Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Reflexions sur la vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 19:12

Après un peu de flood dans un autre topic, j'aimerais savoir ce que vous pensez de la vengeance. Est-ce bien? Est-ce mal?
Qu'est ce qu'elle nous apporte? Mettez aussi vos anectdotes en rapport, ca peut être marrant (non, j'ai pas dit "et donner des idées"!)

Je vais attendre quelques réponses avant de donner mon avis, ca va me permettre d'y réfléchir et de l'étoffer.
Revenir en haut Aller en bas
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 19:28

Ni bien ni mal, je ne suis pas moraliste.
Cependant, se venger peut apporter des ennuis en contrepartie et donc nous léser encore plus...
La vengeance est un plat qui se mange froid, donc on peut prendre tout son temps pour la préparer, ça nous permet aussi de décider d'abandonner cette idée si la colère a fini par se dissiper.

Edit : une méthode que j'ai souvent utilisé mais qui en contrepartie est parfois douloureuse : ignorer totalement l'existence de "l'ennemi" même si on le croise un grand nombre de fois dans la journée. Avec beaucoup de travail psychologique sur soi pour tenir le coup, ça peut réduire l'autre en bouillie si il dépend de notre soutien un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 19:53

La vengeance...
Alors mettons à la place de communauté en guerre...l'un des membres a été tué,on fait quoi? on laisse faire et donc la mémoire de la victime n'est pas honorée? alors on venge,et c'est la machine infernale...

Alors ceux qui se disent la vengeance ne mène à nulle part alors on dit d'eux qu'il faut se laisser faire?

Non je ne suis pas pour la vengeance,surtout pour d'aussi grande...mais c'est grâce à la vengeance qu'on a retrouvé certains nazis en fuite après la 2e Guerre Mondiale,c'est par vengeance que les services secrets israéliens ont éliminé ou arrêté les auteurs des prises d'otage lors des JO de Munich...

Mais par vengeance on en fait un martyr...alors approchons-nous de notre cas...je connais votre réponse,mais quand on est en groupe à la Fontaine des Innocents et que l'un de nous se fait tuer...qu'est-ce qu'on fait? on espère que la justice fasse son devoir et les auteurs ne feront pas plus de 2 ans de prison? ou on se venge et c'est la guerre digne des émeutes de Los Angeles?
Difficile décision...mais je n'approuve pas ceux qui se mettent au niveau des autres par vengeances...
Revenir en haut Aller en bas
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 20:17

C'est effectivement ce qui pose problème avec la vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 20:37

Maintenant quand on a été publiquement humilié on fait quoi...on sauve son honneur en se vengeant? ou on laisse faire et c'est la crédibilité qui se perd
Ou on joue les zen bouddhistes en pardonnant cet acte? ou en méprisant cette personne en se disant qu'elle ne vaut pas la peine qu'on perde notre temps dessus?

En fait je me répète

Bon les effets et ce qui y rapporte : si on se venge on a l'impression de satisfaction mais si on choisit de laisser passer ou de se venger autrement,on aura pas la satisfaction de lui infliger ce qu'on nous a infligé...

Vraiment difficile...

Ne pas se laisser faire...
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 21:03

Et personne ne s'appelle Fantômas...
Revenir en haut Aller en bas
Méla
Papy grognon
Papy grognon
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 21:08

L'Etat de droit a été inventé pour remplacer la "justice" individuelle; la vengeance entraîne la vendetta, chacun persuadé d'être dans son bon droit.

Quant aux "offences" de moindre envergure, le plus simple, et, à terme, le plus bénéfique, n'est-il pas d'accorder à l'aggresseur ce qu'il mérite, l'indifférence (et c'est une arme redoutable) ?
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 21:10

Je suis d'accord Mela

Mais c'est une question de mentalité de la personne (ou de la communauté auquel dépend cette personne,je ne vise personne mais le crime d'honneur n'est pas très loin là...)
Revenir en haut Aller en bas
lilith's wasp
Grand sage du forum
Grand sage du forum
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 21:47

Ni bien ni mal parcequ'au final chacun voit le bien et le mal à sa porte...

La vengeance c'est égo-centrique, créé par un excès de frustration. Quand on a le sentiment de vengeance c'est avant tout soi même qu'on veut pourrir, car la base de ce sentiment, même si il intervient via (et non à cause) d'une autre personne, c'ets la frustration et la frustration on l'a à l'intérieur de nous et c'est nous-même qu'elle bouffe. La refouler sur qqun d'autre ne résout jamais rien.

Et j'insiste sur le Via une autre personne et non à cause. Se dire que ce sentiment est arrivé à cause d'une autre personne ce n'est plus seulement de la frustration et de l'égo-centrisme, c'est aussi de l'autisme, du repli sur soi, de la bonne (tiens j'avais marqué conne à la place, lapsus) conscience.


Perso quand j'ai ce sentiment je me fous moi-même minable, je passe en mode SM, et ça passe... Après chacun voit midi à sa porte, mais malgré mes efforts vers une compréhension ouverte de cette nature de l'homme, je pourrais pas croire que se résigner face à la vengeance puisse être qque part noble.
Revenir en haut Aller en bas
elisabetha
Adoratrice du nutella
Adoratrice du nutella
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 22:23

La vengeance! ,la vengeance fait par les mots est invisible! mais elle blesse plus profondement et longtemps que celle fait par les actes.......................
Les actes ne servent a rien!! si sur le coup mais apres la personne va recommencer!!!
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 23:11

La vengeance est bien ou mal selon ses véritables motivations et la façon dont elle s'exprime. Y'a plus subtil, je crois, qu'une bonne droite.

Après, si elle n'est pas faite, elle peut mener à des remords. : "j'aurais du dire ça, j'aurais du faire ça..." et puis finalement la colère est entretenue, car à l'idée de la personne (ou des persones) contre qui on souhaite se venger, on a une grosse boule en plomb qui pèse lourd et dans le ventre, et sur la conscience.

Donc après comme ça a été dit, chacun voit midi à sa porte...

Personnellement je suis pour la vengeance modérée, car je souffre trop de ne pas avoir dit mon dernier mot à une fille qui m'a fait les pires coups ; je considère que me taire comme je l'ai fait n'a qu'accru son emprise psychologique sur moi ; parceque pendant un bon moment et parfois encore je pensais à ce qu'elle m'avait fait, et c'était aussi dur que le jour où c'était arrivé.
Mais il n'est jamais trop tard pour se venger ... et parfois le Destin le fait à notre place, une justice imprévue mais pas refusée.

Avouez que quand il arrive un truc con (pas trop grave non plus) à une personne à qui on en veut, on est contents, et on pense très fort "Bien fait !".

Maintenant c'est courageux de ne pas se venger, mais est-ce-que soi-même on peut le comprendre?
Revenir en haut Aller en bas
http://faefallen.skyrock.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 23:23

Il y a souvent quelque chose qui finit pas rendre justice, mais comme le monde est sale, un bon coup bien placé faut toujours le travail, l'important est toujours de penser qu'on n'affecte jamais qu'une personne mais son entourage, qui eux ont souvent rien à voir avec les gestes ou les paroles qui ont blessé
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Jeu 21 Aoû 2008, 23:29

Je continu à vous lire, et je posterais bientôt mon avis, ne vous inquietez pas! Ce que tu as dis Franco va me permettre de modifier certaines choses dans ma réflexion. Peut être que je posterais demain. La nuit porte conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Ven 22 Aoû 2008, 11:46

La vengeance. Question qui me torture l’esprit depuis quelques années maintenant. C’est aussi pour cela que je vous ai laissé parler d’abord, car cette question me touche personnellement, et je n’aurais probablement pas eu un avis objectif, si on peut en avoir un sur un tel sujet…
Comme l’a dit l’Etre, après que quelqu’un ai été tué dans un contexte de deux communautés en guerre, que fait-t-on ? Soit on laisse faire, et dans ce cas, en effet, la mémoire de la victime n’est pas honorée, et son honneur n’est pas lavé. Mais si on se venge, l’autre communauté fera pareil, et ainsi de suite… jusqu'à ce qu’il n’en reste qu’un !! Ce sera un vrai massacre.
Dans ce cas assez extrême et particulier, la justice reste la meilleure solution, même si parfois, la punition ne semble pas à la hauteur du crime commis.
Mais lorsque j’ai lancé ce sujet, je pensais à des vengeances moins brutales et moins graves !
Prenons donc un cas plus courant pour réfléchir dessus : un affront, tout simplement.
On en revient néanmoins à la question : dois-je laver mon honneur, ou celui d’une autre personne incapable de se défendre ?
Beaucoup ont dit que la meilleure vengeance est l’ignorance et le mépris. J’ai envie d’être d’accord avec vous, mais seulement pour de petites broutilles. Car comme l’Etre nous l’a si bien fait remarquer, la vengeance implique un sentiment de satisfaction, que le silence ne procure pas facilement.

Twilight a dit:
Citation :
Après, si elle n'est pas faite, elle peut mener à des remords. : "j'aurais du dire ça, j'aurais du faire ça..." et puis finalement la colère est entretenue, car à l'idée de la personne (ou des persones) contre qui on souhaite se venger, on a une grosse boule en plomb qui pèse lourd et dans le ventre, et sur la conscience.

Cela peut être extrêmement pesant, et les remords de n’avoir rien tenté, rien fait, sont souvent plus lourds que les remords d’avoir fait quelque chose. Car, ce qui est fait est fait. On le sait, on ne peut le changer. Mais ce qui n’a pas été fait, on peut le changer de mille façons, dans sa tête, se faire un film différents à chaque fois…

Citation :
je considère que me taire comme je l'ai fait n'a qu'accru son emprise psychologique sur moi

Je suis d’accord avec toi Twilight. Certaines personnes pensent que ce qu’elles font est « normal ». Qu’elles sont au dessus de la morale et des lois. Il faut le leurs faire prendre conscience. Mais le pire, c’est si elles en sont conscientes. Elles prennent un malin plaisir à te faire souffrir. Alors oui, si tu ne fais rien, l’emprise qu’elles ont sur toi va augmenter. C’est pour cela qu’il ne faut pas se laisser faire. Ne jamais se laisser marcher dessus.

Citation :
Mais par vengeance on en fait un martyr

Alors bien sûr l'Etre, il y vengeance et vengeance. On ne parle pas de tuer quelqu’un !!

Citation :
Y'a plus subtil, je crois, qu'une bonne droite.
Citation :
La vengeance! ,la vengeance fait par les mots est invisible! mais elle blesse plus profondement et longtemps que celle fait par les actes....

Oui je pense comme vous. L’aspect physique fera mal pendant une heure ou deux, mais pas plus. De plus, il ne faut pas que la personne soit plus forte que vous. Ou qu’elle ai des copains musclés qui viennent la défendre. Mais les mots… non seulement ils font plus mal, mais en plus, la riposte est difficile pour des esprits, disons moyens, ce qui est souvent le cas des gens qui font du mal.
Il y aussi des actes non violents, et qui peuvent hanter la personne jusqu’à la fin de sa vie. Avec un minimum de connaissances et quelques coups de téléphone, on peut très bien rendre difficile l’obtention d’un emploi. Ou faire virer quelqu’un. Ou tout autre chose, du moment qu’on lui rend la vie difficile (une méchante rumeur se répand tellement vite !). Et qu’il sache que c’est nous, sinon, ou serait la leçon ? Dans cette vengeance, il est déjà plus difficile de riposter, surtout si on est plus intelligent, et que l’on a longtemps réfléchi aux conséquences et retours possibles. Donc on ne rentre pas dans un cercle infernal.

Citation :
l'important est toujours de penser qu'on n'affecte jamais qu'une personne mais son entourage, qui eux ont souvent rien à voir avec les gestes ou les paroles qui ont blessé

C’est vrai Franco qu’il faut penser à cela, car c’est important. Cela doit rester « entre quatre yeux ». Alors dans ce cas, tout ce que j’ai dit plus haut ne peut plus s’appliquer ? Je n’en sais rien. Il faut bien y réfléchir, peser le pour et le contre. C’est un questionnement déchirant. Dans toute bataille, il y a des dommages collatéraux. Mais en même temps, ai-je envie, et est-ce vraiment juste, de toucher également sa femme (ou son mari) et ses enfants ? C’est un vrai dilemme, et je pense que peu de gens sont assez fort moralement pour premièrement se poser ces questions, et deuxièmement, s’en soucier tellement l’envie de vengeance est forte par rapport à ces considérations.
Il a été dit que plus on prend le temps de se préparer, plus on réfléchi, et plus on a le temps d’abandonner l’idée. Je ne suis pas d’accord. Au contraire, je pense que c’est l’effet boule de neige. Et ca peut devenir très dangereux.
Je n’ai pas la vérité absolue, je ne suis qu’un homme, avec ses forces et ses faiblesses. Les sentiments sont parfois difficilement contrôlables, et il faut faire un véritable effort sur soi. Maintenant, la question est : quel pourcentage en a la force ?
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Ven 22 Aoû 2008, 12:04

On va faire une expérimentation du genre "chacun d'entre vous a été humilié et vous avez la possibilité de riposter que faites-vous?"
Et les autres avec leurs documents de données ils prennent des notes... boulet du jour

Quand une méchante rumeur circule,et que si on lance une contre-rumeur pour riposter,là ça fait mal,et les gens laissent 2 personnes brouillées se battre verbalement,n'intervenant que si ça dégénère en bagarre...et les gens qui font circuler des rumeurs en deviennent complices!

Bon pas mal de films western-spaghetti traitent de la vengeance..celui qui m'a pas mal marqué (l'Homme des Hautes-Plaines) est celui où le personnage principal pourrit la vie de toute une ville qui a besoin de lui pour défendre sa population...mais ce n'est qu'à la fin qu'on a compris pourquoi (ou pas)...
Revenir en haut Aller en bas
Ange noir
Sage des lieux
Sage des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Ven 22 Aoû 2008, 23:51

Bon, j'avoue que l'exemple des fausses rumeurs est un mauvais, très mauvais exemple!! Ton expérimentation n'est pas si bête! Racontez nous votre "meilleure" (si on peut dire) vengeance...
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 00:44

Moi je ne peux pas, c'est le Destin qui m'a vengée à chaque fois.

Genre un ancien ennemi qui sombre dans la drogue, pour moi c'est une vengeance. Je m'en délecte pas, y'a pas de quoi, mais c'est comme si les pendules étaient à l'heure. Je ne saurai pas expliquer, même si c'est grave, c'est bien fait. C'est pas gentil mais bon.

Ou encore découvrir qu'une certaine nana est une perverse (dans le genre très malsain), sous ses airs de perfection ; ça aussi, c'est une forme de vengeance, surtout parceque son image est ruinée maintenant. Very Happy *et pourtant j'ai rien fait*
Revenir en haut Aller en bas
http://faefallen.skyrock.com
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 00:56

Il y a en effet se venger et être vengé, que préférez-vous et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 09:38

Venger est une façon de le faire
Et être vengé est une façon d'assister tout en ayant la même satisfaction qui en découle,avec en prime le fait de laisser quelqu'un d'autres faire le "sale boulot" à sa place...
Mais dans ce cas ce serait quelqu'un d'autres qui se tapera les conséquences désastreuses d'une vengeance alors que c'est nous qui aurait dû faire...un tout petit peu égoïste et lâche sur les bords

Mais par contre si le Destin est avec les victimes comme Twilight là c'est une autre histoire,mais quand on sait que le Destin a tendance à se foutre de la gueule des gens....

Moi je suis trop lâche,trop faible pour me venger,donc je préfère être vengé comme ça ce sera quelqu'un d'autres qui se tapera tous les ricochets boulet du jour
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 10:48

J'aime bien la différence entre la définition que tu donnes "d'être vengé" puis l'option adoptée Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://faefallen.skyrock.com
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 13:38

Ben ouais quoi^^
Ca donne le même résultat^^
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 14:01

Je suis d'accord^^
Revenir en haut Aller en bas
Kira.Crow(n)
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 14:10

Perso je trouve que le plus défoulant c'est quand la roue du destin finit par te venger (je n'en dirais pas plus mais une personne qui m'en a fait voir de toutes les couleurs pendant des années est en train de payer de ses conneries depuis plusieurs mois, et croyez moi ça fait un bien fou... surtout quand il aurait pu s'alléger la peine avec mon soutien devenu inexistant).
Revenir en haut Aller en bas
Twilight
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 15:06

Citation :
Perso je trouve que le plus défoulant c'est quand la roue du destin finit par te venger (je n'en dirais pas plus mais une personne qui m'en a fait voir de toutes les couleurs pendant des années est en train de payer de ses conneries depuis plusieurs mois, et croyez moi ça fait un bien fou... surtout quand il aurait pu s'alléger la peine avec mon soutien devenu inexistant).

Totalement d'accord. C'est une forme de vengeance d'assister à la souffrance de l'autre en n'agissant pas et en n'étant pas affecté.
Revenir en haut Aller en bas
http://faefallen.skyrock.com
Twilight
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   Sam 23 Aoû 2008, 15:56

C'est clair qu'une fois que l'engrenage est en route, on est pas déçus!
Revenir en haut Aller en bas
http://faefallen.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reflexions sur la vengeance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflexions sur la vengeance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur notre vie intérieure-
Sauter vers: