Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 La Solitude - Réflexions individuelles

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La Solitude - Réflexions individuelles   Sam 08 Mar 2008, 06:00

Rappel du premier message :

En tant que personne principalement solitaire, ou qui aiment les moments propices à la réflexion, j'aimerais savoir s'il y en a d'autres qui le sont et qu'est ce que ca peut vous apporter de bien et de mal. J'aimerais par contre ne pas commencer sans avoir quelques commentaires.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
B3rli0z
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 13:52

Oui je comprend... Mais je suis sur que si tu était entourés de gens qui aurait les meme gout que toi, comme par exemple nous les goth, je pense pas que tu resterai aussi lontemps solitaire... Surtout en ma compagnie! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 16:20

j'aurais un plaisir fou a vous rencontrer si j'étais pas à l'autre bout du monde...
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 18:15

si si pourtant Laughing ce n'est pas ce problème c'est que j'ai du mal à m'investir dans une relation disons mais c'est étendu à l'ensemble des relations y compris amicales.
Revenir en haut Aller en bas
Amylisth
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 18:25

Nébuleuse, bienvenue au club...
J'ai le même problème que toi. Je n'arrive jamais à rester amie avec quelqu'un très longtemps. Je finis toujours par tout faire foiré royalement, soit à cause de mon besoin de solitude, soit parce que je me sousestime énormément (avec les conséquences que ça enclenche chez moi).
Ajouter à celà le fait que (sur le net ou dans la vrai vie, c'est pareil), j'ai du mal à lier connaissance... Je me retrouve vachement seule Rolling Eyes
Mais bon, mieux vaut être seule que mal accompagnée. (qu'est ce que j'ai encore manqué de dire comme connerie moi...) diable lol

(NocturalRed, tu as raison à environs 1000%, B3rli0z semble être le mec parfait Very Happy)

[je viens de rendre compte de la longueur de ma signature affraid je devrais supprimer des trucs bounce ]
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 18:48

Je me retrouve dans ce que dit Nébuleuse,dans le passé je pensais avoir des amis,mais ils m'oublient en même pas 6 mois dès qu'ils ne me verront plus,ou alors ils me parlent par pure courtoisie...

D'ailleurs j'idéalise tellement l'amitié que je n'ai considèré que très peu de personne comme des ami(e)s proches,oui pour me protéger des déceptions je me contente de qualifier les gens de "connaissances" ou limites "potes"...j'ai eu des attentes en ce qui concerne l'amitié proche...donc déceptions alors que ce n'est pas la faute de personnes...c'est pour ça que je n'ai jamais consìdèré comme ayant eu un(e) meilleur(e) ami(e)...
Pour l'amour c'est une autre histoire...
C'est peut-être pour ça que la solitude me pèse,mais bon,Internet est un excellent exutoire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 18:51

côté amour ca reste aussi un problème car je préfère toujours être seul que de m'engager. La vie de couple me semble encore être une trop grosse étape à franchir.
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 18:58

Ca dépend aussi si les gens auront droit ou non à l'amour...mais c'est aussi une autre histoire...
Et puis qu'étions-nous dans nos vies antérieures? des gens solitaires ou au contraires très sociables? (Je crois au principe comme quoi on doit assumer tous les actes de nos vies antérieures...la relation de cause à effet)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 19:02

là je dirais que tu me perds complètement ...
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 19:08

Ai-je mal formulé ma question ou ma phrase ou parce-que est-ce difficile voir impossible à répondre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 19:46

plutôt parce que c'est pour moi impossible à répondre, et que la tu entre dans quelque chose qui doit être très personnel comme croyances
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Dim 09 Mar 2008, 20:15

Oui c'est personnel,je n'oblige personne à croire en ce que je crois...(je n'ai pas inventé cette croyance...)
Enfin bref ce n'est pas une religion...

Et ça ne change rien à notre solitude
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 00:00

DH je suis comme toi et pourtant sans que tu m'es considérée comme une amie je t'ai délaissée un peu depuis que je revenue par ici.
Je me rend compte qu'en fait je passe parfois beaucoup de temps à ruminer ce que je dois faire et ci et ca et au final je me retrouve sans plus trop de temps et surtout de disponibilité mentale (concentration...) pour des vraies relations amicales.
Pour ce qui est de la vie de couple j'ai un peu de mal aussi, je l'ai vécu quelques mois de la façon typique chacun part au taff le matin et on se retrouve après le boulot, métro, manger, dodo...
j'ai eu du mal à supporter et pourtant je l'ai fait malgré cette personne qui me convenait pas du tout. Je peux pourtant supporter de quasi vivre avec un homme au quotidien, mais ce n'est pas la même relation, et ca dépend des personnes. A rajouter aussi que j'ai de grosses difficultés pour nouer des relations avec les femmes, je me sens mal à l'aise avec elle et je m'en méfie.
Je m'améliore, il fut un temps je ne supportais pas de voir tous les jours une amie, ca me faisait peur Laughing remarque c'est toujours pareil Rolling Eyes en fait j'ai largement plus de soucis avec les relations amicales qu'amoureuses, sexuelles ou "potes".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 00:14

c'est un truc qui m effraie qu'une relation amicale ou amoureuse puisse devenir routinière
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 00:42

Si tu t'en méfie ca ne devrait pas arriver, tu feras un peu pour trouver de quoi y mettre de la nouveauté de ttemps en temps. Pour la part je ne cherche pas une relation trop intense ou compliquée, il y a assez à coté, surtout par exemple avec un boulot stressant si on ajoute une relation passionnelle c'est un peu galère. Et puis j'ai besoin de quelqu'un de sur, un compagnon plus qu'autre chose. Je me fiche du côté toujours on s'amuse c'est l'éclate, ce n'est pas ce que je recherche mais des gens surs que je sais garder près de moi des années et c'est avec ce genre de relations et de personnes que je sais briser ma solitude. la distraction, l'amusement le rire n'est pas diffile à trouver (en tous les cas pour moi) mais la sureté et savoir qu'on peut compter sur quelqu'un c'est autre chose. en fait je crois que toutes mes déceptions relationnelles viennent du sentiment d'abandon que je ressens très souvent. même quand ce n'est pas le cas et que tout va bien j'ai toujours l'angoisse qu'on m'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 00:59

franco44444 a écrit:
c'est un truc qui m effraie qu'une relation amicale ou amoureuse puisse devenir routinière

ben en même temps notre monde social est fond sur la répétition, donc à trop grande fréquence on en éprouve un sentiment de renouvellement tacite.

après c'est quand même a chacun de s'aménager ses propres moments et d'envisager de nouvelles choses;

Je en dis pas que c'est simple, mais c'est la seule solution que je vois.

Ou alors tu t'offres la vie d'un mercenaire , mais là sentimentalement parlant faut assumer non seulement pour soi mais aussi sur un plan plus socialisant (ou désocialisant d'ailleurs) moralement parlant.



pour ma part, croire que l'on peut faire de son existence une chose qui se renouvelle constamment relève de la naïveté (peut être suis je trop blasé) soit de la rêvasserie (ce qui n'est pas négatif sauf dans un monde social productiviste... quel hasard !!! comme le nôtre...).
Revenir en haut Aller en bas
Asphyxie
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 07:39

Je pense simplement que la solitude est quelque chose de tout à fait normal.
On en est venu à douter car nous sommes dans une société qui dit très clairement qu'il faut avoir des amis pour être un être un humain.
Il n'est pas faut que la vie en société est très importante et, tant qu'on en a conscience le fait d'être solitaire n'est sûrement pas un crime !
Pour moi, la solitude est une choses élémentaire et dont je ne pourrais jamais me passer. On en a besoin pour faire comme un reboot du système pour la journée nouvelle.

Nébuleuse > Je te comprend, ce n'est pas comme ça que moi je vois une relation amoureuse mais chacun a le droit de le voir à sa façon. A une époque les hommes épousaient des femmes pour leur argent, pour qu'elle les considère comme leur héros sauveur, ...
Mais j'espère que tu ne montre pas trop à la personne que tu n'as pas confiance en lui et que tu as peur qu'il t'abandonne car ça doit le mettre assez mal à l'aise !

Sinon je ne suis pas une experte en relation amoureuse ( huhu :Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 10:17

Je suis d'accord,mais en effet,il en faut encore avoir la volonté de la vivre comme il faut la vivre
Je te considère comme une amie Nébuleuse,peut-être que je ne te l'ai
pas prouvé,mais je comprends parfaitement que tu aie beaucoup de
soucis,donc je ne t'en veux pas,d'autant plus que je ne peux guère
t'aider avec toutes tes problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
darkmiky
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Lun 10 Mar 2008, 11:50

La solitude est ma vie, fait partie intégrante de celle ci.
Je n'ai pas d'ami, je n'ai jamais su les garder, ou jamais eu vraiment d'amis. je suis timide, peut être est ce la lé défaut, mais même quand je connais quelqu'un (chose qui m'arrive très rarement) je ne me confie pas, ne parle pas de moi, ni de ma façon de voir, de penser, d'être ou de mes envies.
Je n'ai jamais (hormis ci bas sur internet) trouvé l'envie, le besoin de parler, de communiquer. peut être suis je décue de n'avoir jamais trouvé quelqu'un me ressemblant. Pour autant je suis sur que j'adorerait avoir des amis, mais en même temps, j'aime être seul chez moi, écouter de la musique, penser révasser, me surprendre à me projeter en avant, chercher mes envies, comment m'améliorer. Penser à toutes les conneries que je peux bien faire et savoir comment faire pour trouver un cerveau et le moyen d'arrêter de tout gacher.
POur ce qui est des relations amoureuses, j'ai essayé plusieurs fois, et à chaque fois je doit tout gacher mais ça ne marche pas. Je doit être trop bizare, mais la routine me gonfle, j'ai de nouveau besoin et envie de solitude, pourtant j'adore prendre soin de l'autre, m'investir, chercher des moyens pour casser la routine, mais je ne retrouve jamais ce désire chez les autres.
Ce sentiment de route à sens unique me conforte également dans le fait que je suis mieux seul, que je ne suis pas fait pour ce genre de vie, il est certe que j'ai un bouleau très contraignant, ou l'imprévu en est la dominante, mais je pensais pouvoir être quelqu'un de "normal" et avoir une vie et une relation avec autrui "normale"
Mes sentiements de solitude remonte déjà à mon enfance, ou je m'enclavais dans la musique, dans le mutisme, dans mes pensées, rechignant toute compagnie extérieure.
La sollitude nous apporte un autre regards sur le monde, nous apprends à relativiser, à nous connaître et à étudier les comportements (les notres et ceux des autres), et au final, celà me permet toujours de retenir le meilleur de chaque situation, de ne plus stresser et au final de me dépasser.
La solitude permet d'être son propre maitre, de ne pas avoir à rendre compte, mais elle apporte également ce sentiment de manque, le manque de s'occuper de quelqu'un, d'avoir envie de quelqu'un, de partager et de faire passer autrui avant nous.
La solitude peut être selon également cause d'égoîsme.
(désolé pour mon français!)
Revenir en haut Aller en bas
B3rli0z
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: a   Lun 10 Mar 2008, 12:16

franco44444 a écrit:
j'aurais un plaisir fou a vous rencontrer si j'étais pas à l'autre bout du monde...

Merci beaucoup, se serai de meme pour moi. Wink Par contre tu peux me tutoyer tu sais. Rolling Eyes


Nébuleuse a écrit:

Si tu t'en méfie ca ne devrait pas arriver, tu feras un peu pour trouver de quoi y mettre de la nouveauté de ttemps en temps. Pour la part je ne cherche pas une relation trop intense ou compliquée, il y a assez à coté, surtout par exemple avec un boulot stressant si on ajoute une relation passionnelle c'est un peu galère. Et puis j'ai besoin de quelqu'un de sur, un compagnon plus qu'autre chose. Je me fiche du côté toujours on s'amuse c'est l'éclate, ce n'est pas ce que je recherche mais des gens surs que je sais garder près de moi des années et c'est avec ce genre de relations et de personnes que je sais briser ma solitude. la distraction, l'amusement le rire n'est pas diffile à trouver (en tous les cas pour moi) mais la sureté et savoir qu'on peut compter sur quelqu'un c'est autre chose. en fait je crois que toutes mes déceptions relationnelles viennent du sentiment d'abandon que je ressens très souvent. même quand ce n'est pas le cas et que tout va bien j'ai toujours l'angoisse qu'on m'abandonne.


Je te comprend parfaitement. Je pense que la peur d'être abandonné est présente chez à peu près tout le monde, même si chez certains elle s'exprime par voie paradoxale : la peur d'être étouffé.
Il n'y a pas à chercher une enfance malheureuse, mais surement un petit événement anodin, qui mal compris, puis oublié, a pris dans l'inconscient des proportions phénoménales qui peuvent être maladives. Meilleur moyen de retrouver cet événement : la technique du psychodrame. I(Sa peut très bien autre chose qu'un evenement dans ta vie, je dis un exemple tu me dis si tu te reconnais, ou si je me goure completement). En tout qu'à si tu veux essayé de te liberer l'esprit il y'a pas très lontemps j'ai fait une petite experrience qui m'a delivré de cette crainte d'etre abandonner. Ill suffit que quelqu'un t'accompagne à jouer ou simplement évoquer un moment récent où tu a ressenti de manière particulièrement forte ce sentiment. Puis la personne te questionne de manière à te remémorer un événément antérieur similaire, en le rejouant ou en l'évoquant, il va te ramener à un événement encore plus ancien, etc etc... attention ça peut te mener très loin, certains vont jusqu'à revivre leur naissance. Et il vaut mieux pour cela être encadré par un spécialiste de la technique. Mais crois en mon expérience, ça libère...
Sache simplement qu'un traumatisme n'est pas forcément un événement dramatique : c'est la façon dont on le perçoit au moment où il est vécu qui est dramatisée. Cette perception pousse à l'amnésie consciente, a défaut de trouver une explication ou un moyen de dédramatiser. Et c'est les réminiscences mnésiques par l'inconscient qui vont reprovoquer l'état de malaise, sans en comprendre la nature démesurée par rapport à l'événement. Donc si tu es un peu dans se cas là, comme je l'était, engage toi confiant dans une démarche d'archéologie de ta mémoire...



Si ce n'est pas cela, je te demende...
Pourquoi un si grand manque de confiance en toi?
Toutes ses peurs sont absurdes (je ne veux pas dire ridicule mais ephemere), reprends courage en toi, même aie confiance en toi après tout c'est la vie croit au bonheur, la souffrance fait partie de la vie ainsi que toutes les choses que tu viens d'énumérer vit ta vie et ose! Ose allez droit vers le vrai sens de l'amitié! Moi c'est ce que j'ai fait, avec mes amis. Au depart j'avais peur qu'encore une fois je perd mon temps avec une quelconque amitié, et maintenant sa fait 10 ans que j'ai les meme potes^^

Ils faut oser dans la vie, car la vie n'est qu'un jeu! cheers




Ps: Les filles je ne suis pas parfait, j'ai aussi enormement de defaut, et arrete, j'en ai mare d'etre tout rouge!! Razz
Merci quand même^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Mar 11 Mar 2008, 03:32

Citation :
il faut avoir des amis pour être un être un humain
les relations amicales vues par la société de consommation.
À l'achat de deux amis, obtenez le 3e a moitié prix. Cette offre est d'une durée limitée, dans les succursales participantes
Sans commentaire la dessus sérieusement. Pour ma tranche de conception: l'être humain a la possibilité de tisser des relations interpersonnelles
au fond, l'humain n'est qu'un ensemble de probabilités, (...)** , donc certaines composantes ont une fraction supérieure aux animaux de se produire, par exemple détruire son habitat naturel, ou utiliser son cerveau plus que les fonctions des parties reptiliennes par exemple.
** délires de mathématicien en vue

B3rli0z: ce vous s'addressaient à la communauté active du forum, je ne vouvoie personne sauf si la personne insiste et a condition qu elle me vouvoie aussi

Nébuleuse: Je crois aussi que c'est un problème de confiance, mais je n'ai pourtant jamais eu de problèmes à m'accepter, je connais mes possibilités et mes limites, et j aime bien qui je suis (sans être narcissique non plus)

darkmiky: il ne faut pas que la timidité devienne un obstacle par contre, c'est un pas difficile à faire mais il existe plusieurs façons de la surpasser, au début ca se fait mieux en choisissant un médium, un intermédiaire pour prendre contact avec les autres (une valeur, un goût commun, une passion commune ...) et après l'approche se fait plus facilement, toujours en se référant a cet intermédiaire au début, mais en fonçant et en n'ayant pas peur d'avoir l'air con ou en ignorant le reflet qu'ont les autres de nous dans eux.
Revenir en haut Aller en bas
Rosiel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Mar 11 Mar 2008, 06:48

J'apprécie enormement la solitude, du moins d'avoir pas mal de moment pour me retrouver avec moi même. Je pense que ça permet de souffler et que çà favorise pas mal la réflexion. Le fait d'être toujours avec des gens me pèse, et lorsque je reviens de cours ou d'un après midi où j'étais avec des amis, la chose que j'apprécie le plus est un bon moment de calme dans ma chambre, avec si possible un bon bouquin ^^. A mon avis, les gens qui ont vraiment peur de la solitude ont peur de se confronter à eux mêmes (ce qui n'est certes pas evident). Du coup, ce qui est dommage voire absurde, c'est que ce genre de personnes préfèrent être mal accompagnées plutot qu'être seuls, ce qui donne lieu à des relations fausses et qui peuvent devenir très hypocrites (je crois que c'est le défaut qui m'insupporte le plus, il y a une différence entre être poli et dire le contraire de ce que l'on pense).

Par contre, je ne suis pas sure que de vivre en véritable hermite soit une solution. L'ouverture aux autres me semble nécessaire pour s'enrichir et s'épanouir. Les bienfaits apportés par autruit sont à mon avis considérables (ne serait-ce que par l'amitié, la tendresse, les fous rire ou les idées et points de vus) et il serait surement dommage de passer à côté de ces moments là. Du coup, je ne pense pas que l'homme soit vraiment fait pour être totalement seul : la preuve en est qu'il doit être en couple pour assurer l'avenir de l'humanité : avoir des enfants nécessite le rapprochement d'un homme et d'une femme (sans blague ?) et c'est encore mieux si les deux parents restent ensemble pour les élever (je ne dis pas qu' avoir des enfants est nécessaire pour s'épanouir, mais la "survie de l'espèce" semble passer par là).

Bref je vais m'arrêter là : faut que j'aille me laver (HS) et puis ce matin j'ai deux heures de cours de philo qui m'attendent, donc il faut que je préserve encore un peu de capacité de réflexion pour ce moment là (bon ok j'ai pas écrit grand chose, mais on est le matin et je ne suis pas entièrement réveillée, faut le temps que je me mette en marche ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://rosiel.cowblog.fr/
NocturalRed
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Mar 11 Mar 2008, 11:38

Rosiel je suis pareil que toi. Rien vaut mieu qu'un bon bouquin, pour se reposé l'esprit, etre en paix chez soi...Je pense qu'il ne faut pas voir la solitude comme un mal forcément nécessaire. Certes cela pe causer du tort à la famille et aux amis mais il est parfois bon d'etre un peu seul. Nous somme soumis à cette "insocialbe sociabilité" qui fait que toute personne recherche la compagnie d'autres personnes sans vraiment vouloir etre avec tout le temps.
il faut aussi savoir bien s'entouré et là la solitude n'est plus un fardeau mais un échappatoire pour prendre le temps de réfléchir à certaines choses...

Cette solitude est un besoin vital pour moi et ce n'est pas une marque d'indiférence...

Tant que le fait de se retrouver seule ne me rends pas malheureuse, il n'y a pas de probleme! Very Happy C'est ma nature...

Je trouve que c'est beaucoup moins flippant, que les gens qui ne supportent pas de rester seuls, et qui feraient n'importe quoi plutot que de retrouver avec soi meme... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Lux Obscura
Eat shit and die!!!
Eat shit and die!!!
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Mar 11 Mar 2008, 18:50

C'est dingue...je me retrouve vraiment dans tout ce que vous dîtes...une fois de plus ! Comme si vous étiez les différentes incarnations de ma personnalité...
A propos de la solitude vue par la société, justement les personnes de nature solitaire sont des incompris/ses...remarquez que dès le plus jeune âge on veut tout de suite que les enfants se "sociabilisent" et s'intègrent dans un groupe...comme si préférer la solitude n'était pas normale, voir même une tare ! Je me souviens lorsque j'étais enfant, j'aimais bien rêvasser tranquillement dans mon coin parce que les jeux des autres ne m'intéressaient pas et que les autres m'agacaient de toute façon...au bout d'un moment ma prof s'approchait de moi et me demandait "alors pourquoi tu vas pas jouer avec les autres enfants ? Mais ne reste pas dans ton coin comme ça ! "
Je crois que ça la dépassait totalement que je puisse aimer être seule...
En même temps, bien que je sois toujours solitaire, je recherche la compagnie...mais de personnes qui me ressemblent, ce qui est hélas, bien difficile à trouver dans mon quotidien !
Par contre, être trop entourée me fais le même effet que toi Rosiel : j'étouffe littéralement, ou alors si la personne se fait trop "proche", ça me fait carrément fuir ! J'avais une amie proche il y a quelques années, avec qui je m'entendais très bien, mais au bout d'un moment sa trop grande présence m'horripilait...c'était comme si elle prenait toute mon énergie et m'étouffait...heureusement j'ai pris du recul grace à un voyage et ensuite ça allait beaucoup mieux ! Pourtant je n'avais rien contre elle...mais j'avais besoin de ma liberté et avec elle j'avais l'impression d'être enfermée !
Bref, je pense qu'il faut en effet conserver ces moments de solitude, car on en a tous besoin pour se retrouver, pour respirer, pour rêver...etc. Cependant il est vrai qu'être trop solitaire finit par saper le moral...le problème est donc de trouver des personnes de même afinités avec qui on se sente à l'aise...
Mais une chose est sûre...ici nous sommes entre personnes de bonne compagnie ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
B3rli0z
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Mar 11 Mar 2008, 19:06

Lux Obscura a écrit:
C'est dingue...je me retrouve vraiment dans tout ce que vous dîtes...une fois de plus ! Comme si vous étiez les différentes incarnations de ma personnalité...
A propos de la solitude vue par la société, justement les personnes de nature solitaire sont des incompris/ses...remarquez que dès le plus jeune âge on veut tout de suite que les enfants se "sociabilisent" et s'intègrent dans un groupe...comme si préférer la solitude n'était pas normale, voir même une tare ! Je me souviens lorsque j'étais enfant, j'aimais bien rêvasser tranquillement dans mon coin parce que les jeux des autres ne m'intéressaient pas et que les autres m'agacaient de toute façon...au bout d'un moment ma prof s'approchait de moi et me demandait "alors pourquoi tu vas pas jouer avec les autres enfants ? Mais ne reste pas dans ton coin comme ça ! "
Je crois que ça la dépassait totalement que je puisse aimer être seule...
En même temps, bien que je sois toujours solitaire, je recherche la compagnie...mais de personnes qui me ressemblent, ce qui est hélas, bien difficile à trouver dans mon quotidien !
Par contre, être trop entourée me fais le même effet que toi Rosiel : j'étouffe littéralement, ou alors si la personne se fait trop "proche", ça me fait carrément fuir ! J'avais une amie proche il y a quelques années, avec qui je m'entendais très bien, mais au bout d'un moment sa trop grande présence m'horripilait...c'était comme si elle prenait toute mon énergie et m'étouffait...heureusement j'ai pris du recul grace à un voyage et ensuite ça allait beaucoup mieux ! Pourtant je n'avais rien contre elle...mais j'avais besoin de ma liberté et avec elle j'avais l'impression d'être enfermée !
Bref, je pense qu'il faut en effet conserver ces moments de solitude, car on en a tous besoin pour se retrouver, pour respirer, pour rêver...etc. Cependant il est vrai qu'être trop solitaire finit par saper le moral...le problème est donc de trouver des personnes de même afinités avec qui on se sente à l'aise...
Mais une chose est sûre...ici nous sommes entre personnes de bonne compagnie ! Wink


Je me retrouve énormement dans se que tu dit, enfet tout le monde se retrouve^^
Je pense que oui, le probleme est de trouver des personnes de même afinités, avec qui on se sent à l'aise....
Et tu as raison on est en très bonne compagnie, d'ailleurs mon meilleur ami s'inscris, un nouveau de plus. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tonio le Voyageur
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   Mar 11 Mar 2008, 19:26

Citation :
Je me retrouve énormement dans se que tu dit, enfet tout le monde se retrouve^^
Je pense que oui, le probleme est de trouver des personnes de même afinités, avec qui on se sent à l'aise....
Et tu as raison on est en très bonne compagnie, d'ailleurs mon meilleur ami s'inscris, un nouveau de plus.



Eux.. en fait on pourrait déjà dire que la plupart "des gothiques" ce sentent seul..?

J'ai hâte d'être en août parce que la solitude c'est pesant..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Solitude - Réflexions individuelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Solitude - Réflexions individuelles
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur notre vie intérieure-
Sauter vers: