Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Dim 25 Nov 2007, 11:59

Voila c'est une question que je me pose depuis un petit moment : l'amour est-il ou non un sentiments artificiel ?

Parce que j'ai remarquer un truc: depuis qu'on est né on nous bourre le crane de conte de fée, d'histoires d'amour qui se finnissent bien ou mal etc... et au final on se met tous a attendre le prince charmant ou une princesse, quelqu'un pour partager sa vie.
mais si on regarde bien, les civilisation indigene et tout n'avais pas se genre de problemes, ils ne voyaient que l'instinc de reproduction, les animaux pareil.

donc voila moi j'me demande si en fait c'est pas notre systeme qui nous forme pour crever de bonheur et de douleur
Revenir en haut Aller en bas
Petale_de_Songes
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Dim 25 Nov 2007, 13:18

..L'Amour n'est pas un artifice ..c'est un sentiment qui est inhérent à la vie et ce, depuis notre naissance. Je ne pense pas qu'il s'agisse seulement d'un phénomène culturel, car bien que ce dernier y prenne part, il ne participe pas à sa diffusion. Pour ce qui est des contes de fée etc, je crois que lorsque nous sommes encore petit, c'est une manière de rêver éveillé, de savourer les couleurs d'une lecture qui confortent dans un certain bien-être.

Cependant, j'ai le sentiment que plus on avance, plus on fait de l'amour,un sentiment artifciel, un objet. Pourquoi..? Parce que si nous sommes contraint de vivre notre vie à servir le "progres", servir le "travail".. quel risque avons nous de perdre l'essence même de l'Amour? Depuis tout temps, ce sentiment fort qui lie les peuples et tous les êtres vivants a rendu le monde beau, dans sa diversité, dans sa richesse..à contrario, lorsque les hommes manquent de coeur et se perdent dans l'ignorance..ce que nous avons n'est que l'indifférence et la destruction.

PS: ..juste pour corriger un détail.. Les groupes indigènes des forêts ou dailleurs n'obeissent pas seulement aux règles de l'instinc..je t'assure, ils sont même peut être bien plus humain que "nous".. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Little Angel
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Dim 25 Nov 2007, 13:44

on va me prendre pour une ado romantique a l'eau de rose mais bon...

je pense que l'amour est nécéssaire dans une vie, que ta vie commenc réellement dans le coté sentimental lorsque tu as le coup de foudre.


apres chacun pense ce qu'il veut ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://schwarzengel09.skyblog.com
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Dim 25 Nov 2007, 14:26

Petale_de_Songes : Je pense exactement la meme choses que toi. Les civilisations indigènes connaissent l'amour, ce ne sont pas des civilisations régies uniquement par l'instinct.

La preuve c'est que le mariage (ou son équivalent) est une institution universelle.
Si l'amour est un sentiment artificiel..j'aimerai dire oui même si pleins de personnes affirment le contraire, même si nos hormones affirment le contraire!
En dehors de quelque chose de biologique qui se passe au niveau des hormones ça se passe dans la tête aussi.
Après tout, lorsqu'on parle "d'amour" est ce vraiment de l'amour envers quelqu'un qu'on recherche? N'est ce pas au contraire le sentiment de se faire aimer qui est recherché???
Peut être un peu egoiste comme facon de penser, mais je pense lorsque l'homme "cherche l'amour" c'est surtout pour chercher à se faire reconnaitre, il veut se sentir exister aux yeux de quelqu'un, c'est peut être inconsciemment une facon de se rassurer en lui même, juste un besoin individiuel qui ne demande qu'a être affirmé.
Ca fait toujours du bien d'entendre des mots d'amour, ou de recevoir des cadeaux, donc je pense que c'est surtout un desir inconscient, de se faire reconnaitre antant qu'individus.
Je n'arrive pas à être très claire dans mes explications >.<
Revenir en haut Aller en bas
bloody-angel-21
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Dim 25 Nov 2007, 15:12

NocturalRed tu me corrige si je me trompe, mais je crois que pour toi notre besoin n'est pas d'aimer mais d'être aimer??

Pourquoi pas... à approfondir...
Revenir en haut Aller en bas
Psychee
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Dim 25 Nov 2007, 15:46

je ne pense pas que l'amour soit un sentiment artificiel, certes on nous parle de prince charmant et pleins d'autres choses mais dans les contes la morale c'est toujours la meme: peu importe ce que nous sommes, nous avons tous droit au bonheur et d'etre aimer (car l'Amour donne des ailes et nous rends heureux, et personnellement il me fait meme oublier le temps qui passe et les piens qui vont avec)

Si c'etait purement hormonale, dans ce cas, je ne compte pas le nombre de femmes qui auraient deja eu des enfants peu apres leurs premieres regles (et la fidelité n'en parlons pas...).

C'est vrai qu'aujourd'hui, on considere l'amour comme un "symbole de reussite", on va prendre le "syndrome bridget Jones", toute femme de 30 ans qui n'a pas de compagnon, ou d'enfants, devient une sorte de boulet que tout son entourage cherche a caser car c'ets limite une honte le celibat de nos jours (d'ou les sites de rencontres, les soirées speed dating...), une personne bien de nos jour, et quelqu'un qui a un emploi, une voiture, un logement et une concubine.
Revenir en haut Aller en bas
endless-lost
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Lun 23 Juin 2008, 18:22

Citation :
donc voila moi j'me demande si en fait c'est pas notre systeme qui nous forme pour crever de bonheur et de douleur

Hum... sujet intéressant! C'est vrai qu'il n'y a guère longtemps, je déprimais à cause de cela. Parce que je n'ai pas encore passé la stade: "je vis dans la beauté des contes de fées de l'enfance, je crois au prince charmant!"et c'est difficile de s'apercevoir qu'en fait, les trois quarts des mecs sont des connards pervers (désolé pour les termes mais la réalité nous prouve que c'est vrai!) Alors on vient à se demander si la société fait bien de nous inculquer dès tout jeunes les belles histoires d'amour à l'eau de rose et tout et tout, et les princes charmants, princesses, chateaux... Si c'est pour crever de bonheur et de douleur comme dit NocturalRed alors à quoi bon? Pour nous enfermer dans une bulle de bien-être et nous briser nos rêves ensuite? Il est des moments ou je préfererais que l'on m'ait mise face au réel immédiatement plutôt que "me bourrer le crâne" d'illusions difficiles à effacer ensuite.

Citation :
C'est vrai qu'aujourd'hui, on considere l'amour comme un "symbole de reussite", on va prendre le "syndrome bridget Jones", toute femme de 30 ans qui n'a pas de compagnon, ou d'enfants, devient une sorte de boulet que tout son entourage cherche a caser car c'ets limite une honte le celibat de nos jours (d'ou les sites de rencontres, les soirées speed dating...), une personne bien de nos jour, et quelqu'un qui a un emploi, une voiture, un logement et une concubine.

Voilà il y a ça aussi comme dit Psychee, l'argent et le confort de vie qui prennent de plus en plus de places pa rapport aux sentiments et même le sexe! Et puis pourquoi serait-ce une honte d'être célibataire d'abord? Je ne comprend pas moi non plus pourquoi l'amour serait davantage "symbole de réussite" et les sentiments là-dedans? L'âme soeur viendra maintenant ou plus tard... Pourquoi triturer l'âme des gens avec ça?
Revenir en haut Aller en bas
http://medieval-demcratie.skyblog.com
lilith's wasp
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Lun 23 Juin 2008, 18:31

Ne pas confondre amour et mariage (ou équivalent ^^), ce sont deux choses qui sont plutot contradictoires même. Après sur l'amour on peut tout dire et son contraire en ayant totalement raison dans les deux cas. Tout dépend de ce que tu poses derrière ce mot, si c'est son aspect originel ou sociétaire. Dans un cas il sera totalement artificiel, dans l'autre non.

Tu as fait un autre topic sur la liberté, amour et liberté sont à mettre en rapport également.
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Mar 24 Juin 2008, 12:11

bloody-angel-21 a écrit:
NocturalRed tu me corrige si je me trompe, mais je crois que pour toi notre besoin n'est pas d'aimer mais d'être aimer??

Pourquoi pas... à approfondir...

Tout à fait d'accord...

D'un point de vue soical : l'amour est une action collective. Or fondamentalement l'action collective n'est qu'un regroupement d'actions individuelles tournées vers une finalité à peu près commune. Aussi, si le couple se régit selon cette donnée il ne tient pas plus de quelques minutes, pour le cimenter on a inventé l'amour, le sentiment qui dépasse les finalités individuelles pour offrir un espace transcendant.

le plus drôle c'est que l'amour est une création quasi ecclesiastique. On transcende sa vie misérable pour obtenir un espace meilleur au delà...

Avec la venue de la psychologie, on s'est aperçu que l'amour n'était pas transcendant (au sens formel du terme) mais en fait par moment égoiste, mais que dans le double égoisme assouvi et assumé, l'on trouve la paix de l'âme...

Je souligne que sans amour il y aurait en fait juste copulation impulsive. L'amour et son pendant de civilisation des moeurs (normalement) défait cette idéologie pour créer le lien social unitaire de base...



Elle est pas jolie mon explication ?
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Mar 24 Juin 2008, 13:39

je crois qu'il a toujours oui cette part d'égoïsme dans l'amour. Peut être surtout les premiers temps ou quand on cherche quelqu'un pour "être aimé", rare sont ceux qui cherchent quelqu'un à aimer mais il y en a, ce n'est pas plus facile pour eux. c'est cette quête sans arrête (je voulais mettre sans arrêt mais c'est Laughing ), cette recherche de l'Amour qui a un aspect égoïste, et comme une quête "moi aussi j'ai droit d'être aimé!".
je ne pense pas pour autant que l'amour soit une illusion, il a quelque chose d'en partie physique, en partie intellectuelle.... sexe+amitié+tendresse= quelque chose de différent des trois qui serait l'amour. c'est un peu ca mais si l'amour existe c'est les façons d'aimer et les formes d'amour qui elles sont artificielles. Elles sont toujours différentes, elles s'actualisent. Ce ne sont pas la relation princesse-prince charmant qui vivent heureux jusqu'à la fin des temps. C'est autre chose de plus vrai. avec les contes ils nous trompent mais c'est joli à lire tant qu'on ne le confond pas avec la réalité et du coup est encore capable d'aimer. l'amour n'est pas un idéal, Il se vit.
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Ven 05 Déc 2008, 22:37

Nébuleuse a écrit:
je crois qu'il a toujours oui cette part d'égoïsme dans l'amour. Peut être surtout les premiers temps ou quand on cherche quelqu'un pour "être aimé", rare sont ceux qui cherchent quelqu'un à aimer mais il y en a, ce n'est pas plus facile pour eux. c'est cette quête sans arrête (je voulais mettre sans arrêt mais c'est Laughing ), cette recherche de l'Amour qui a un aspect égoïste, et comme une quête "moi aussi j'ai droit d'être aimé!".
Je ne sais pas si on peut différencier la personne qui cherche à être aimée, et celle qui cherche à aimer quelqu'un. Il y a toujours un mélange des deux. Quand on aime quelqu'un, on attend d'être aimé en retour, c'est normal non? Après, c'est vrai que pour certaines personnes, la part "je veux aimer quelqu'un" est fortement réduite: c'est ce qu'on appelle des mâles, des salauds, et leur équivalent féminin.

Nébuleuse a écrit:
je ne pense pas pour autant que l'amour soit une illusion, il a quelque chose d'en partie physique, en partie intellectuelle.... [... ]Elles sont toujours différentes, elles s'actualisent. Ce ne sont pas la relation princesse-prince charmant qui vivent heureux jusqu'à la fin des temps. C'est autre chose de plus vrai.
Y a-t-il une partie physique? Je pense que oui, mais pendant un premier temps. Mais on m'a dit, ce soir même, pour dire à quel point c'est frais, que "le physique attire mais ne retiens pas". Et c'est vrai. Le vrai amour est pshychique pour moi, tout est dans la tête. C'est pour ca que des couples restent ensemble malgré la prise de poids, les cheveux blancs, et tout les signes de l'âge.

Nébuleuse a écrit:
Avec les contes ils nous trompent mais c'est joli à lire tant qu'on ne le confond pas avec la réalité et du coup est encore capable d'aimer. l'amour n'est pas un idéal, Il se vit
Je n'en sais rien. On ne l'a peut être pas vécu. Mais quand je vois tous ces couples pour qui tout a l'air simple, et qui nagent dans un océan idéal, je me dis que les contes ne sont pas si imaginaire que cela...
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Ven 05 Déc 2008, 22:47

De nos jours,le mari doit au moins avoir un emploi stable et gagner sa vie,et la femme veut un confort matériel,prête à passer outre le sentiment amoureux...
Et ensuite si le mari a de petits soucis,la femme le quitte sans scrupule avec ses enfants (ça pourrait peut-être expliquer la proportion de famille monoparentale...)

Beaucoup confondent amour et désirs sexuels (pour croire que finalement ça ne fait qu'un...)

Mais je remarque que beaucoup de mecs (ou de filles d'ailleurs) se disent être différents de ce qu'on croit d'eux,mais au final se comportent pareils...ils voient les autres mais oublient de se regarder...
Revenir en haut Aller en bas
Wandering Romantic Soul
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Ven 05 Déc 2008, 23:18

Je ne pense pas que l'Amour soit un sentiment artificiel. Pour en avoir suffisamment souffert, il me semble que c'est quelque chose de réel, qui nous échappe totallement. Il serait difficile de pouvoir prétendre donner une définition précise de l'Amour, ou encore une description exacte de ce qu'il nous fait ressentir (à part peut-être en lisant Les Souffrances du jeune Werther...).

Citation :
De nos jours,le mari doit au moins avoir un emploi stable et gagner sa vie,et la femme veut un confort matériel,prête à passer outre le sentiment amoureux...
Et ensuite si le mari a de petits soucis,la femme le quitte sans scrupule avec ses enfants (ça pourrait peut-être expliquer la proportion de famille monoparentale...)

Je ne suis pas d'accord avec ça. Je ne dis pas que ce genre de comportement n'existe pas, bien au contraire, mais les personnes qui agissent comme ça sont celles qui n'ont pas une haute estime d'eux même, et surtout, qui ne croient plus à l'Amour. L'Amour vrai n'est pas une affaire d'argent, de matérialité, de stabilitié familliale. L'Amour passe bien au dessus de tout ça. Il n'est même pas forcémment toujours partagé, il est comme une implosion du coeur, il n'a rien àvoir avec l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Ven 05 Déc 2008, 23:25

Justement c'était pour dire que l'Amour n'existe plus beaucoup de nos jours...ou plutôt il n'a pas survécu à la jeunesse des personnes que j'ai cité...

Un article qui me fait rire mais sans doute vrai...

Citation :
Angleterre - Selon un institut de sondage, les Anglaises gardent leurs vêtements préférés en moyenne plus longtemps que leurs maris.

Les femmes jettent plus facilement leur mari que leur robe préférée

Ces dames gardent leur vêtement préféré pendant 12 ans soit un peu plus que la durée moyenne des mariages anglais, qui est de 11 ans et 7 mois.

Selon une styliste, Louise Roe, ce constat n'est pas si étonnant. "Peut-être que nous aimons plus les vêtements que les hommes - parfois c'est le cas. Beaucoup de femmes gardent le vêtement qu'elles ont adoré porter avec l'idée qu'elles pourront le remettre, alors que d'autres le gardent parce qu'il leur rappelle de bons moments. D'autres encore gardent le vêtement pour sa valeur sentimentale. Ce n'est pas forcément une magnifique robe de bal. Ça peut très bien être un vieux T-shirt qu'elles ont porté pendant de super vacances."

Cette recherche, réalisée par Clothes Show Live, a aussi montré que la femme moyenne possède plus de 100 vêtements dans sa garde-robe mais n'en utilise même pas un tiers régulièrement. Il apparaît également que leur vêtement favori coûte généralement moins de 60 euros.

Source : http://fr.news.yahoo.com/55/20081205/tod-les-femmes-jettent-plus-facilement-l-17baed7.html
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Ven 05 Déc 2008, 23:37

Citation :
Mais aussi avant de se poser la question de savoir si l'amour est un sentiment artificiel ou non, il faudrait d'abord se poser la question de savoir si on sait ce qu'est l'amour. Beaucoup de gens ne le savent pas, d'autres ne l'ont jamais ressenti, ou ont cru le ressentir pour en fait s'apercevoir plus tard que non.
C'est une question dont on aura jamais la réponse. Je m'explique: on va ressentir quelque chose, on croit que c'est de l'amour, mais cela n'en ai pas. On se met en couple avec une autre personne, on ressent de l'amour, mais finalement, on se rend compte que non, cela n'en était pas... et ainsi de suite. Donc jusqu'à notre mort, on se demandera si oui ou non on a un jour vraiment aimé... Je ne suis pas très clair, j'espère que c'est au moins compréhensible.

Citation :
me semble que c'est quelque chose de réel, qui nous échappe totallement.
Bien sûr, c'est qui fait la complexité de ce sentiment. Je citerais les paroles d'une chanson de Florent Pagny:
"L'amour c'est ce dont on rêve,
l'amour, c'est ce qui nous achève,
l'amour souvent nous dépasse
".

Citation :
L'Amour vrai n'est pas une affaire d'argent, de matérialité, de stabilitié familliale.
Si il y a de l'amour, il y aurra forcément une stabilité familiale non?
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 00:16

le doute c'est peut être cela l'amour.

A être trop ^sur finalement on accepte les influences extérieures ou intérieures.

Toute la beauté de la chose est dans l'hésitation, la tentation, le refus, l'oscillation entre l'assurance et la perte de confiance.

De là à le penser comme un sentiment particulièrement personnel, il n y'à peut être qu'un pas.
Revenir en haut Aller en bas
Wandering Romantic Soul
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 08:46

Citation :
Si il y a de l'amour, il y aurra forcément une stabilité familiale non?

Alors là, je ne crois vraiment pas que l'Amour soit la condition de la stabilité familiale ! Et l'Amour non partagé ? Et l'Amour qu'on ne peut pas vivre librement, comme on le souhaiterait ? L'Amour est trop vivant, justemment, pour conduire necessairement à une stabilité familiale.

Citation :


Toute la beauté de la chose est dans l'hésitation, la tentation, le refus, l'oscillation entre l'assurance et la perte de confiance.

Tout à fait. Tu as trouvé les mots justes, Teg. L'Amour est interessant pour les troubles qu'il provoque, pas pour l'assurance qu'il pourrait donner.
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 09:39

Citation :
Alors là, je ne crois vraiment pas que l'Amour soit la condition de la stabilité familiale ! Et l'Amour non partagé ? Et l'Amour qu'on ne peut pas vivre librement, comme on le souhaiterait ?
Bien évidement. Je prenais le cas d'un couple qui s'aime et qui fonde une famille.
Un amour non partagé ne mennera à rien, quand à celui qu'on ne peut pas vivre librement... ca peut être excitant les premier temps de devoir se cacher... mais bon, à la longue, ca risque d'être destructif.

Citation :

Citation:


Toute la beauté de la chose est dans l'hésitation, la tentation, le refus, l'oscillation entre l'assurance et la perte de confiance.

Tout à fait. Tu as trouvé les mots justes, Teg. L'Amour est interessant pour les troubles qu'il provoque, pas pour l'assurance qu'il pourrait donner.

Je plussoie. De toute façon, quand on aime, y a-t-il une part de confiance? Je ne pense pas. Tout est dans le doute, l'hésitation, ...
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 18:02

l'amour pure à mon sens Ange Noir se rie des convenances sociales : il ne cherche pas la famille ou autre ni même forcément l'exclusivité.

Il est fanatique, dur, transcendant, amer, doux, ... toutes les sensations qui nous font tressaillir.

L'enfermer est la pire des infamie que l'on puisse lui accoler.

Comme les oiseaux ils virevoltent ici et là, partant ou revenant. Il est plus libre que le citoyen le sujet, l'esclave ou l'homme libre, car il ne cherche pas une construction sociale mais un aboutissement (bonheur, joie, désespoir...) qui finalement et paradoxalement ne signifie pas sa fin...

Il est en soi éternel, car nous pouvons tous et toutes retomber amoureux ou délaisser un amour d'autrefois. Il n'est pas unique mais multiple


et parfois il nous fait faire bien des bêtises... (ma contribution au cynisme, non mais je vais quand même pas devenir positif comme ça juste en claquant des doigts, faudrait pas voir à pousser mémé dans les orties)
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 18:03

amour pru... scusez
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 18:03

P U R


(con de clavier qui bouge tout seul) !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Sam 06 Déc 2008, 20:51

Humm.. je ne sais pas trop. Pour moi, quand on aime, on ne partage pas. L'autre nous appartient un peu, et nous appartenons un peu à l'autre... Attention, ne prenez pas cette phrase dans le sens possessif, mais plutot dans le sens: "quand on aime, on ne partage pas le soleil des autres, on a le sien".

Sur le fait que l'amour cherche un aboutissement, je ne sais pas. Enfin, si, tu as raison, mais je rajouterais juste que même si il le cherche, il ne l'obtiendra jamais. Car on découvre toujours des petites choses sur la personne aimée, on se créer des moments nouveaux, et nos sentiments évoluent (en bien ou en mal)... mais jamais l'amour n'aura de fin.

Citation :
et parfois il nous fait faire bien des bêtises
Oh que oui!!
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Jeu 11 Déc 2008, 21:02

Je réponds à moi même... ca me fait bizarre! Lol!!! Mais en fait, c'est pour continuer dans la réflexion de ce sujet. J'ai vu ce soir un épisode de la désormais fameuse série How I Met Your Mother (vous allez croire que c'est ma référence, mais chaque épisode apporte une morale... Je vais finir par créer un sujet dessus!), où la morale m'a fait repenser à ce sujet.
En effet, l'amour est-t-il artificiel? Avec les expériences et la douleur ressenties par chacun, nous en avons conclu que non.
Maintenant, j'aimerais poser la question: l'Amour existe-t-il? Cela diffère de la question précédente, car "artificiel" signifie "crée", "pas naturel", mais qui existe néanmoins. Pour répondre à cette question, je commencerais par citer Teg:
Citation :
Il est fanatique, dur, transcendant, amer, doux, ... toutes les sensations qui nous font tressaillir.
Ce comportement peut sembler fou. Et si il l'était vraiment? Une folie passagère, déclenchée par je ne sais quelle hormone, et qui nous rendrait un peu dingue, au point de faire des choses folles, de modifier notre comportement... Puis, comme les coups de coeur que l'on a eu sur les "tubes de l'été", médiocres, mais que l'on adorait pourtant, cette impression d'aimer, cette illusion ai-je envie de dire, s'envole. Et on se rend compte que l'Amour est un mot inventé par les hommes pour décrire cet état de folie passagère, mais auquel au fil du temps, nous avons donné un sens tout autre. De nos jours, on se base sur la définition de ce mot pour fonder tout nos espoirs. Selon l'éducation reçue, la définition change, et certains seront heureux, d'autres tomberons de haut, car comme tous les rêves, l'illusion se dissoudra dans les premiers rayons de réalité.
J'ai peut être tort, j'ai un avis différent suivant les expériences, les rencontres, les discussions, et pour ce soir, les films/séries que je regarde. Ce que nous appelons Amour est peut être un mix de tout ce que nous avons dit. Ou peut être n'est-ce qu'une illusion, un rêve, une chimère impalpable qui nous entraine au sommet d'une montagne pour plonger ensuite et voler un peu à travers les nuages, en profiter, puis s'écraser comme un vulgaire humain sur la sol de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Lun 15 Déc 2008, 13:44

Cette question m'inspire bien, bien que la plupart des choses est deja etait dite.

Commencons par ce que l'Amour n'est pas: l'Amour n'est pas le mariage!!! Dire que l'amour est naturel car le mariage a toujours existe est une aberration. Le mariage est une institution sur laquelle repose la societe, et non pas les sentiments. C'est une institution quasi universelle (quasi car le mariage ou un de ses equivalent n'a pas existe dans toutes les societe) qui ne sert qu'a securiser, asseoir une societe.
Durant des milliers d'annees, le mariage a surtout ete l'affaire des parents. Un bon parti pour la femme, une bonne dot pour l'homme, une femme assez robuste pour avoir plusieurs enfants, un metier stable pour le monsieur... ca a ete tres longtemps cela les criteres d'un bon mariage. Et si les epoux s'entendent bien, tant mieux, mais c'est souvent accessoire. C'est d'ailleurs encore cela dans bon nombres de pays. Et meme en France, du temps de nos grands-parents encore on ne se mariait pas uniquement par amour.
D'ailleurs, petite digression: si le divorce est si frequent de nos jours, c'est justement pour cette raison: aujourd'hui on ne se marie plus que par amour. Donc quand l'amour s'eteint, on n'a plus aucune raison de rester ensemble.

Maintenant que j'ai parle du mariage, je peux parler de l'amour Wink Et je crois, comme beaucoup d'entre vous, que l'amour est universel, et pas du tout artificiel. Et l'argument qui me parait le plus judicieux est celui du bebe et de sa mere. Il existe des meres qui n'aiment pas leur enfant, mais c'est de l'ordre de l'exception. L'amour d'une mere pour son nouveau ne est pour moi de l'ordre de l'instinct, c'est un sentiment quasi animal. Et de meme un enfant dans son jeune enfance eprouve pour sa mere de l'amour, c'est bien plus qu'un simple sentiment de protection.

Quant a definir l'Amour, je pense que c'est quasiment impossible car chaque amour est different. Pour moi, il n'y a pas un seul sens a l'amour; ce mot n'est la que pour nommer une multitude de sentiments, proches mais differents en meme temps: on n'aime pas ses parents ou freres et soeurs comme on aime la personne avec qui on partage sa vie. Pour des amis tres proches on pourrait aussi qualifier ce sentiment d'amour, mais ce n'est pas un amour fraternel, il n'y a pas non plus de notion physique ou sexuelle comme avec un partenaire.
Et puis le sentiment d'amour evolue. Ne plus aimer une personne ne veut pas dire qu'on ne l'a jamais aimee. Parce que les gens changent, parce que soi-meme on change, les sentiments envers les autres personnes evoluent. Ce qui est artificiel finalement, qui n'existe que dans les Disney, c'est l'amour immuable. Meme pour un couple qui s'aime tres longtemps, le sentiment d'amour va evoluer au fil des annees: il sera plus intense par moments, plus affectif d'autres. Ca ne veut d'ailleurs pas dire qu'il va forcement aller en s'attenuant, il est tout a fait possible de raffermir une flamme qui commencait a decliner.
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   Lun 15 Déc 2008, 21:38

Myosotis a écrit:

Quant a definir l'Amour, je pense que c'est quasiment impossible car chaque amour est different. Pour moi, il n'y a pas un seul sens a l'amour; ce mot n'est la que pour nommer une multitude de sentiments, proches mais differents en meme temps: on n'aime pas ses parents ou freres et soeurs comme on aime la personne avec qui on partage sa vie. Pour des amis tres proches on pourrait aussi qualifier ce sentiment d'amour, mais ce n'est pas un amour fraternel, il n'y a pas non plus de notion physique ou sexuelle comme avec un partenaire.
Et puis le sentiment d'amour evolue. Ne plus aimer une personne ne veut pas dire qu'on ne l'a jamais aimee. Parce que les gens changent, parce que soi-meme on change, les sentiments envers les autres personnes evoluent. Ce qui est artificiel finalement, qui n'existe que dans les Disney, c'est l'amour immuable. Meme pour un couple qui s'aime tres longtemps, le sentiment d'amour va evoluer au fil des annees: il sera plus intense par moments, plus affectif d'autres. Ca ne veut d'ailleurs pas dire qu'il va forcement aller en s'attenuant, il est tout a fait possible de raffermir une flamme qui commencait a decliner.


yep... du coup la question pose problème : qu'appelons nous artificiel ? Mouvant ? changeant ? Mais l'amour est un sentiment social et le monde social bouge aussi. Pourquoi l'amour non ?

je ne dis pas qu'il faut vivre la vie de Dom Juan, mais que aimer et détester sont une seule et même ligne sentimentale. Avec tout un ensemble de degré.

Maintenant question sur la question : pourquoi l'amour serait il autre chose qu'artificiel ? Parce qu'on a peur de s'apercevoir qu'on peut aimer et que l'autre peut ne rien ressentir ou simuler le temps de trouver quelqu'un de mieux ou autre galéjade du même acabit.

Alors je vous épargne le suspens nous sommes tous des connards plus ou moins refoulés. Et à bien le partager finalement le mieux c'est de l'admettre.

Allez soyez heureux je commence la pénitence...

* oh vooouuuuiii maîîîîitreeeeesssssssseeee *

hum enfin bref...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour n'est-il pas un sentiment artificiel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur l'amour et la sexualité-
Sauter vers: