Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Les Artistes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Tak
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Les Artistes.   Jeu 13 Mar 2008, 23:20

Rappel du premier message :

Bonjour bonjour !

Alors voilà je voudrais connaître votre avis sur les artistes. Parce que s'il y a bien un problème dans notre monde aujourd'hui, c'est le manque flagrant d'artistes. De ces hommes qui vivent de leurs passions, et s'élèvent par leurs créations. Et bien quoi ? Est-il si difficule aujourd'hui d'être un être humain à part entière et user de son savoir créateur ? Il est dommage de gâcher ces beautés que sont la peinture, la sculpture, l'écriture, la musique, j'en passe et des meilleurs (lol cette expression je l'utilise trop souvent ces temps ci xD).

Alors allons y, parlons en.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Scélestat
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Jeu 17 Juil 2008, 17:48

C'est bien pourquoi je me sens si coupé en deux ces derniers temps. Evil or Very Mad tired3
Le problème alors en revient au temps...Personnellement je n'ai pas le temps de créer quand je bosse à côté 0_0 Travailler une semaine et créer le week-end c'est pas suffisant pour moi.
Si pour vous c'est normal, perso, je le vis très mal. je comprends as pourquoi certains qui veulent faire disons par exemple "vendeur" parce que c'est leur passion...pourquoi c'est plus juste pour eux de le devenir, que de devenir artiste ?
Et après on me dit que la mentalité humaine a évoluée...huhuhu
J'en doute ste j'en douterais encore.

Il faut se demander si la société a vraiment évolué au point de considérer l'art comme un métier ?
J'en ai fais les frais dans mon dernier job vite-fait : "c'est pas un métier." "Qu'est ce que tu veux faire avec ca ?" Dès qu'il y avait un problème avec un objet quelconque telle qu'une cuillière, une cuillière hein :"ah c'est plastique ca " 0_0 tout ca pour la raison que je suis en arts plastique 0_0
Et je passe la comparaison avec d'autres ambitions présentes.

Le pire je crois est venu de mes parents mais bon je le tairais.

Franco : heureusement qu j'ai mon pot de nutella toujours à côté ^w^Je mourrais jeune avec les artères bouchées Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Ven 18 Juil 2008, 04:42

moi ca ferait pas, me faut beaucoup plus que ça
Revenir en haut Aller en bas
elisabetha
Adoratrice du nutella
Adoratrice du nutella
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Ven 18 Juil 2008, 11:46

J'ai deja reussi des tas de creations avec un emploi de temps de fou!!!!!!!!!!et je suis hyper exigente en ce qui concerne le temps!!!!!!!!!!je ne me laisse pas divertir par des truc banaux(la tele ,le net)car mezme si je passe beaucoup de temps sur ce forum j'ai quand meme le temps de faire touit et n'importe quoi.
Je sculpte le temps a ma maniere.....(il ya 5 ans je me levais tout le temps a 5h15 du mat,pour ne revenir que a 21 h.)et bah ce qui n'a pas empeche que je fasse pluis de 200 dessin dans cette année!!!!!!!!
Mais bon j'ai la rapidité pour moi aussi,il faut dire!!et c'est bizarre mais moins je fait de choses ,moins j'ai envie de dessiner.
Mais en ce moment je m'y force carc'est devenue un imperatif,puis j'ai eu mes premieres commandes,et je sais ce que sont les imperatifs............
Revenir en haut Aller en bas
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Ven 18 Juil 2008, 12:29

Pour ma part je prends le temps de méditer ce que je veux faire, de regarder comment mener le projet et tous les paramètres à surveiller.
Ce qui a pour conséquence que je suis une machine lente à mettre en marche, par perfectionnisme.
Mais quand je suis lancé je suis capable de me faire du mal : depuis quelques temps je me couche à 00h pour me lever vers 7h, histoire de continuer à écrire mon roman, tout en ayant le temps de m'entrainer intensivement avec plusieurs instruments de musique pour mes projets musicaux. 7j/7
Revenir en haut Aller en bas
Haziel
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Lun 21 Juil 2008, 05:22

Moi je crois que cette question en appelle une autre: quel rôle ou quelle fonction sociale a l'art dans le monde d'aujourd'hui...
Dans les sociétés antiques( greques, celtique, germano-scandinave, kabyle), l'art faisait partie de la vie, et on ne dissociait pas l'art de la spiritualité et du sacré, et Nietzsche a fait un travail colossal en faisant remonter la poésie au liturgie ancienne, car comme le dit Stendhal, les vers ont été inventé pour aider la mémoire...

L'art dans les temps anciens confinait au sacré, et il rythmait la vie domestique( moisson, travail au champ, cérémonie religieuse, mariage, grand événement), et l'être humain d'alors ne se posait pas la question de "l'utilité" de l'art, et en cela il suffit d'étudier la société celte où les druides et les bardes maintenaient la cohésion sociale par la poésie , la musique et la divination...

L'art en ces temps là avait un caractère magique, à travers lequel l'être humain communiait avec les esprits tutélaires et la nature; la conception païenne était dès lors très écologique et très soucieuse de l'harmonie naturelle...

Mais avec le capitalisme, est apparu une nouvelle approche de l'art , beaucoup plus moderne et mercantile, où l'art a perdu de son caractère sacré pour embrasser la sphère de l'alimentaire et du divertissement, mais je ne crois pas que cela soit préjudiciable pour autant, car avec le mode de production capitaliste, les oeuvres deviennent plus abouties( Hollywood par exemple, qui a pondu quand même beaucoup de belles oeuvres, qui n'auraient pas existé sans les moyens que confèrent les majors), et se démocratisent...

Pour Sartre et certains intellectuels, l'art doit être militant et engagé, pour d'autres il est l'expression de l'émerveillement et de l'angoisse humaine, c'est la conception romantique; avec la densification des moyens de transports et de communication, l'art a pris une dimension politique, commerciale et sociale, mais quel est véritablement le but de l'art?

Déjà , l'art n'a pas une vocation utilitariste, et mon père qui est encore imprégné de marxisme me pose souvent la question "combien d'emploi a créé Beaudelaire ou Lamartine?"...moi je pense que l'art est avant tout un droit à l'expression, est un consentement à l'illusion; l'art est un voyage au bout de soi même, qui nous fait oublier la dure réalité qui est la notre...je dis souvent à mes amis que le cinéma est la rencontre entre la réalité et ceux qui l'imaginent...

L'art a une fonction sociale, comme celle d'apaiser et d'insufler de l'espoir dans le coeur de ceux que la vie a fustigé, mais l'artiste ne pense pas au départ à changer le monde,il ne fait que répondre à une interpellation de la nature et du destin qu'il retranscrit et formule dans un mode d'expression intelligible à la beauté...Young et Freud inventèrent la notion de "sublimation", processu par lequel l'être humain substitue ses désirs par une approche créative, même si la conception de Freud et de Young divèrge, essentiellement sur le rôle de la pulsion sexuelle...

Pour ma part, j'envisage l'art comme une "chaîne" créative , où l'énergie passe et se transforme , pour donner naissance à une oeuvre compréhensible; l'art est avant tout sensibilté au monde qui nous entoure, et on ne fait que canaliser les émotions que nous ressentons, dans un désir de communiquer qui est intrinsèque à l'humanité et à l'homme...

J'ai moi même composé plusieurs pièces poétiques et musicales, seulement poussé en cela par le désir et la nécessité de pérenniser un sentiment ou une émotion qui me touchait et qui m'élevait...ce désir d'éterniser l'instant, de capter le moment, est d'après moi au coeur de chaque processus créatif...

Maintenant il y a les impératifs sociaux et les rapports économiques, qui peuvent parfois paraîtrent pour les plus romantiques d'entre nous comme prosaïques et tiriviaux, mais je rappelle que ces "exigences" et ces "compromissions" sont nécessaire pour la concrétisation de ces aspirations artistiques, car qu'on le veuille ou non, même les groupes de métal les plus underground ont besoin d'un deal avec une maison de disque pour avoir leur produit entre leurs mains...ce ne sont que des conditions nécessaires pour réunir les ressources humaines et financières essentielles à la vie de l'expérience artistique, qui doit resté bien sûr indépendante de ces mécanismes structurels...l'artiste créé, et le système produit,c'est je crois deux niveau de réalité qui ne sont pas forcément appelés à se rencontrer ou à s'opposer...si il n'y avait pas le mode de production capitaliste, je ne pourrais pas par exemple , moi à partir d'Alger , avoir accès à Wagner, Dürer,Hugo ou bien Nightwish; donc il ne faut pas être idéaliste au point d'opposer le monde de l'art et les rapports sociaux, qui sont je le répète, garants des échanges et des nécessités sociales, voire du bon fonctionnemnt sociétal...

Qaund à mon expérience personnelle, j'écris des romans, des articles, des poésies; je compose de la musique, je suis parolier, mais dans mon pays , ça ne nourrit pas son homme...c'est dû à notre culture qui tend vers le mortifère et le nihilisme, mais je pense que dans le monde occidental, beaucoup d'artiste et d'intellectuels vivent de leur art et de leur passion, que ce soit les professeurs d'université qui vivent de leur amour pour la culture et la science, ou bien les penseurs qui arrivent à concilier amour de la vérité et stabilité sociale, en passant par les musiciens de métal, blues, jazz ou classique qui ne font aucun compromis ,mais qui conjuguent tout de même désir d'esthétique et insertion sociale...

Je crois que le circuit social et économique sont le corps de l'art, alors que la création demeur son esprit...quand on respire, on brûle de l'oxygène en expirant du CO2, et je pense que c'est aussi naturel que cela pour le domaine de l'art, qui a besoin d'une articulation sociale et commerciale pour évoluer et exister...la question réside en ce qu'on est capable de préserver la "pureté" esthétique , tout en ne se sacrifiant pas sur l'autel du conformisme normatif imposé par des gens qui se soucient plus de profit que de pertinence artistique...je crois que cet équilibre est possible, mais il ne va pas sans quelques "déconvenues" et sacrifices purement consentis...c'est un choix qu'on fait, on l'assume ou pas, car pour préserver l'authenticité et la sincérité créative, on doit "jouer" avec le système, tout en s'entourant du maximum de facteurs "facilitateurs"...

Je finirais par dire que comme la science, l'art est un sacerdoce, dont la frugalité et l'ascétisme en rebute plus d'un; mais heureusement la puissance dramatique, émotionnelle,poétique et vivificatrice de l'art fait que tant qu'il y aura des gens qui "ressentent", l'art restera beaucoup plus communicatif que commercial...


Dernière édition par Haziel le Lun 21 Juil 2008, 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lilith's wasp
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Lun 21 Juil 2008, 06:00

Je pense que tant que l'homme sera humain l'art existera. L'art ça vient du ressenti, et il n'y a pas forcément besoin d'artiste pour ressentir. Même sans artiste le monde serait composé d'art, par la nature notemment.

Après la question, c'est à quoi ça sert les artistes si la nature peut les remplacer? La réponse sera une réponse de junky. Pour en avoir plus, pour être un peu plus défoncé à chaque fois. La nature nous fait ressentir la vie, quand un humain peut nous faire ressentir la souffrance. Les artistes sont des sadiques, et nous pauvres disciples sommes des masochistes.

La souffrance, l'art, est la source de la dualité, la source de l'humanité, de son imperfection aussi. (pour me comprendre totalement faudrait retrouver un topic qui parle de souffrance où j'y pose mon ressenti sur les définitions ^^)

Le commerce qui provient de l'art, ça comble juste un manque de plus... C'est pas important.

Par rapport à la science, à partir du moment où il peut s'y cacher un ressenti derrière, oui ça peut un peu rentrer dans le domaine de l'art... Mais je distingue juste deux branches. La première c'est celle dont je viens de aprler, la branche de l'âme, le ressenti du coeur, la souffrance. La seconde serait la branche du savoir. Pour moi la différence entre les connaissacnes et le savoir se tient dans l'art. Ressentir des connaissances font évoluer ces dernières vers le savoir, ça les transcendent. Y'aurait donc une branche du coeur et une autre de l'esprit...


6h00... Désolé si c'est plein de fautes, mais j'ai la flemme de relire, plus encore de corriger.

:blanc coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Haziel
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Lun 21 Juil 2008, 06:42

Oui je suis d'accord avec toi quand tu dis que la nature est la première forme artistique achevée...je crois même que la création a des ressorts artistiques...
Maintenant, la douleur, je ne pense pas qu'elle soit la seule source d'inspiration, tant la douleur, l'espoir et la joie sont entre-mêlés dans chaque démarche artistique( j'en veux pour preuve le gospel)...

Oui je suis aussi d'accord avec toi pour dire par exemple que le sentiment poétique est plus important que la formulation; mais pour communiquer et tranmettre des émotions et des sentiments , il faut passer par un mode d'expression spécifique, c'est la différence entre un artiste et le citoyen lambda: l'artiste arrive à exprimer son ressentir par le biais d'un "vecteur", alors que la plupart des gens ont cet étrangeté vis-à-vis de l'art, n'arrivant pas à expliquer les rouages qui existent entre sensations , émotions et création.

Mais il n'en reste que oui , potentiellement, chacun est capable de sentiment esthétique, parce que capable d'émotions, mais la plupart des gens n'ont pas de "coordination" entre profondeur d'âme , et technique d'expression...
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Lun 21 Juil 2008, 11:30

Clair il y à une différence entre ressentir et communiquer.

Peut être que la différence entre l'individu landa et l'artiste se trouve là.

L'artiste sait, par réflexion profonde sur sa forme d'art comment communiquer une émotion...

Question ?
Revenir en haut Aller en bas
Hakkapeliita
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Jeu 07 Aoû 2008, 23:19

Twilight a écrit:

Fut un temps où les artistes étaient, pour certains, rémunérés pour leur don. On peut parler des dramaturges de la Cour, des peintres, des musiciens... Maintenant il faut faire du "commercial", j'entends par là de la musique (des créations de toute sorte même) vendable pour les masses, et non pour une minorité de passionnés.


Mais ces artistes de Cour, étaient tout à fait dans la même démarche commerciale, seulement comme leur génie était quand même bien présent, ce qu'il nous reste de leur oeuvre ne nous abime ni les oreilles ni les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Hakkapeliita
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Jeu 07 Aoû 2008, 23:32

Je reviendrai aux derniers sujets du topic après, mais là je souhaite intervenir sur les premières interpellations.

Oui, il y a des artistes, mais comme il faut se vendre pour se faire un nom, céder aux caprices de décideurs de ce qui est in ou pas, le choix peut être vite fait.

Personnellement je suis danseuse. Pourtant j'ai repris des études en Histoire, pour avoir un métier plus sage, plus sécurisant, parce que l'intermittence, au bout d'un moment, ca use moralement et physiquement.
Parce que non je n'aime pas le contemporain conceptuel abscon et le hip-hop démago qu'on propose en stage subventionné par la DRAC pour les jeunes de banlieue.

Mon truc, c'est le néo-classique : la technique sur pointes avec l'audace du contemporain avec des tripes, des influences ethniques [afrique, folk, indienne, chamanique...] et le mieux dans des lieux sacrés. C'est sûr que pour obtenir des financements, on repassera.

Merci infiniment Haziel sur le Sacré de l'Art : je te suis sur toute la ligne, inutile donc de répéter ce que tu as parfaitement exprimé. Mention spéciale pour l'ascèse de l'artiste, en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Jeu 07 Aoû 2008, 23:38

Après plusieurs discussions avec différents artistes peintres, il en ressort toujours un point commun: même si ils mettent un peu de leur âme dans chaque tableau, car un tableau, c'est avant tout une émotion, un état d'esprit (celui de l'artiste au moment où il l'a peint), la grande majorité des gens ne voit que l'image, ne sait pas regarder un tableau, et surtout, anecdote pas si anecdotique que cela, l'immense majorité réfléchi avant tout, lorsque qu'elle envisage l'achat, à: "Où vais-je bien pouvoir le mettre? Le cadre n'ira pas avec la tapisserie du salon".. enfin bref, vous saisissez l'idée. Mais un artiste doit bien vivre, et même si ces gens ne savent pas apprécier, le peintre va vendre. Il cède une partie de son âme contre simplement de l'argent, à une personne inconnue.
Vendre son âme au diable, vous connaissez?
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Jeu 07 Aoû 2008, 23:39

Je voudrais juste rajouter que ce que j'ai dit est centré sur la peinture, mais cela s'applique à toute forme d'art.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkapeliita
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Jeu 07 Aoû 2008, 23:41

Bien vu, Ange noir, c'est bien pour ca que ma danse n'est pas à vendre... même si je dois payer le studio de danse pour ma barre classique quasi-quotidienne !!!
Revenir en haut Aller en bas
elisabetha
Adoratrice du nutella
Adoratrice du nutella
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Ven 08 Aoû 2008, 01:22

Ca me traumatise de me vendre mais il faut bien vivre!!et e qui me fait peur dans ce monde c'est que les hommmes ne revent plus et negligent la part de reve qui est en eux!
C'est ce que je veu leur insufler par le biais du monde reel et imaginaire!!
L'art fait la liaison entre les deux!et il est vrai que pour la danse(j'ai bossé a l'opera de nice et j'ai vu des repetition de danse)c'est un tableau vivant avec ses emotions,sa vie ,son imaginaire c'est tout un monde!
La force qu'il faut pour fauire passer une emotion quand meme!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Ven 08 Aoû 2008, 11:55

Ce qui peut motiver à faire bien vendre son travail, c'est l'envie de partager au plus de monde possible notre vision du monde, en effet. Mais je m'égare dans une banalité en disant cela.
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les Artistes.   Dim 30 Mar 2014, 16:52

Oula, ce vieux sujet mérite d'être déterré.
Depuis le début de l'année j'ai entamé des études d'art. Que je vais arrêter.
Je m'explique : le secteur artistique est aujourd'hui bien trop abstrait, bien trop complexe et bien trop basé sur "le choquant" pour qu'il mérite beaucoup d'attention.

Attention, je ne dénigre pas les artistes, leur volonté de s'exprimer, les moyens utilisés... Ce qui me dégoûte, c'est que dans la vraie vie, les artistes "contemporain" (je ne pense pas à des gens tels Melliarine ou d'autres photographes que j'adore, qui perçent un peu mais dont le travail ne serait JAMAIS reconnu par de soi-disant vrais artistes) sont des gens hyper fermés, centrés sur leur travail et leur nombril. Le pire, c'est que contrairement à ce que dis ce premier post, ils sont PARTOUT.
Enfin, nombreux, quoi. Trop. Stop. Vous imaginez ne serait-ce que le nombre de galleries présentes sur Paris ? Perso, je ne sais pas, mais il doit y en avoir des milliers. Ou quelque chose dans ce gout là. Et vous imaginez le nombre d'artistes qui n'arrivent pas à percer parce que personne ne veux les exposer. Malgré le nombre de galleries, de marchands d'art, présentes partout. L'art à une énorme part dans le marché, il est très présent dans la société, cela n'est que renforcé par la communication visuelle (pub, etc), croyez-moi !

Beaucoup se mettent à faire de l'art, se prétendent artistes et font, en gros, n'importe quoi. Quelques démarches savantes et trois mots compliqués, et hop, bravo l'artiste, tu seras célébré dans le monde entier. Peu continuent à exploiter les médiums traditionnels, et ceux qui le font doivent le faire d'une manière complètement folle, sinon ils sont taxés de... Enfin de rien du tout, on ne les reconnaitra même pas. Je suis pour l'innovation, la nouveauté. Mais sous ce prétexte les artistes d'aujourd'hui, ceux à l'ago surdimensionné, ne font que des pseudos-oeuvres, dont le but est de se faire remarquer le plus possible, pour vendre son gribouillis 6000 euros. Pour se faire remarquer, quoi de mieux que de faire dans le choquant ? Le sang, le sexe, encore le sexe, la violence. Et les gribouillis. Voilà les artistes reconnus d'aujourd'hui.

Je semble un peu véhémente ici, et peut-être un poil hors-sujet, sauf si je me réfère seulement au titre du topic, mais dans le fond, c'est ce que je pense. 
Tous mes professeurs sont des artistes en activité, mon école embrasse tous les secteurs artistiques possibles et imaginables, alors croyez-moi quand je vous dis qu'il n'en manque pas, au contraire, il y en a TROP. C'est bien de vouloir s'exprimer, mais à force on s'y perd, et tout cela finit par manquer de sens, de concret. D'humilité, surtout.

Trop de création tue la création.


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Artistes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Artistes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions diverses-
Sauter vers: