Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Immortel/le ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Et si on vous offrait l’immortalité, l’accepteriez-vous ?
Oui
54%
 54% [ 129 ]
Non
46%
 46% [ 112 ]
Total des votes : 241
 

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Immortel/le ?   Mer 27 Juin 2007, 22:10

Rappel du premier message :

Et si on vous offrait l’immortalité, l’accepteriez-vous ?


À vos plumes !


Dernière édition par le Ven 29 Juin 2007, 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
endless-lost
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 29 Déc 2007, 23:45

Hors de questioin que j'acceptes l'immortalité! C'est vrai que regarder toutes les personnes auxquelles on s'attache mourir, c'est pas cool!! Et oui! parce que j'ai un don incroyable pour m'attacher facilement aux gens (même quand je ne les connais pas)
Revenir en haut Aller en bas
http://medieval-demcratie.skyblog.com
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 02 Jan 2008, 20:17

Nous sommes de passage ici-bas... nos connaissances se font et se défont à mesure de nos humeures et du temps. Nous perdrons inévitablement pères et mères, et nous enterrerons peut-être nos frères et soeures. Nous tuerons ou abandonnerons probablement nos amourEs (pluriel féminin). Nos connaissances ne sont que des pièces sur un vaste échiquier, et notre faculté à arriver à accepter des'en séparer déteint sur notre le choix d'être immortel.

Penser à l'immortalité, c'est un peu comme être épris de l'être jugé *parfait* : on refuse absolument d'imaginer une quelquoncque séparation, puis, quant celle-ci se produit, on considère sottement que nous ne valons plus la peine d'être. Mais avec le temps nous pansons nos blessures, et nous revivons, plus forts. L'immortalité accorde un temps infini pour panser ses blessures, puis devenir insensible, froid, méprisant, Beau.
Revenir en haut Aller en bas
lilith's wasp
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 02 Jan 2008, 22:14

Ce que tu dis Ara me fait plutot penser à une volonté de renaissance qu'à une volonté d'immortalité...

Tu énonces un principe d'évolution et de dynamisme, et là je suis tout à fait d'accord avec toi. Tu énonces la fatalité des corps, là encore je suis totalement d'accord avec toi. Une vie n'a en effet aucun sens si mort s'en suit, et pourtant l'humanité (pour se limiter à l'homme) est en constante mouvance, elle évolue (sans mettre de + ou de - à cette évolution). Donc qque part, cette évolution dépend de l'humanité et non d'un homme.

Tu as une façon interessante en tout cas de traiter la question. J'ai répondu non sans hésitation parceque suivant ma vision des choses, l'immortalité entrainerait une perte de cette dynamique. Sans yin pas de yang et vice-versa.
Revenir en haut Aller en bas
MikeOfDeath
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 03 Jan 2008, 00:10

J'ai voté non, car je pense qu'il y a quelque chose de mieux à voire après la mort, on en sait rien mais bon, vu la vie comme elle est, ça ne doit pas être dur d'être mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Max
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 03 Jan 2008, 01:01

Je me demande si ce n'est pas de la mortalité que vient l'immortalitée.

Par exemple, les hommes sont mortels, tous les etre vivants sont mortels, puisqu'ils sont vivants...
Et si le cumuls de tous ces etres mortels fesait l'immortalité. Mais peut etre est ce une autre notion de l'immortalitée. Il faudrait etre survivants donc immortel pour définir l'immortalitée. Ce qui pourrait etre vécu comme horrible ou bénéfique selon toutes les expèriences vécu de l'etre en question (l'immortel). Peut etre trouverais t il ca passionnant tous comme lassant. A force de devoir faire face aux meme situations peut etre trouverais t il une stabilité bénéfique a sa personne, comme une monotonie qui l'entrainerais a une folie furieuse.

Je sais, je m'exprime surement mal, mais au moins j'aurais tenté lol!
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 03 Jan 2008, 12:23

Pour la lassitude, Max, je pense que, selon le concept d'évolution, elle ne peut exister.

D'autre part,concernant la volonté de renaissance, je constaterais juste qu'elle sera de courte durée, le temps de s'accodmoder à de nouveaux moeurs. Une fois la stabilisation faite, l'immortalité pure commencera vraiment, et nous accèderons à un cercle de pensée qui nous semble, pour la majorité des êtres mortels, absolument abstrait, immortalité et immoralité.

Concernant l'évolution de l'humanité : elle est un frein à l'avancement. Elle produit des cercles irréfléchis, contradictoires et, à vrai dire, inutiles. Être immortel, c'est être atemporel, donc sortir de cette logique mortuaire qui règle l'humanité, et donc de sortir de l'humanité, ce qui permettra à notre immortel de toiser du regard cette vie qui fut sienne, éclairé par un savoir construit de lui-même, pur et non entiché/entâché de culture.
Revenir en haut Aller en bas
Harald
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 03 Jan 2008, 22:33

Je viens de voter.

Donc non, l'immortalité c'est le pire des châtiments que l'on pourrait m'infliger...
Revenir en haut Aller en bas
lilith's wasp
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 03 Jan 2008, 22:48

Citation :
Concernant l'évolution de l'humanité : elle est un frein à l'avancement. Elle produit des cercles irréfléchis, contradictoires et, à vrai dire, inutiles.

Totalement d'accord, cependant, si l'homme était immortel, enfin si l'on peut imaginer en tout cas une humanité qui serait immortelle, son évolution serait totalement différente. La façon aux hommes de devenir immortel, c'est en agissant, en laissant une trace dans l'histoire, au delà de leur vie. Si le principe même de leur vie était immortel, à quoi servirait leur acte? Pourquoi agirait-il alors qu'ils peuvent très bien se tromper, faïr? Pourquoi une personne immortelle accepterait elle d'avoir sur la conscience une erreur? Toutes les actions que nous faisons sont réalisées parcequ'on ne pourra pas les remettre indéfiniment, un jour on ne pourra plus les faire. Dans chaque action il y'a une prise de risque, l'immortalité apporterait une sagesse sur les choses, qui rendrait stérile toute initiative, toute action.

Citation :
D'autre part,concernant la volonté de renaissance, je constaterais juste qu'elle sera de courte durée, le temps de s'accodmoder à de nouveaux moeurs. Une fois la stabilisation faite, l'immortalité pure commencera vraiment, et nous accèderons à un cercle de pensée qui nous semble, pour la majorité des êtres mortels, absolument abstrait, immortalité et immoralité.

Je pense comprendre ce que tu veux dire... Je le rapproche à un absolu (enfin à l'Absolu -_-"). Une fois l'immortalité acquise, la vie prendrait une forme qui n'aurait plus rien à voir avec la vie de mortel, une vision transcandée de la vie... Je veux bien que développe ce que tu veux dire ici... Histoire de ne pas mal t'interpreter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 04 Jan 2008, 11:47

Citation :
Totalement d'accord, cependant, si l'homme était immortel, enfin si l'on peut imaginer en tout cas une humanité qui serait immortelle, son évolution serait totalement différente.

Je concevais seulementl'immortalité à l'echelle de l'individu. Je posterais dans l'après-midi un autre message concernant une société d'êtres immortels.

Citation :
Je veux bien que développe ce que tu veux dire ici... Histoire de ne pas mal t'interpreter ^^

Je développerais dans le même poste avec un grand plaisir, mais il me semble que vous ayez parfaitement saisi la nature de mes propos.


Dernière édition par le Ven 04 Jan 2008, 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 04 Jan 2008, 15:17

Citation :
D'autre part,concernant la volonté de renaissance, je constaterais juste qu'elle sera de courte durée, le temps de s'accodmoder à de nouveaux moeurs. Une fois la stabilisation faite, l'immortalité pure commencera vraiment, et nous accèderons à un cercle de pensée qui nous semble, pour la majorité des êtres mortels, absolument abstrait, immortalité et immoralité.

Développement: Le fait de vivre une expérience produit une sentation. A mesure de la repetition de cette même expérience, on obtient un effet de lassitude et la stabilisation des réactions du sujet vis-à-vis de cette dernière. Cela engendrera de nouvelles habitudes, qui pourront se transformer, si le schéma *immortel* s'appliquait à toute l'humanité, en une certaine maturité, régie par des moeurs et engeandrant une nouvelle culture (la notre étant principalement basée sur la Mort, la nouvelle pouvant être fondé sur une *éventuelle* mélancolie).

Cela offrirait un nouveau cercle de contraintes et d'imperfections car nous verrons dégénérer nos pensée, comme dégénèrent les gènes de la noblesse d'antant, se repoduisant exclusivement au sein de leure même famille.
Revenir en haut Aller en bas
lilith's wasp
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 04 Jan 2008, 16:48

Citation :
Le fait de vivre une expérience produit une sentation


Une des bases de ma question, et une des bases de ma réponse est résumée dans cette phrase:

Une fois immortel, est ce qu'un individu peut il être capable de ressentir, et peut il être capable de vivre?

Dans le shéma actuel d'être mortel c'est évident que non, je comprends bien ta notion de mise en place d'un nouveau shéma "immortel", mais il a l'air de reposer sur 2 notions: vivre et ressentir, qui n'ont plus de cohérence dans un monde dénué de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 05 Jan 2008, 18:14

Au déut, il existera un lien entre ce que nous vivrons et ce que nous ressentirons. Mais à l'usure, nous deviendrons insensible, sauf si l'immortalité venait à être généralisée à l'humanité entière( là encore nouveau schéma). Donc oui, vous avez trouvé. Mais, sera-t'il capable de vivre ? comme avant, non. Il développera une jouissance plus aïgue sur l'acquisition de vérités, et se libèrera de ses chaînes *humanisantes*. Le corps est le tombeau de l'âme (Platon).
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 01 Fév 2008, 19:58

Pour moi la réponse est très directe , j'y ai souvent pensée . Je pense que le mieux c'est de mourir , car comme ça on sait qu'à un moment ce sera la fin , donc nous profiterons plus de la vie , nous ferons plus de choses , si nous etions immortels nous en profiterions moin. Et puis perso je trouve que la vie est déjà bien longue , qu'elle n'est pas toujours joyeuse alors à la fin , si nous etions immortels , nous en aurions marre .... Pour moi l'immortalité m'ennerverais alors me la donner pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nightshadow
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 13 Fév 2008, 14:27

Chaque chose finisse par mourir que l'on dis ...
Alors je vote oui pour l'immortalité de mon âme pathétique , afin de m'offrir ne serais-ce qu'un peu de répit encore en ce bas monde ...

*Mode Dépressif off* (juste pour quelque seconde hein )

Je n'ais pas trouvé l'amour éternelle qu'une femme peut m'appporter...
Et Honnêtement mon rêve , se serais d'être un Vampire ...
Alors ne pas accepter l'immortalité serais hors de propos pour moi
Donc je vote oui a l'immortalité...

*Mode Dépressif on * ...


CoLd KiSs Of DaRkNeSs
Revenir en haut Aller en bas
Death Tsuki
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 13 Fév 2008, 18:27

Je vote non,
car je détesterai voir les personne a qui je tien mourir autour de moi...
Revenir en haut Aller en bas
http://child-bloody-in-the-dark.skyrock.com/
Noray
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 13 Fév 2008, 20:02

Si on m'offrai l'immortaliter je pense queje la prendrai.

Et pourtant la vie et quelque chose qui me fait peur, et je suis deja fatigué de devoir tout reconstruir a chaque fois.

Mais la mort, je n'arrve pas a la consevoir, je ne suporte pas le faite qu'un jour je ne soi plus rien, juste peu etre un vague souvenir pour quelqu'un.
J'ai surtout l'intime conviction qu'aprés lamort il y as strictement rien, et c'est ca qui me fait peur...

L'un d'entre vous a dit qu'etre imortel nous ferai perdre l'humanité qui est en nous a force. Je suis tout a fait d'accord avec ca, mais quand je voit ce qu'est l'humanité, je me demande si ca ne serai pas mieu des fois...
Revenir en haut Aller en bas
Mylesange
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 13 Fév 2008, 21:44

Tu n'as pas vraiment tord ... et d'ailleurs pour moi c'est la question du moment :
" Pourquoi passer sa vie a chercher le bonheur, a essayer de vivre du mieux possile, a quoi sert d'écrire l'histoire de sa vie si elle doit un jour s'effacer sans aucun souvenir ... aucun interet , rien. "
C'est ce qui m'est passé par la tete il n'y a aps bien longtemps et puis comme beaucoup de reponses a mes question j'ai fini par me dire :
" c'est comme ça. "
...
...
Je m'loigne du sujet donc je m'arrete là.

En ce qui concerne l'immortalité ... je sais pas... je sais plus vraiment, on verra ça le jour où on viendra me la proposer ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tak
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 18 Fév 2008, 12:51

Quelle question !

Je n'ai pas eut le temps de lire tout le sujet, et je ne vais pas réagir sur vos messages (ce sont vos avis je les respectent, et il serait futile de se disputer ou lancer un débat sur ce sujet car on sait tous que ce n'est qu'une fiction ^^). Mais je ne vais pas pour autant ne rien dire et donner mon avis.

La question de vivre ou de mourir revient souvent dans notre existence. Enfin, je parle pour les gothique qui ont un lien plus étroit avec cette philosophie. En réalité, l'immortalité, c'est le prolongement de la vie et la suppression de la mort. C'est le contraire du fait de mourir, qui supprime la vie. Dès l'instant ou l'on apprécie cette vie, on a envie de la poursuivre, de la continuer jusqu'à une éternité. Cependant il faut savoir que si l'on aime la vie que l'on a, c'est pour les personnes autour, pour les événements qui s'y produisent. Or, être immortel signifie un renouvellement de ces facteurs changeants. Donc une personne immortelle regrettera vite de l'être.

Pour pouvoir supporter la disparition de tous ses proches, il faudrait avoir une santé psychologique de fer. Et là, vous ne pouvez pas me dire que vous êtes sûr de l'avoir, car personne ne sait ce que c'est d'être immortel.

Mais l'immortalité apporte aussi ses bienfaits. Imaginez vous une personne qui, pendant des milliers d'années, aurait vécu toutes les choses possible, rencontré toutes les personnes qui puissent exister, voyagé dans tous les lieux du monde, apprit ce que pas même un millier de vies réunies ne pourraient apprendre. Rendez vous compte de la sagesse absolue de cette dite personne ! Une sagesse que l'on recherche tous, et que la mort nous empêche d'approcher, seulement de toucher du bout des doigts (ce n'est qu'une image xD).

Personnellement, je préférerais sacrifier ma vie, souffrir de la disparition des personnes que j'aime, et ainsi avoir cette sagesse absolue, plutôt que d'y mettre fin et... ne plus en entendre parler.

Mais au fond, l'immortalité peut s'acquérir de différentes manières. Soit en restant dans les esprits et les cœurs des gens après notre mort, soit en créant des choses qui resteront sur terre après notre passage.

Voilà, j'espère avoir complété le débat, mais cela a put déjà être dit, en ce cas je m'excuse pour la répétition,

=)
Revenir en haut Aller en bas
Tonio le Voyageur
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 18 Fév 2008, 21:07

Ha quelle magnifique description de ta pensée..ce qui la rend encore plus belle c'est que je suis d'accord avec toi sur certains points..


Citation :
voyagé dans tous les lieux du monde, apprit ce que pas même un millier de vies réunies ne pourraient apprendre. Rendez vous compte de la sagesse absolue de cette dite personne ! Une sagesse que l'on recherche tous, et que la mort nous empêche d'approcher

Je la voudrais aussi pour ça..

Citation :
Pour pouvoir supporter la disparition de tous ses proches, il faudrait avoir une santé psychologique de fer. Et là, vous ne pouvez pas me dire que vous êtes sûr de l'avoir, car personne ne sait ce que c'est d'être immortel.

Je me porte volontaire..

Citation :
Mais au fond, l'immortalité peut s'acquérir de différentes manières. Soit en restant dans les esprits et les cœurs des gens après notre mort, soit en créant des choses qui resteront sur terre après notre passage.

Les gens ce souviennent de toi parce que tu est le grand pere l'arriere grand pere mais apres...ton arriere arriere grand pere tu t'en souvien..non à moins que ce soit Napoléon ou autre personne célèbre.


Bref t'es argument sont ceux que j'aurais avancer tu as tout simplmen lus dans mes pensée mais tu à surtout reussi à les exprimer bien mieu que moi..
Revenir en haut Aller en bas
Stormbringer
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 21 Fév 2008, 22:14

Franchement...non...je ne l'accepteraie pas, je ne pourrais pas endurer le fait de vivre toute l'éternité sans les et la personne que j'aime le plus au monde, je préfère partir avec eux une fois le moment venue.
Revenir en haut Aller en bas
nerolf
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 17 Mar 2008, 12:21

j'ai répondu non. je ne voudrais pas etre immortel car je trouve que la vie est déja assez llongue et puis si c'est etre immortel et assister a la déchéance de l'humanité a cause de sa stupiditéje ne trouve pas que cela en vaille la peine
Revenir en haut Aller en bas
http://nerolf666.skyrock.com
B3rli0z
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 17 Mar 2008, 12:48

Je refuserais l'offre car la perspective de l'immortalité ternirait le goût de la vie.
Ne vit-on pas plus intensément, lorsque l'on sait que notre histoire aura justement une fin...
Et puis accepter l'immortalité, serait refuser la mort qui est elle même indissociable de la vie. Donc, vivre immortel c'est ne pas vivre....


Dans chaque seconde de vie se trouve l'immortalité, à condition de ne pas se prendre la tête avec le futur ou le passé, les deux plus grands maux de l'existence...

L'offre est bien alléchante ! J'avoue que je serai peut etre tenté d'accepter meme si chaque médaille a son revers...

Je pense que la vie n'a de sens que parce que la mort existe, sans mort j'aurai l'impression de tomber dans un puit sans fond ...
Je pense qu'on est déja immortel quelques part...
Puisque nous avons la possibilité de donner la vie.
L'immortalité, c'est pouvoir donner une partie de soi à la génération suivante.
C'est quand même beaucoup plus interessant que de "ne pas mourir" au sens que l'on entend.
Le fait que l'on soit mortel nous force à profiter pleinement de notre vie sachant que c'est ephemère...



Et de toute facon il n'y aurai rien à voir, car je suis persuadé que l'Homme n'en a plus pour très longtemps à réduire "sa" Planète en poudre !!!!!

Cela me rapelle un dessin: un homme sage de par sa sagesse a acquis l'immortalité, au fil des siècles il acquiert toutes les connaissances du monde, mais l'homme pendant ce temps là a évolué, il a des ailes et vole dans le ciel, le "sage" reste alors seul sur terre, l'humanité dans le ciel...............
Revenir en haut Aller en bas
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 19 Mar 2008, 11:29

Notre guide spirituelle a parler!!!!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Linwe
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 19 Mar 2008, 19:16

"Agadoudoudou pouss' Lananass' et mou lcafé!"
mdr
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 19 Mar 2008, 23:13

Pour une fois quelqu'un qui est d'accord avec moi, c'est rare Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immortel/le ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Immortel/le ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions diverses-
Sauter vers: