Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 décalage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: décalage   Mer 09 Juil 2008, 16:25

Rappel du premier message :

je voulais savoir si vous sentiez ce décalage par rapport aux autres. par exemple quand vous vous baladez en ville, quand vous entrez dans un magasin normal ou écoutez genre NRJ à vos dépend Laughing quand les gens parlent de tel groupe ou je ne sais quoi. J'ai toujours senti cet énorme décalage que je sens quasi pas, ou beaucoup moins, dans les lieux en rapport avec la culture goth. Est-ce uniquement moi ou vous vous sentez également comme ca. Y'a des moment je me sens mais vraiment totalement l'impression de vivre dans un autre univers que ces gens.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Dim 13 Juil 2008, 18:26

La problématique est le côté subjectif de la connaissance : pour une représentante de com savoir qui couche avec qui est une manière d'appréhender la sensibilité de son univers professionnel. Alors que pour un astronaute savoir que le mélange de soude et de ketchup permet à Mac Do de faire des sauces barbecue bon marché et pas du tout indigeste, non non...

Très franchement à mon niveau je me tamponne le coquillard de savoir des trucs genre l'évolution biologique, e=mc2 ou tout autre formule scientifique qui constitue à loisir de la culture générale. Peut être que la culture que je désire appréhender s'abreuve de détails sur un chanteur ou sur une super star du catch ou de la pornographie.
Comment puis je juger objectivement de la culture dite générale (encore faudrait il savoir ce que l'on entend par là) et finalement la culture générale ne constitue que la somme des petites connaissances qui entrent en interactions plus ou moins lointaines avec mon univers de sensibilité. Bref, juger l'intelligence est aussi intéressant que de connaître la couleur du cheval blanc d'henri IV avant ou après la pluie. Et tout au plus autant se mettre une corde au cou en croyant que cela nous rendra plus intelligent...

Pour en revenir au problème de Nébuleuse : je me demande si parfois l'anti-conformisme ne devient pas par essence du conformisme. Car il n'existe qu'en opposition à une donnée figée.

Bref, l'imaginaire nous met sur la touche mais il constitue notre dernier critère de liberté, pourquoi le gâcher ?
Revenir en haut Aller en bas
Naemia
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Dim 13 Juil 2008, 18:41

L'on peut tout de même définir ce qui est essentiel dans la culture de ce qui ne l'est pas. Etre au courant du monde qui nous entoure et de son histoire (sauf effectivement la couleur du cheval d'Henri IV) est tout de même important pour savoir d'où l'on vient et où on va...

Citation :
je me demande si parfois l'anti-conformisme ne devient pas par essence du conformisme
Dans ce cas, c'est considéré que nous sommes tous une immense masse informe... plutôt déprimant comme idée :p
Revenir en haut Aller en bas
http://spleen-et-ideal.over-blog.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 05:03

Citation :
je me demande si parfois l'anti-conformisme ne devient pas par essence du conformisme

on ne peut pas vraiment l'appliquer ici
l'idée d'anti-conformisme vaut surtout en ce qui a trait a contrer les phénomènes périodiques de mode, c'est quelque chose qui évolue toujours, qui se doit d'être actif pour ne pas devenir une mode lui aussi, parce que la mode cherche toujours à rattraper. le meilleur exemple de rattrapage a été quand le punk rock de 2e génération est mort, ça été récupéré par le mainstream et ca créé le pop-punk, qui est devenu le "rock/emo" populaire, et là t'as des tetes de mort partout sur les t-shirt, les chaussures, etc. , peu importe la boutique ou tu vas

alors ce que tu viens dire peut arriver si la cause est abandonnée, ce qui ne risque pas d'arriver pareil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 05:15

darcklo a écrit:
Je ne veux pas dire par la qu'il faut être plus intelligent, mais qu'il faut se bouger un peu plus le cul pour récolter des informations et se créer son univers.

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 10:23

@Naemia : le problème reste le même : ce que toi tu décrètes comme une information pertinente ne l'est peut être jamais pour quelqu'un d'autre et vice versa, du coup comment juger de la culture générale de chacun.

@franco : et bien je dirais le contraire : à force de chercher l'opposition en l'idéologie commune il en découle une idéologie de barricade qui devient une conformité absolue. Absolue non dans son essence mais dans sa logique. Ce qui est pire finalement.
Lorsque l'on parle d'anti-consommation ou autre on recherche un idéal placé en opposition à la consommation comme sur-conscience de soi (on va faire simple). Du coup le phénomène d'anti-conformisme devient lui même une idéologie populaire que plusieurs personnes partagent. Ils deviennent une conformité dans leur anti-conformisme. Si je puis dire...

bref, l'anti conformisme est juste une lueur d'espoir ridicule que l'on cueille en croyant obtenir la dernière des vertus. Ce qui est tout aussi pathétique que complètement absurde. Seule l'imagination devrait être à l'oeuvre. Je rebondis sur le sujet principal. Le décalage se situe véritablement là. Il est dans l'imaginaire de chacun et le pire est de garder cet imaginaire enfermé en croyant bien faire parce que le troupeau broute comme des crétins et qu'il faut suivre... Mais imaginer en se détachant de la simple opposition.

Je me rappelle une chose : "Ce n'est pas parce que 60 millions de personnes font la même connerie que ce n'est pas une connerie". Tocqueville avait a moitié vu juste : il y a certes plus de lumières en plusieurs personnes réunies plus qu'en une seule, mais il n'est pas dit que la lumière soit pas complètement teintée de n'importe quoi !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
elisabetha
Adoratrice du nutella
Adoratrice du nutella
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 13:11

Sympa les citations!!!!et tres veridiques!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 15:06

Citation :
Du coup le phénomène d'anti-conformisme devient lui même une idéologie populaire que plusieurs personnes partagent. Ils deviennent une conformité dans leur anti-conformisme. Si je puis dire...

et souvent, une forme de conformisme est d'avoir une pensée binaire, de ne voir qu'une chose et son opposé, comme ce dont tu as parlé. Si l'anti-confirmisme devient populaire, c'est que ce n'est plus de l'anti-conformisme, mais ça peut l'avoir déjà été

pense au punk, au début c'était super anti-conformiste, aujourd'hui c'est super populaire, mais un vrai punk a suivi la base et reste un anti-conformiste, et les 90% des auditeurs de punk ne le sont pas

ce que je veux dire, c'est souvent qu'en se foutant de ce que devient a mode, en cherchant toujours du nouveau, même avant que la mode rattrape on reste dans l'anti-conformisme. et puis il y a toujours le pourquoi le fais tu, ce dont un conformiste n'a pas de réponse
Revenir en haut Aller en bas
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 16:20

Il y a se conformer à une mentalité (pseudo) anti-conformiste généralisée et être sincèrement anticonformiste.
Si demain tout le monde s'habille en goth juste car les magazines ont décrété que c'est top tendance, je changerais pas ma garde-robe pour autant, car je porte ce que j'aime malgré tout.
Il y a se différencier par le fait qu'on aime ce qui n'est pas populaire et se différencier juste pour vouloir faire différent (au risque de faire comme tout ceux qui veulent se différencier).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Lun 14 Juil 2008, 18:41

Je pense qu'il faut évité le terme anti-conformiste. Je me considère comme faisant partie d'un mouvement parallèle et non opposé au courant mainstream. Si un jour (attention, extrêmement hypothétique) le mouvement goth devient mainstream, Je ne vais pas le renier sous prétexte qu'il est adopté par la masse. Au contraire je trouverais ça sympa d'avoir plus de monde partageant mes centres d'intérêts avec qui discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Teg
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: décalage   Jeu 17 Juil 2008, 13:44

C'est Franco j'ai condamné un peu vite. Le plus dommageable est que l'anti-conformisme n'est pas adaptée à la perception sociale, car elle est trop plurielle, mais surtout tout

anti-conformisme qui s'appuie sur l'état social se trouve peu à peu gangréné par ce dernier et finalement s'y insère, et on verra des gens portés des tshirts Che Guevara et travailler dans une grosse boîte d'import export. Ou des cathos te parler de l'égalité mondiale et de l'amour etc etc etc et eux aussi deviennent des agents d'un système financier qui fait travailler des enfants de huit ans dix heures par jour...

Un sociologue anglais disait il y à quelques années que le pire avec le capitalisme c'est qu'il phagocyte (orth ???) complètement son monde et ses adversaires. Qu'il s'adapte continuellement et qu'aucune crise (interne structurelle) n'est véritablement capable de le mettre à terre. Je suis assez d'accord avec cette analyse... Et l'auteur oscillait entre la peur absolue et l'exaltation d'une telle machine qui a complètement échappé au contrôle de ceux qui l'ont créée : les hommes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: décalage   

Revenir en haut Aller en bas
 
décalage
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur notre vie intérieure-
Sauter vers: