Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Les doutes amoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
endless-lost
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Les doutes amoureux   Mer 07 Mai 2008, 18:59

Rappel du premier message :

Voilà, ici, nous pourrons exposer nos doutes, les petites questions que l'on se pose parfois sur nos histoires amoureuses... Car l'amour comme tout autre relation humaine, c'est de temps à autre très compliqué! Alors je me disais que cela pouvait être intéressant d'échanger sur ce topic à propos de nos petits "tracas" amoureux.
Qu'en pensez-vous?

Alors, je commences. Ma question serait: "Peut-on avoir une relation sérieuse avec une personne toxico, qui fait des choses pas très nettes, un peu délinquante?" (tit clin d'oeil au passage à B3rlioz!) Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://medieval-demcratie.skyblog.com

AuteurMessage
Stormbringer
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 12:06

Cela me faisait souffrir de voir l'homme que j'aimais dans un tel état de dépression...j'en souffraie, je me faisait du soucie pour lui et cela me rendait malade car je ne savait que faire pour le sortir de là. Lui aussi été un peu plus agé que moi Child-of-death, bien qu'il n'été pas le premier que j'ai aimé de la sorte, j'aurais tout fait pour lui, je savait ce qui se passait dans sa tête, mais j'ai souffert de cette impuissance à ne pouvoir l'aider car je n'été pas dans la même situation que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Child-of-death
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 21:11

Je suis tout a fait d'accord avec toi lilith's wasp et c'est ce que je me dis mais bon j'ai pas encore le courage de le quitter et j'ai besoin qu'on me soutienne et le seul moyen pour qu'on nous aide c'est en demander soit montre qu'on va mal ^^

Stormbringer: voila lol c'est ce que je dis, la personne aimee souffre elle aussi de notre situation et si la relation est serieuse il faut essayer d'arreter, non seulement pour soi mais pour tout les deux

Sinon pour entrer dans la discussion des deux grands garcons a la recherche de l'ame soeur rigole2 ,dsl c'est pas pour etre mechante, je suis d'accord avec darcklo sur le fait que si on rencontre l'ame soeur on deviens prets d'un coup, mais si des experiences passees on fait en sorte que l'on ferme notre coeur et donc qu'on ait peur de s'attacher il est dur d'entamer une relation de peur de souffrir. Aussi c'est vrai que les autres personnes, celle moulees par les exigences de l'environnement dans lequel on evolue xD pour repprendre ses mots ont plus de facilites a trouver des copains ou copines, mais cependant je crois que une personne comme nous si elle aura une relation celle-ci sera serieuse et qu'on ne se mettra qu'avec une personne a laquelle on tiens enormement
Revenir en haut Aller en bas
Child-of-death
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 21:12

et voila j'ai encore poste un roman =='
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 21:50

Par contre quelque chose qui me dépasse ce sont ceux qui change de copain(ine) comme de chemise. Comment peut on y trouver son compte?
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 22:38

Ca peut être un déséquilibre. Ils peuvent n'être satisfaits de rien ni de personne. Eprouver du plaisir à renouveller les prémices d'une relation...
Revenir en haut Aller en bas
http://faefallen.skyrock.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 22:42

Si c'est un déséquilibre je suis pas loin d'un asile alors. Le pire c'est que même quand ils parlent de la personne "aimée" on dirait qu'il n'y a rien derriere. C'est triste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 22:46

Généralement, les gens qui font ça, soit se cherchent autant qu'ils cherchent l'autres, soit ne supporte pas d'être tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
thecrow68
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 22:49

Assez d'accord avec ca... lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 22:53

Oui peut être mais la plupart du temps ils savent que ce ne saura qu'un coup d'un soir. C'est une partique assez répendue chez les "poeple" dans ma région.
Revenir en haut Aller en bas
Child-of-death
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 23:19

moi ce genre de choses ca me depasse, comment peut on etre aussi egoiste?
par ce qu'en faisant ca on fait souffrir des gens, enfin pas enormement mais quand meme
ils sont sadiques si ca trouve '.' lol
ca y est je racconte encore nimporte quoi ^^
moi je suis d'accord avec Galliana
mais bon c'est vrai que c'est etrange, j'ai un ami qui a ce genre de relations, sauf que lui il a des coups de foudre et justement comme il en a sans arret il arrete pas de changer de copine =='
mais ceci dit il n'a jamais couche avec aucune, il est bizarre mdr
Revenir en haut Aller en bas
Child-of-death
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 23:21

je precise ce que j'ai dit a la fin de mon mess, il n'est pas bizarre pck il ne fait rien avec lol (on sait jamais) mais dans la mesure ou je n'arrive pas a le comprendre et a savoir ce qu'il cherche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 23:48

Child-of-death tu peux éditer tes posts au lieu de répondre à la suite à chaque fois. Wink

Et concernant les relations avec une personne plus ou moins toxico... Si l'un des deux est dépendants à ce genre de choses, mais pas l'autre. Que l'un n'essaie pas d'entraîner l'autre dedans, et que l'autre ne soit pas vraiment affectée par le fait que la personne qu'elle aime se détruit... Pensez-vous que c'est une relation sérieuse ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 23:53

Alors dans le cas des personnes qui aiment les coups d'un soir et les coureurs de jupons et bien...d'un point de vue psychanalytique cela signifie qu'ils n'ont pas correctement établis leur stade anal ^^. Je m'explique, c'est dans ce stade que s'établit le concept de rétention de l'objet, notamment de l'objet amoureux. Or lorsque ce stade s'est mal déroulé, la personne n'a pas ce fameux concept et...ils changent de compagnons/compagnes comme de chemise ^^. Somme toute, ce sont des hystériques en puissance, le don juanisme (pour les hommes) ou messalinismes (pour les femmes) étant un syndrôme de la névrose hystérique ^^.

Vous inquiétez pas, les partiels arrivent, je suis en train de réviser mes cours...oui bon d'accord, ce n'est pas ce que je suis en train de réviser, mais il me faut bien une excuse, je ne suis pas non plus complètement tarée...quoique...
Revenir en haut Aller en bas
Child-of-death
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Jeu 08 Mai 2008, 23:55

limy: non justement c'est ce que j'ai dit dans mes posts precedents ^^
si la relation est serieuse la personne "droguee" devrait chercher a arreter ou l'autre essayer de la convaincre =3

et oui merci mais bon mon ordi a quelques problemes et des fois j'arrive pas a editer =S

Galliana: heu...je ne m'y connais pas trop dans ce domaine mais bon on va dire que je te fais confiance ptdr
donc tu dis qu'en faite ces personnes sont hysteriques...oui ca doit etre ca mais bon, ca leur passera? ou ils resterons comme ca toute leur vie? par ce que ca m'inqiete pour mon ami mdr

sinon bonne chance pour ton partiel, j'ai une amie qui passe aussi le sien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 00:05

Je n'ai pas dit qu'il l'était, j'ai dit que c'était un des syndrôme de l'hystérie ^^ Et puis, si ton ami a dans tes âges, son comportement est normal, cela signifie qu'il se cherche encore. Donc pour répondre à ta question, oui, ça lui passera ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 00:07

Child-of-death a écrit:
limy: non justement c'est ce que j'ai dit dans mes posts precedents ^^
si la relation est serieuse la personne "droguee" devrait chercher a arreter ou l'autre essayer de la convaincre =3
Oui mais, si la personne droguée ne cherche pas à arrêter, n'en à pas envie... Et que l'autre n'essaye pas non plus de la convaincre... Je trouve que c'est un peu une situation égoïste... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Child-of-death
Âme confirmée
Âme confirmée
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 00:11

limy :oui tres egoiste meme
bref, c'est ma situation mais bon... je dis les choses mais je ne les fait pas
en faite je veux qu'il reagisse et qu'il sache que je vais mal, apparament il s'en fou >.<

Galliana : oki ^^ ca me rassure lol
et desolee je lis souvent mal les posts =='
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 00:12

je crois que c'est possible si l'on veut aider l'autre a s'en sortir, sinon ca doit me sembler tellement difficile à vivre, il y a tellement d'incertitude sur le réel du'une poersonne qui consomme, comment savoir s'il t'aime vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 00:16

Egoïste, non je ne pense pas. Du côté de la personne qui se drogue, le plus souvent, c'est plus fort qu'elle. Il ne faut pas oublier que la dépendance est quelque chose de nerveux, ce n'est pas quelque chose qui s'arrête en un claquement de doigts. C'est vrai pour toutes les dépendances d'ailleurs. Arrêter, c'est un tour de force en soi. J'ai presque envie de faire une analogie avec la sensation de soif, car cela repose plus ou moins sur le même processus, corrompu dans le cas de la drogue. Quand on a soif, on boit. Et bah quand on est en manque, on se drogue. Après on pourra dire "oui mais l'un est vital, l'autre non, si on s'arrête de boire on meurt". C'est de là que je dis que le système est corrompu, car c'est le même processus qui fonctionne, mais de façon anormal à cause de la dépendance.

Du côté de la personne qui sort avec le drogué, ce n'est pas non plus de l'égoïsme. Elle aura probablement essayé au départ de le convaincre, par amour, mais elle sera tombé sur un bec à chaque fois. Soit son chéri ne l'aurait pas écouter (parce qu'il ne se sent pas la force d'arrêter), soit il l'aura écouté mais il aura fait une crise de manque derrière (et là bonjour la culpabilité). Dans tous les cas, essayer de sortir quelqu'un de là n'est pas quelque chose que l'on peut entreprendre seul et bien souvent, on baisse les bras avant même d'avoir pu demander de l'aide (ou d'avoir oser), parce qu'on n'en a pas la force nous-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 00:17

Galliana, c'est fou, tu viens de décrire exactement ma situation. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Petale_de_Songes
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 01:06

Tout dépend sur quoi tu as des doutes.. Aimer une personne toxicomane peut être une question de goût..mais l'amour en soi, c'est un autre domaine.. Tu peux être attachée à lui en dépassant ses actes.. comme tu peux douter par ce qu'il fait.. C'est très compliqué.. Le doute est salutaire, en un sens, car il permet toujours de remettre sur tables tout ce qu'on peut changer. Aussi, le doute ne signifie pas la fin, seulement une vue d'amélioration. Généralement, on espère que l'autre peut changer par amour..c'est une façon de vivre ensemble..comme faire des concessions, ou travailler l'un avec l'autre en vue d'une harmonie stable..
Revenir en haut Aller en bas
Névrosisme
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 01:25

Dans les 2 cas ça ne doit pas être évident, mais je trouve que la personne qui ne se drogue pas se doit d'essayer de convaincre le ou la toxico d'arreter, ne serait-ce que par "devoir" amoureux.

Quand on aime quelqu'un, quelle jouissance peut on tirer à le voir se détruire? et quand on se détruit, on n'aime pas voir que ça laisse indifférent.

Bon après ça dépend aussi un peu des cas^^ : si le toxico n'admet même pas être toxico, qu'est ce qu'on peut bien faire de plus? surtout s'il le prend mal et affirme ne pas être dépendant quand on lui fait une réflexion. (arf je pars en cacahouète là)
(=>se reprend)

Child-of-death : tu devrais en parler avec ton copain, peut-être qu'il a tout simplement peur que tu le prennes mal s'il te fait une reflexion, donc il vaut mieux tout mettre au clair je trouve, plutot que se faire des idées qui sont au final peut-être fausse^^. Courage en tout cas Smile

Limy : je n'ai pas bien compris Embarassed tu es toxico? (j'ai l'excuse de l'heure tardive... et du grand âge xD)
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 01:44

Suspect parce que vous choississez vos sentiments d'avance? comment maitrisez vous cela? Tout dépend à quoi vous comparez.
Un toxico n'est pas vraiment égoïste c'est plus de l'indépendance, la drogue le coupe du reste du monde et l'isole il n'y a plus que lui et la drogue. Et au final cela éloigne tout le monde et du coup il ne peut plus se raccrocher qu'à cela. Plus que de l'égoisme c'est du repli et retrait du monde extérieur, la création d'une autre sphère et façon de vivre et gérer ses émotions.
quand on est solide, quand on a une vie un minima stable...pas trop compliqué normalement on est capable de vivre avec ces personnes, quand on les aime, on les aime et si on sait être capable de les aider pourquoi les regarder mourrir? je ne comprend pas pourquoi abandonner quelqu'un abandonner de tous même de lui même? Si on est déjà soi même dans une situation complexe, on peut pas vraiment l'aider, on risque de sombrer avec lui, c'est tout.
Il est bien facile de juger comme égoiste une personne qui souffre et qu'on rejette et critique, c'est pas une maladie contagieuse, ca va. Où sont les égoîstes? Où sont les sentiments?
Franchement je ne comprend plus votre conception moderne de l'amour, on n'est pas au super marché, on ne choisi pas d'avance de ne pas aimer ou d'aimer quelqu'un, il y a une part très grande d'incontrolable. ou alors ce n'est pas la personne même que vous aimez, mais l'idée que vous vous faites de la personne idéale. Le pire c'est quand cette personne idéale est celle que on aurait aimé être... j'appelle pas ca de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 01:55

j'ai perdu ma best il y a deux ans parce qu'elle a sorti avec un gars toxico et elle l'est devenue aussi, il y a aider mais aussi sombrer, en tout cas ce genre de relation me fait un peu peur, toujours à cause des conséquences que ça apporte. J'allais à l'école privé etj'ai eu beaucoup de copains toxico là bas, et une des seules filles qui s'est intéressé à moi l'était pas mal, et c'est ce qui m'a empêché d'aller plus loin, j'avais peur de ça, parce que je connais tellement de gens qui se sont détruit a cause de la drogue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   Ven 09 Mai 2008, 02:45

ll y a toujours ce risque c'est vrai. Mais après tout, on prend des risques tous les jours, et certains même plus dangereux statistiquement que celui d'être entraîner dans la drogue. J'ai presque envie de dire que c'est sans danger si on est psychologiquement suffisamment stable pour résister à ça.

Neb, je crois que le fond du problème ce n'est pas de regarder mourir la personne alors qu'on sait qu'on peut l'aider, mais plutôt de s'essouffler après s'être battu comme un beau diable pour l'aider. Ce n'est pas une situation facile que d'avoir un ami/amour toxicomane. Alors non il ne faut pas le laisser crever la bouche ouverte et le bras piqué. Cette personne ne le mérite pas, personne ne le mérite. Mais ne pas avoir la force de l'aider ce n'est pas de l'égoïsme, c'est de l'impuissance. Et du côté du toxicomane, ne pas avoir la force d'arrêter, c'est la même chose. Et pour l'aider vraiment, parce qu'on l'aime, j'ai envie de dire, la meilleure des solutions, car c'est probablement la seule qui s'offre à nous, c'est d'en parler avec lui, voir ce qui ressort de cette discussion et d'en parler aussi à des personnes dont c'est le travail de l'aider. C'est ce que je disais tout à l'heure, tout seul on n'arrive à rien. On n'est pas Saint George face au dragon. D'un côté comme de l'autre.
Ensuite, pour ce qui est de l'amour. Alors non la méthode "fabrique de sentiments", ce n'est pas de l'amour. Mais se questionner est on ne peut plus normal. Il n'y a rien de plus complexe comme mécanisme que l'amour et si déjà en nous on n'est pas sûr de ce qu'on ressent, là c'est le noeud gordien. Après on dira ce qu'on voudra, mais l'Amour ce n'est pas quelque chose qui se sait, mais quelque chose qui se sent. On n'est pas amoureux de quelqu'un parce qu'on lui dit je t'aime, parce qu'on lui offre des cadeaux. Non. On est amoureux, lorsque l'on recherche la personne quand elle n'est pas là, lorsque l'on recherche son odeur, sa voix, sa peau, absolument tout ; lorsque l'étreinte à elle seule se suffit, qu'il n'y a plus rien d'autre à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les doutes amoureux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les doutes amoureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur l'amour et la sexualité-
Sauter vers: