait ; ca se rapproche de ton idee de cœur parasité. Pourtant, dans ton expression, il y a un coté assez horrible, je dirais meme morbide (le theme d’un corps parasité a longtemps été celui de mes cauchemars...).
Je ne vois pas ce qu’il y a d’horrible a etre amoureux, et meme je dirais que c’est surement une des raisons qui peut nous pousser a vivre. Une vie sans sentiments (pas forcement que l’amour d’ailleurs), tres peu pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 19 Avr 2007, 18:14

Myosotis : je suis désolé de choquer par mon expression car l'amour est un sentiment beau...mon expression est une vision subjective et dont j'espère que personne ne partage c'est tout...je ne pense pas vouloir justifier mais je n'ai jamais connu l'amour c'est tout et je me dis que l'amour exige beaucoup de sacrifice...même si c'est très relatif
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 19 Avr 2007, 19:14

Etre de partout et de nulle part, tu ne choques pas au point de devoir te taire, loin de là! Bien au contraire, chaque avis est intéressant, et c'est bien parce que j'essayais de comprendre que j'en ai parlé Smile Mais si tu ne souhaites pas plus en parler, je peux tout aussi bien comprendre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 19 Avr 2007, 20:34

Je souffre aussi d'aimer, ca fait mal, même lorsque c'est partagé, de dépendre de quelqu'un d'avoir besoin de sa présence et ressentir ce manque lorsqu'il n'est pas là, et tout ca qui s'accentue avec le temps. Mais il y a tellement de positif dans l'amour que ca compense largement.
Etre de partout et de nulle part, ta vision n'est pas triste si tu ne t'empeche pas de vivre de belles choses par peur de souffrir. Comme Myosotis, si tu veux en parler, j'ai déjà passer des heures sur ce sujet Razz
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 19 Avr 2007, 21:39

ça ne me dérange pas trop d'en parler de toute façon il ne risque d'avoir aucun jugement mais je ne sais pas quoi dire pour approfondir cette vision car je n'y ai pas beaucoup réflèchi...
Revenir en haut Aller en bas
EnDlEsSjOe
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: La passion et la raison   Ven 20 Avr 2007, 10:24

Myosotis & Nébuleuse > (des bisous pour ma Adie au passage et j'aime bien te lire aussi Razz ) >
Je pense que ce que veut dure Ëtre partout nulle part (t'as vraiment un pseudo à la con au passage Laughing Wink ), c'est qu'étant donné qu'il n'a jamais connu l'amour, il ne peut que voir les désastres que cela peut engendrer (je ne vous fais un dessin sur les désastres, hein ? tout le monde sait de quoi je parle !).

Du coup, comme c'est un mec qui est bien dans sa peau, il ne peut que le redouter "un peu" même si il sait bien qu'au fond de lui même que l'amour amoureusec'est merveilleux. A mon avis, c'est juste un signe de maladresse que de comparer l'amour à un parasite, surtout lorsque qu'il en parle avec des personnes qui l'ont connu.

joe
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Ven 20 Avr 2007, 18:54

qu'est ce qu'en j'ai à foutre du fait que mon pseudo soit ainsi à la con? je sais déjà que ce n'est rien d'original mais c'est une question de place

l'amour ça dépend à qui c'est destiné,et qui a le droit de le connaitre,ou qui a pu le connaître,à moins que tu ironises tu te trompe complètement sur ma vie joe bien que j'admets que tu as raison sur le fait qu'au fond l'amour c'est un sentiment beau mais ne dis pas des trucs sur ma vie à partir de mes posts (qui sont à la con) car tu ne me connais qu'à travers mes post

et puis je changerais peut-être d'opinions dès que peut-être cela m'arrivera
moi je me rends compte que je floode en parlant d'amour parasité car le sujet est la passion et la raison (du genre comment gèrer l'amour) mais pas ce qu'on pense de l'amour tout court donc je suis HS,revenons au sujet principal
Revenir en haut Aller en bas
princess
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 03 Mai 2007, 12:56

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que l'amour c'est beau, cela demande des sacrifices mais au fond pourquoi dire sacrifices si c'est par plaisir ? et donc par passion ? Mais la raison dans tout ça ? Un gros problème, personnellement c'est du vécu et c'est très ennuyeux de toujours se demander si c'est bien ou pas si ceci ou cela car en réalité cette raison nous empêche de vivre une histoire à 100%. Mais quand tou s'arrête, quand notre nuage passionnel s'achève, que comme la dit Joe les désastres de l'amour débarquent, ne serait-ce pas à cet instant précis où l'on se dit parfois " finalement j'ai bien fait d'écouter cette maudite raison ", enfin ça reste personnel. C'est une question de priorité, vivre chaque passion toujours à 100% sans jamais écouter notre tête ou l'écouter avec parsimoni et moins se faire mal à la fin ? C'est compliqué l'amour et même quand on pense l'avoir compris on découvre encore d'autres choses, c'est un sentiment inépuisable et que c'est agréable d'être aimer en retour ! de se dire que tout ce que l'on fait pour l'autre en vaut la peine, et peut-être que la raison vaut parfois le coup d'être écouter si on ne regrette pas après. Mais on en revient au même point, ne passe-t'on pas à côté de merveilleux moments ?
Je tourne en rond.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 03 Mai 2007, 13:22

Citation :
cette raison nous empêche de vivre une histoire à 100%.
Carrément d'accord là-dessus.

Bon et bien moi je vais faire bref, je n'ai pas envie de raisonner quand j'aime, je me laisse porter et je le vis à fond.Ca ne sert à rien de se brider, ensuite on ne récolte que des regrets.L'amour je le vis je ne le raisonne pas.
A force de se poser trente six mille questions je pense que nous passons à côté de l'essentiel ( en amour j'entend ).
Voilà j'ai fini.
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Jeu 03 Mai 2007, 22:10

celtiane a écrit:
Citation :
cette raison nous empêche de vivre une histoire à 100%.
Carrément d'accord là-dessus.

Bon et bien moi je vais faire bref, je n'ai pas envie de raisonner quand j'aime, je me laisse porter et je le vis à fond.Ca ne sert à rien de se brider, ensuite on ne récolte que des regrets.L'amour je le vis je ne le raisonne pas.
A force de se poser trente six mille questions je pense que nous passons à côté de l'essentiel ( en amour j'entend ).
Voilà j'ai fini.

totalemetn d'accord, pour une fois où rationnaliser n'est pas nécessaire, ni recommandé.. profitons en...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La passion et la raison   Ven 04 Mai 2007, 08:16

Citation :
totalemetn d'accord, pour une fois où rationnaliser n'est pas nécessaire, ni recommandé.. profitons en...

Je me dis une chose toute simple dans nos sociétés nous contrôlons déjà tant de choses, alors pas l'AMOUR merde!!Elle est tellement belle cette envolée d'amour, cette tempête, ce raz-de-marée qui nous emballe le coeur et l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La passion et la raison   

Revenir en haut Aller en bas
 
La passion et la raison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur notre vie intérieure-
Sauter vers: