Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Immortel/le ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Et si on vous offrait l’immortalité, l’accepteriez-vous ?
Oui
54%
 54% [ 129 ]
Non
46%
 46% [ 112 ]
Total des votes : 241
 

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Immortel/le ?   Mer 27 Juin 2007, 22:10

Rappel du premier message :

Et si on vous offrait l’immortalité, l’accepteriez-vous ?


À vos plumes !


Dernière édition par le Ven 29 Juin 2007, 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Max
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 10 Nov 2007, 20:31

Yesss j'ai compris cheers je viens de faire bourgeonner une théorie complètement foireuse I love you lol!

Au commencement, il y avait deux antitées qui se disputaient l'univers, après des disputes très violentes qui créaient des galaxies, ils se lassèrent et eurent l'idée de réglé ce conflit en tirant a la courte paille, une représentant l'immortalité, l'autre représentant la mortalité, l'une tira le droit de mourir, l'autre celle d'etre immortel. L'une fut débarasser de le corvée de l'univers et resta sur le coté en tant que spectateur, ce fut Dieu. L'autre fut condamné a voir ce qui lui appartenait se dégrader sous ses yeux, ce qui la rendit folle. Ce fut le diable.

Et voila un p'tit texte totalement crétin associé a une idée qui n'en ait pas moins Laughing rigole
Revenir en haut Aller en bas
gothika
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 10 Nov 2007, 23:34

mdr max t'a pas pris tes cachets toi ? Laughing

tiens ca me fait penser que c'est l'heure
Revenir en haut Aller en bas
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Nov 2007, 01:34

lol! J'adore les idées loufoques comme sa! Obliger t'as pris des acides!! :drunken:
Revenir en haut Aller en bas
Max
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Nov 2007, 11:11

Franchement dit ? Je suis pas sous traitement, il m'arrive juste d'avoir des idées totalement loufoque Laughing c'est simplement parce que je suis tout simplement crétin parfois et que ca fait du bien d'imaginer plein de choses Very Happy bon va falloir que je me calme. En plus je doit retourner en lorraine la donc ben au weekend prochain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Nov 2007, 13:20

bounce excellent je vois pas ce qu'il a de taré ^^ continue ton non traitement Razz
Revenir en haut Aller en bas
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Nov 2007, 13:43

C'était une plaisenterie! A bientot!
Revenir en haut Aller en bas
gothika
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Dim 11 Nov 2007, 17:07

t'enerve pas nebuleuseuuuuh on plaisantait ....je pensait que ca se voyait vu la facon dont j'ai tourné mon post
Revenir en haut Aller en bas
Gomory
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 17 Nov 2007, 02:05

Pour ma part, c'est un grand oui.

C'est même pas pour le fait d'être intouchable ou invulnérable, mais c'est juste que la vie est trop courte pour faire tout ce que j'aimerais faire.

Il y a tellement à apprendre, à découvrir, à essayer.
C'est un sacré rêve. Si seulement!
Quand on a l'éternité devant soi, pourquoi se presser?
... Et il y a tellement de choses à faire dans ce monde!

Ca pourrait me permettre de vivre ma passion, la musique, de prendre le temps d'apprendre encore et encore, d'acquérir un bon niveau, même un très bon, d'acquérir de l'expérience de tout ce qu'il y a d'intéressant dans ce monde, de vivre enfin sans la peur du lendemain! Et le fait d'essayer tellement de choses sans avoir peur du risque, de vivre sans illusions et dans la liberté la plus totale.

Franchement, si j'avais le droit de choisir une chose extraodinaire qu'il puisse m'arriver, je choisirais ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/gomory, http://gomory.skyblog.com, http:/
ladydarkness44
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 01 Déc 2007, 15:47

je pense que je dirai oui,
beaucoup d'homme ont peur de mourir ( je ne suis pas dans ce cas la, je ne crains pas ma fin),
mais rester pour l'éternité dans un corps qui ne change pas me parait dificilement supportable.
Revenir en haut Aller en bas
Athaël
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 03 Déc 2007, 18:21

Sujet très intéressant.
J'ai répondu non sans hésiter.
Pourquoi?
Tout simplement parce que c'est une question à laquelle j'ai beaucoup réfléchi. Depuis longtemps, des années, j'ai beaucoup pensé à la vie, à la mort, à l'immortalité, et tout le reste (comme vous tous ici je pense^^)
Mon point de vue ici a varié, jusqu'à arriver à cette réponse là.
Bref je vous passe toutes les étapes foireuses de mon résonnement, mais je vous en dit la fin: étant arrivée à la conclusion que nous naissions sans but, que la vie était absurde et sans réelle raison, que la condition humaine n'a aucun intérêt réel , je me suis demandé pourquoi nous attachions autant de prix à la vie.
Nous vivons dans la crainte perpétuelle de la mort, en toute conscience ou non. Enfin, pas vraiment crainte mais nous savons tous que le terme de notre existence est la mort. Mous vivons en sachant que nous sommes éphémères, et chacun de nos actes est accompli en fonction de celà. Pourquoi attachons-nous autant de prix à la jeunesse? Parce qu'elle ne dure pas, parce que nous nous dégradons à chaque instant un peu plus. De plus, la mort peut arriver à chaque instant, pour chacun de nous. Renversé par une voiture, rupture d'anévrisme...
On cherche a avoir le plus de privilèges, on recherche la jouissance, et pourquoi? Parce que le temps pour l'atteindre est limité.
Pourquoi attache t'on du prix aux choses, aux gens qui nous entourent? Parce qu'on sait qu'ils vont disparaîtrent, et qu'il faut profiter de leur présence temps qu'ils sont là.
Nous aimons les choses délicates et fragiles, parce qu'elles sont déclicates et fragiles justement. Et même cer qui a l'air impérissable est condamné à l'usure du temps (comme les chateaux, les pyramides).
Cette conscience de la mort nous fait peur, et nous fait rechercher l'immortalité. Parce qu'on a peur, surtout de sa propre disparition.
Parce que tout ceci est d'une tristesse incommensurable au fond...

Mais c'est justement pour ça que je ne veux pas de l'immortalité. C'est le fait d'être éphémère, le fait d'être mortel, d'être un être qui a une fin qui m'anime, qui me pousse à entreprendre. Sans limites, on n'envisage aucun terme, aucun achèvement: on a le temps après tout. Regardez un exemple plus concret: vous avez quelque chose, un devoir par exemple à rendre. Vous avez un mois pour le faire. Vous ne vous pressez pas, vous avez le temps. Vous restez inactifs longtemps avant de l'entreprendre, de le continuer, de l'achever. Mais si vous avez à le faire pour le lendemain, vous allez vous dépêcher, vous activer, le faire. Bien sûr, il ne sera pas aussi parfait que si vous aviez eu du temps, mais vous l'avez fait.
L'immoraztilité donne le temps de faire des choses, de se perfectionner. Mais elle pousse, j'en suis sûre, à l'inaction. L'ennui survient, la lassitude, puis le regret de sa mortalité nous gagne.

Et surtout, c'est la beauté de la vie que je veux conserver. Et cette beauté, elle lui vient justement du fait qu'elle est fragile et finie. Elle est belle parce qu'elle a un prix, elle est belle parce qu'elle peut nous échapper à tout instant, et c'est pour ça que nous y tenons. Enlever la durée de la vie est la rendre infinie, c'est lui enlever son prix, lui enlever sa spécificité. On n'accordera alors plus le moindre intérêt à la vie, on ne sentira plus sa vie.

Je veux vivre, me sentir grandir, évoluer, changer, puis décliner, et enfin m'éteindre. Je partirai, mais d'autres seront apparus à ma place, et un cycle sans fin me remplacera. Et c'est comme ça. Je ne supporterais de toute manière une existence sans fin.
...
...
Bref, j'ai fait beaucoup beaucoup plus long que je ne le voulais... Si vous n'avez pas tout lu c'est normal ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 03 Déc 2007, 18:33

j'ai tout lu et ce que tu as écrit est génial et très clair. je suis un peu de ton point de vue peut être pas exactement mais c'est un peu ca. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Lun 03 Déc 2007, 19:55

Tout a fait d'accord aussi... et je (re) il me semble citerai le plus merveilleux groupe du monde entier de la vie et de la mort... ah que ouais... JJJJooohhhnnnnnnnnnyyyyyyyyyyy Haaaaaaaaaaaaliiiiidddddaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaayyyyyyyyyy


Vous y avez cru et ben non...

Queen tout simplement :

Who wants to live for ever when love must die...


Je me pose juste une question : nous posons la mortalité puisqu'elle est le lot de chacun, mais imaginon s maintenant un groupe d'individus qui ne connait pas la mortalité. je gage qu'ils sauront développer des perceptions aussi spécifiques et sentimentales que nous devant leur statut.. enfin j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 12 Déc 2007, 14:26

Moi, je crois que ca d emmerderait à la longue
L'histoire semble se répéter trop souvent et je crois aussi que c est le fait qu on va mourir un jour qui fait qu'on apprécie les bon moments car ils ne sont pas infinis

:sapin: Joyeux Noel a tous et ne gaspillez pas trop :noel:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 12 Déc 2007, 15:15

Merci à toi ceci étant dit, j'aimerai bien que tu ailles te présenter pour qu'on puisse t'accueillir... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gothika Morte
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 12 Déc 2007, 15:19

Je pense que oui sauf si ont tombe quand meme malade Smile devenire une sorte de vampire
Revenir en haut Aller en bas
http://lakrypte.jdrforum.com/
Zim
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Mer 12 Déc 2007, 17:00

Je suis très curieuse pour ce qui est de l'avenir, donc pour ça oui j'aimerais être immortelle.
Après si je suis la seule à l'être ça signifie beaucoup de solitude car forcement les gens que j'aime qui sont autour de moi finiront eux par mourir alors pour ça non j'en aurais pas envi.

L'envi est partager.
Je ne saurais pas vraiment donner mon avi.
Revenir en haut Aller en bas
http://antreuxnous.darkbb.com
La Logique
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 13 Déc 2007, 11:34

Moi je dirais oui (Du moment que c'est la jeunesse eternelle).

L'argument du "On va rien entreprendre", franchement je m'en fou. Même sans rien vouloir entreprendre sur la durée on deviendra une vrai source d'information et de connaissance et vu que c'est un de mes buts cela me suffit. J'ai toujours été flemmard donc ne rien entreprendre je m'en fou.

On voit mourrir ceux qu'on aime. C'est triste ! De toute façon meme si je n'étais pas immortelle ils auraient pu mourrir avant moi. Je suis quelqu'un de très sociable au fond: J'aime la compagnie des autres et me faire de nouveaux amis. Et justement, je n'aurais jamais connu autant de gens qu 'en étant immortelle, genial !

Je dirais bien la phrase type du méchant: "Si vous ne voulez pas l'immortalité ce n'est pas parce que vous êtes sage, c'est parce que vous êtes trop faible Razz"

On dirait que vous avez découvert l'envie profonde de l'humain et que pour vous demarquez vous ne choisiriez pas l'immortalité. C'est juste un caprice de votre part lol.
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 13 Déc 2007, 16:39

heu c'est ni de la faiblesse ni de la pseudo révolte. Ce ne serait pas plutôt toi là qui cherche la provoc et tout en lisant et changeant nos propos??? Ma vie ou pas je m'en contrecarre si elle ne convient pas à ce que je veux en faire. Si c'est pas conforme à ce que je pense et mes principes j'ai du mal alors si mes principes m'amènent à ne pas choisir l'immortalité bien je la prend pas et basta, y'a intérêt qu'il y ait pas trop de cassures dans mes choix et entre ma pensée et ma vie quotidienne. Si ca te plait de dire que je suis faible et bien dit le, moi j'ai mon avis sur la question, et je suis peut être faible mais endurante et avec l'énergie. Je vois pas en quoi tu peux te permettre de juger nos choix? Je dois mourir et bien je le ferais, et pas n'importe comment! C'est MA vie et je n'ai que ca, alors JE décide.
Revenir en haut Aller en bas
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 13 Déc 2007, 17:14

Hihi!! Tous le monde se cache!! Quand nébuleuse gueule, sa rigole plus^^ :caché:
Non franchement je suis daccord avec vous. J'espère que cette personne comprendras le message qu'on veut lui faire passée, on reparle encore de tolérance! Soyez tolérant mes amis!!
Revenir en haut Aller en bas
La Logique
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 13 Déc 2007, 21:10

Nébuleuse a écrit:
heu c'est ni de la faiblesse ni de la pseudo révolte. Ce ne serait pas plutôt toi là qui cherche la provoc et tout en lisant et changeant nos propos??? Ma vie ou pas je m'en contrecarre si elle ne convient pas à ce que je veux en faire. Si c'est pas conforme à ce que je pense et mes principes j'ai du mal alors si mes principes m'amènent à ne pas choisir l'immortalité bien je la prend pas et basta, y'a intérêt qu'il y ait pas trop de cassures dans mes choix et entre ma pensée et ma vie quotidienne. Si ca te plait de dire que je suis faible et bien dit le, moi j'ai mon avis sur la question, et je suis peut être faible mais endurante et avec l'énergie. Je vois pas en quoi tu peux te permettre de juger nos choix? Je dois mourir et bien je le ferais, et pas n'importe comment! C'est MA vie et je n'ai que ca, alors JE décide.

X'D Tout doux je m'adressais à personne en particulier, ma dernière phrase était une balgue.

(Edit: Et la tolérance c'est aussi toleré l'humour pseudo-borderline des autres.

Bordel ! J'avais l'air si sérieux que ca ? Faut se calmer x'D)
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Jeu 13 Déc 2007, 21:21

J'allais dire que bon je me passionne un peu trop par moment, surtout ces temps ci, j'ai bien fait de faire 2H de sport Laughing
Revenir en haut Aller en bas
poem_goth
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: DSL   Ven 14 Déc 2007, 12:51

Là je vais juste balancer une vieille vane, mais désolé, c'est plus fort que moi:
En faite le sujet c'est l'immortalité, vous trouvez pas que c'est le sujet qui tu. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 29 Déc 2007, 20:25

Réponse : oui. Sans aucune hésitation. Le temps efface les plaies, commes les souffrances amoureuses. L'immortalité accorde la solution là oú tout le monde y verrait des problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 29 Déc 2007, 21:30

Je réponds non, sans la moindre hésitation.
Je ne pense pas qu'être immortelle m'apporterait un quelconque bonheur.
Passer une vie entière en sachant que si j'aime quelqu'un, je le perdrai toujours est une idée qui m'est inssuportable.
Nous souffrons assez de l'amour lors d'une vie terrestre... Alors une vie immortelle...
Non merci
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Immortel/le ?   Sam 29 Déc 2007, 22:34

Le sujet est discutable,. car il faudrait plutôt se pencher sur la nature humaine, purement prédatrice (autant sexuellement que sentimentalement, pour des raisons de pouvoir) afin de trancher la question. Etant assez misanthrope sur les bords et sur le milieu, je penche plutôt pour la possibilité d'assouvrir ses instincts dans la plus grande impunité (vil sourir). Assumons-nous que Diable, aussi vil soyons-nous !

Edit : j'éspère ne pas avoir commis une faute en ayant posté deux fois sur ce topic. Si cela s'averais, mille excuses au modérateur/admninistrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immortel/le ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Immortel/le ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions diverses-
Sauter vers: