Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Immortel/le ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Et si on vous offrait l’immortalité, l’accepteriez-vous ?
Oui
54%
 54% [ 129 ]
Non
46%
 46% [ 112 ]
Total des votes : 241
 

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Immortel/le ?   Mer 27 Juin 2007, 22:10

Rappel du premier message :

Et si on vous offrait l’immortalité, l’accepteriez-vous ?


À vos plumes !


Dernière édition par le Ven 29 Juin 2007, 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
lilith23
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 29 Juil 2008, 21:05

et je te laisse imagine, nous on est pret a refuser l'imortaliter, imagine si nos enfants l'avais (vue que nous ne savons pas jusqu'ou la sience peut aller ni ou jusqu'elle ira)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 29 Juil 2008, 21:08

En même temps, si tu penses ça tu empêche le monde d'évoluer. Comment le pourrait il si personne n'y apporte du sang neuf?
C'est aussi pour ça que je suis contre l'immortalité. Pour moi, ça empêche les choses de bouger. Ce sont les personnes différentes qui font changer le monde. Jamais le même groupe de personne.

De plus, cela signifie la solitude éternelle. Il faut dire que tout ce qui est positif dans l'immortalité se trouve masqué par cet unique état de fait.

Donc, l'immortalité j'en veux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Love.Under.Will
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 01 Aoû 2008, 09:52

josh a écrit:
Je pense que l'immortalité n'est souhaitable pour aucun individu...Il y'aura bien un jour ou vous serez lassé de la vie, une impression d'avoir tout vu qui sera évidemment fausse mais qui fera que vous aurez envie d'aller voir ailleurs, or c'est impossible vous devez rester sur Terre pour toujours. A mon avis on doit avoir l'impression au bout d'un moment d'etre dans une gigantesque prison sans espoir de sortie et ça doit etre atroce.

Je suis tout à fait d'accord. L'immortalité m'apparaît comme un fardeau, car ce qui donne le charme à la vie, c'est de savoir qu'elle peut s'arrête à tout moment, et qu'il faut alors profiter de tous les instants possibles. Et puis comment voir le monde se dégrader, tant au niveau des conditions de vie humaine, que de l'environnement, assister à ce spectacle, indéfiniment ?...
Revenir en haut Aller en bas
castor
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 06 Jan 2009, 21:56

Salut à tous!
J'ai voté non! Je ne veux pas voir tout le monde y passer! Et puis, c'est comme les films, on les regerdent jusqu'au bout pour connaître le grand final! angel
Revenir en haut Aller en bas
Ana Sama
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 06 Jan 2009, 21:59

Je répondrais non. Vu l'état de ce monde, je n'suis pas faché à l'idée de le quitter un jour ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/the_hansel
missangedemoniaque
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 10 Jan 2009, 13:28

Bonjour.
Je dirais non sans meme prendre le temps de reflechir.
Je pense qu'etre immortel c'est souffrir, rien qu'en ne l'etant pas, je souffre, tout comme des millions de gens dans le monde (pas forcement pour les memes raisons), on devrait vivre toute notre vie en voyant notre famille mourrir (bon perso moi la famille j'en ai rien a f****, mais beaucoup de personne, (et je trouve beaucoup les noirs et les arabes) tiennent beaucoup a leur famille), nos amis, nos animaux, souffrir toute notre vie a voir le monde se transformer (selon ce que prevoient les scientifiques, ca donne pas envie), les guerres qui dans un certain temps pourraient envahir la france, (l'europe tout simplement), donc la famine, le manque d'eau, de petrole... Le rechauffement climatique... Bref je ne vais pas m'eterniser la dessus, je choisis non.
Bonne journée...
Revenir en haut Aller en bas
Orcheron
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Jan 2009, 00:29

oui. j'accepterais... même si c'est pour finir seul...
ça me permettrait d'avoir le temps de me rendre compte de l'erreur d'avoir fait ce choix.
et aussi de voir comment la race humaine peut bien sortir de son bourbier =)
Revenir en haut Aller en bas
Yarkor
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Jan 2009, 20:10

Non je ne l'accepterai pas car je n'ai pas envi de voir le monde quand l'homme aura tout ravagé.
Revenir en haut Aller en bas
Noxx
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 05 Fév 2009, 20:51

tout dépend des conditions proposer par les personnes qui nous l'offre mais malgré cela j'ai dis oui pourquoi pas ,même si me connaissant c'est a ce demander si je n'aime pas me torturer Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Marla
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 09 Fév 2009, 23:05

J'ai répondu oui un peu rapidement...
Oui pour, comme beaucoup ici, continuer la découverte de certaines
choses, l'apprentissage, voyager, réaliser ce qui demande du temps et,
en même temps être immortel implique aussi être lié à la nouveauté : le
monde évolue constamment, suivons le pourquoi pas. Voyons surtout s'il arrive à se relever de toutes les bêtises qu'on lui inflige.

Mais d'un côté, si je deviens immortelle, je ne veux pas être "seule",
je souhaiterai que ma amour me suive et dans le cas où il refuserait
ce présent, je ferai sans aucun doute de même. Après tout, c'est avoir
peur de vivre, avoir peur de faiblir, avoir peur d'avancer, un peu
comme le syndrome Peter Pan. Et le monde me blase tellement parfois que
je doute pouvoir rester psychologiquement stable. Néanmoins...

Immortalité, immortalité, elle fascine et répugne, elle séduit depuis
des siècles. Avant de me décider, je voudrais en rencontrer un
immortel/le, que l'on ait des conversations, qu'il/elle m'explique son
point de vue car si immortalité n'est synonyme que de solitude,
survivre à tout et à tout le monde, ce n'est pas pour moi. J'exige une
échappatoire possible ^^
Donc joker : peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.winona-adamon.deviantart.com
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 10 Fév 2009, 00:16

Une éternité de déchéance, moi je trouve cela plaisant...

Être l'éternel garant de la mémoire éthylique des Hommes, je ne connais de rêve plus audacieux...

Si ce n'est celui d'être le garant éternel de la Vertu mais j'ai essayé et au bout de deux jours on s'ennuie à vouloir y laisser sa peau...

Alors plutôt que la déprime, j'ai choisi la bibine...
et ron et ron petit patapon
Revenir en haut Aller en bas
Wampyrh90
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 28 Avr 2009, 22:38

diable lol Nan j'en veux pas... de un tu dois bien te faire chier au bout d'un moment, de deux, tu vois tout le monde mourir autour de toi, de trois, la mort est le seul plaisir de la vie que je ne veux surtout pas louper!
drunken2 En attendant c'est la fêeeeeeeete! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://budo90.skyrock.com
sombre-muse
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 21 Aoû 2009, 19:11

Je pense que cette question est loin d'être facile à la réponse , mais je tiens à donner la mienne
je pense que l'immortalité est un grand fantasme pour beaucoup d'entres nous , mais en y réfléchissant ..
La vie se devrait être lassante & ennuiyeuse ..
Nous verrions partir tout ceux qu'on aiment sans pouvoir les rejoindres
..
La mort reste fascinante & paisible ..
à mes yeux ..
Donc je répondrais que l'immortalité ne seras point pour moi .
Revenir en haut Aller en bas
Wilhemina
Petit rayon de soleil
Petit rayon de soleil
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 25 Aoû 2009, 23:12

J'ai coché oui sans réfléchir, mais je crois que c'est une erreur. En lisant ce qui fait l'opinion des autres, je dois avouer que la mienne s'est mise à changer.
Oui, le manque de temps n'est plus un problème, mais toutes sortes d'autres conflits entrent en jeu pour le remplacer. Je crois que je pensais à tout ce que je pourrais avoir l'opportunité de faire grâce à ce temps illimité quand j'ai pris ma décision. Sans doute pensais-je aussi à ce que je n'ai pas la possibilité d'accomplir à cause de ma condition de mortelle. Il y a tant de choses que je voudrais comprendre ou connaître... Tous ces livres que je n'aurai pas la chance de lire, toutes ces activités que je ne pourrai jamais expérimentées, toutes ces connaissances que je ne saurai approfondir avant ma mort. Tout cela est bien dommage, je dois le dire. La plupart de mes passions ne seront jamais assouvies, car elles sont beaucoup trop nombreuses.

Cependant, je trouve que les souvenirs que l'on accumule et les moments que l'on partage avec nos proches pèsent bien plus dans la balance. Si je devenais immortelle sans pouvoir vivre l'éternité avec les gens que j'aime, je crois que je serais profondément malheureuse. Je suis quelqu'un d'excessivement solitaire à la base, mais je ne crois pas avoir la faculté de résister au passage du temps en étant seule de manière continue. Ma famille a une importance indescriptible à mes yeux, tout particulièrement ma soeur. Les voir succomber l'un après l'autre sans que je puisse y passer à mon tour serait tout simplement trop douloureux pour moi. Ce que je chérie le plus présentement, ce n'est pas les connaissances que j'ai acquéries, ni les possessions matérielles qui ce sont accumulées, mais bien les souvenirs que j'ai en mémoire. Les bons comme les mauvais. J'adore repenser aux moments que j'ai vécus en compagnie de mes amis et des gens qui comptent vraiment pour moi. Ce sont des trésors irremplaçables.

En fait, ma décision dépend d'un tas de facteurs... Si j'avais la capacité d'offrir cela à d'autres, peut-être l'immortalité serait plus alléchante. Or, il n'est pas certain que ceux que j'aimerais voir me suivre dans cette vie le désireront nécessairement. Alors, voilà un autre problème qui ne peut être régler. Et puis, si l'on pense aux écrits d'Anne Rice (je sais que cela n'est pas la réalité, mais la situation pourrait s'avérer semblable), la plupart des gens que Lestat a transformés ont décidé de prendre leur voie ou de le renier. Je n'apprécierais pas que ce soit le cas pour moi. On ne peut pas prévoir ce qu'ils auront le temps de devenir ou si leur état n'aura de cesse de les tourmenter. Je ne voudrais imposer cela à personne, surtout pas à mes proches.

J'ai aussi beaucoup d'appréhension pour ce qui est du monde autour. Je ne peux pas certifier qu'il ne saura changer de manière positive, mais j'ai tendance à en douter. Guerres, conflits, famines, souffrances, pauvreté... L'environnement qui se dégrade toujours davantage malgré les prises de conscience... Je ne sais pas si j'ai envie d'être présente pour voir le monde empirer, décliner.

Enfin, une dernière chose: Qui dit que je ne serai pas prise d'un ennui mortel, une fois toutes mes passions approfondies ? Je sais que les nouveautés pleuvent, mais je ne suis pas sourde à la possibilité que l'existence puisse me peser un jour et devenir insoutenable.

Donc, tout est une question de facteurs, mais si je pouvais cocher à nouveau ce serait Non !!!
Revenir en haut Aller en bas
velvet tears
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 12 Sep 2009, 10:08

Idem pour moi mais il est évident que l'immortalité a des avantages et des inconvénient. Perdre sa famille ou ses amis est comme perdre une partie de soi mais au fil du temps, on peut acquérire une sagesse et une connaissance assez importante au niveau historique et autre. Donc oui et non pour l'immortalité ou alors, il faut pouvoir la transmettre.
Revenir en haut Aller en bas
Raining-blood
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 13 Sep 2009, 10:18

Moi l'immortalité hors de question

J'aime la vie, justement.


Immortel, on ne vit plus, tout ce qu'on fais c'est regarder monde pourir comme un fleur qui se fâne et voir son frêre Jumeau mourir (c'est un exemple hein) alors que toi tu reste là, comme un imbécile à "vivre" tu vieillit vieillit, l'âge n'as plus d'importance tu ne vas jamais mourir, tu vois les gens mourir à côté de toi et tu reste là. tu reste et les autres meurent, moi je me sentirais égoïste. Je refuse catégoriquement d'arrêter de vivre, toutes ces années finiraient par me dégouter de mon choix, je préfère être sûr d'aller un jour ou l'autre à un repos éternel que j'aurais pas volé.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 13 Sep 2009, 11:34

Si on me proposais de devenir immortel je répondrais tout simplement non, en effet je ne vois pas ce que peu apporter la vie si il n'y a pas la mort au bout.
L'immortalité à plusieurs aspects positifs, comme j'ai pu lire, comme l'accomplissement de pleins de choses, suivre l'évolution de la société, etc. mais la société pourrait ne pas évoluer comme on le souhaiterais, pourrait même régresser, devenir invivable par la suite si il y a une expansion de la technique humaine et que des machines pourrait remplacer certains humains, etc. cela pourrait justement faire en sorte que la personne immortelle se retrouve à la rue faute de bouleau, n'arrive pas à s'en remmetre, et vivre dans la pauvreté, dans la richesse extrême aussi, tout ceci à vie, je dit non merci.

Et ensuite si on s'intéresse à la vie éternelle, sa veux dire vivre sans succomber en fin de compte, mais qui ne nous dit pas que la vie éternelle est alors la vie, puis la regression (mentale, physique) et un renouveau? Cela reviens au même de dire qu'on ne meurt pas en fait, au niveau des traits d'une personne immortelle on pourrait alors juger qu'elle reste alors en l'état dans lequel elle était au moment de son accession. Mais cela change tout si tout ou tard il y a une fin à la planète, ou alors que des sortes de chasse aux sorcières se remettent en place tôt ou tard, car on ne ferais alors que mourir pour renaitre au même point...

Imaginez alors que la planète Terre explose, que toutes les particules sont projetés dans l'espace, alors la personne renait normalement comme les quelques millions de fois qu'elle à pu le faire auparavant, mais est conduit alors à un va et viens de la renaissance et de la décadence, tout ceci en errant dans l'espace, sans pouvoir bouger comme elle l'entend, sa reviens en quelques sortes à un bannissement, enfin quelque chose d'horrible car on ne sais ni où on va, si un jour tout ceci arrêtera.

Après il y a aussi le facteur perte d'êtres chers, car au cours des ans les personnes non immortelles mourront autour de toi sans que tu ne puisses rien y faire...
Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mar 15 Sep 2009, 18:24

Pandora a écrit:


Imaginez alors que la planète Terre explose, que toutes les particules sont projetés dans l'espace, alors la personne renait normalement comme les quelques millions de fois qu'elle à pu le faire auparavant, mais est conduit alors à un va et viens de la renaissance et de la décadence, tout ceci en errant dans l'espace, sans pouvoir bouger comme elle l'entend, sa reviens en quelques sortes à un bannissement, enfin quelque chose d'horrible car on ne sais ni où on va, si un jour tout ceci arrêtera.


C'est trés beau ce que tu as écrit Pandora !

En ce qui me concerne, j'ai répondu Oui, pour les raisons évoquées d'avoir le temps de lire tout les livres de la terre, de tout écouter, de tout voir, bref, pour la multitude d'absorptions culturelles possible.

C'est peut être puérile, immature de répondre oui, mais c'est la première chose qui m'est venue en tête. On nous dit que sans la mort, la vie n'a aucun sens ... et pourquoi ? enfin, je veux dire, donné un sens ne viens pas du pôle inverse qui suis.

En ce qui concerne la mort des proches, on suvit (pour la plupart).
Peut être qu'au bout de certaines années, voir des milliers d'année on s'endurcisserait trop.

Peut être que l'immortalité rimerai avec survie du corps physique, mais que sentimentalement, nos sentiments s'effaceraient ?

Choisir entre être mortel et immortel au fond, importe peu, je pense que c'est un choix qui dépend de la personnalité de chaqu'un, entre ceux qui aimerait faire cette expérience pour voir ce qu'elle lui apporterait, et ceux qui préfère resté dans l'enchainement naturel des choses. Un peu comme si on demandait "tu préfères un thé ou un café ?"

Mais en revanche, ce qui pour moi serait le plus grave, c'est de choisir "immortel" par peur de mourir ...
Revenir en haut Aller en bas
Echoedance
Dieu recalé à l'entretien
Dieu recalé à l'entretien
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 17 Sep 2009, 20:50

Alors c'est donc ça! L'immortalité conduirait au désoeuvrement et à l'ennui! Mais, alors, tout s'explique! Dieu, qui est immortel, se fait tellement ch... (nan, je l'ai pas dit, d'abord!) que du coup, il s'occupe plus de nous. Ou alors, au contraire, il se fait un malin plaisir à nous torturer, tel un Kapo désoeuvré ... Ach, stop, j'arrête là, car parler de Dieu sans parler de l'Autre ne serait pas équitable et la Loi du forum ne m'autorise pas à parler de lui au risque d'être accusé de prosélytisme. Mais quel idée, aussi, d'aborder des sujets pareils! Et puis, d'abord, être immortel ne veut pas dire être en bonne santé. Alors, imagineons, tu es immortel et atteint d'un cancer qui te bouffe le cerveau à tel point qu'au bout d'une paire de siècle celui-ci n'est plus qu'une tumeur énorme... Qui serait immortel? Toi, ou la tumeur? Yeurk! Yeurk!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 17 Sep 2009, 21:02

Une petite présentation dans la section appropriée s'il te plait ? qu'on te connaisse un peu mieux, bien que j'ai adoré ton profile Mon Seigneur ! j'apprécie cette façon d'être. Désolée que tu te soit fait piquée ta place dans les cieux. Les gens ne savent plus voir ce qu'ils perdent... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
gunther62
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 18 Sep 2009, 15:32

immortel,a quoi bon,une vie c'est déjas chiant,je pense que que ca vaut pas la peine,merci salut a tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Ven 18 Sep 2009, 16:17

En y réfléchissant bien... voir tout les gens qu'on aime mourir, une vie après l'autre, tout perdre et tout reconstruire à chaque fois, sachant qu'on reperdra tout de toute façon... purée c'est l'horreur, je ne veux pas de ça.
Revenir en haut Aller en bas
City
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 11 Nov 2009, 18:37

Moi je répondrais oui pour être un vampire mais non à l'immortalité en tant qu'être humain et ce pour une raison très simple:les humains sont prisonniers de la société, de leur vie et de leur éducation. pour la courte vie qui nous est donnée ce n'est pas forcément une mauvaise chose mais pour l'éternité...Bosser pour l'éternité pour pouvoir payer son loyer et remplir son frigo pour l'éternité? Non merci. Etre un vampire c'est différent, on est plus emprisonnés par les contraintes de la société et de l'humanité, on est libre d'évoluer à notre guise, d'apprendre ce qu'il nous plaît, de voire, tous les films, de lire tous les livres, de transformer ceux qu'on aime en vampire. d'être toujours.
Alors voilà, Oh, beau vampire éternel, si tu traîne par là...
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 11 Nov 2009, 18:49

City, si vous commencez à transformer les relations que vous aimez, ils ne verront aucune objection à en faire de même... et ainsi de suite jusqu'à ce que la population vampire ne puisse plus se nourrir convenablement, ce qui entraînera des guerres et cætera...
Et puis, l'humain est peut-être prisonnier de la société, mais le vampire l'est de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
City
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 11 Nov 2009, 20:29

La nuit, le jour...Ca revient au même. Surtout en bretagne (toute façon y a tellement de nuages qu'on ne fait pas la différence ), sérieusement, je ne crois pas réellement que les vampires soient détruits par la lumière du soleil mais même s'il le sont, ça n'a aucune importance...je prendrais des bains de lune en outre, je n'ai pas l'intention de transformer tout le monde, uniquement ceux sans qui je ne peux pas vivre: ma petite soeur et l'amour de ma vie (quand je le trouverais).

Je ne vois pas trop des prédateurs comme les vampires s'abstenir de faire la guerre quoi qu'il arrive de toute manière...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immortel/le ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Immortel/le ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions diverses-
Sauter vers: