Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 The Super Heroines (deathrock)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: The Super Heroines (deathrock)   Jeu 19 Mar 2009, 01:46

le premier groupe orienté deathrock de Eva O



http://www.myspace.com/theesuperheroines

mightyjaym a écrit:


Enfin ! Vingt-quatre ans après la sortie du premier album des Super
Heroines, Cleopatra Records a eu l'excellente idée de réediter la
discographie (presque) complète du groupe en CD. Pour ceux à qui le nom
de cette formation ne dirait rien, sachez qu'il s'agit du groupe de
jeunesse de Eva O (Christian Death, Shadow Project, Eva O Halo
Experience, Mz. O & Her Guns, Illuminaughty...) et Jill Emery
(Shadow Project, Hole), qui est d'ailleurs un des précurseurs du son
deathrock américain, au même titre que Christian Death (encore et
toujours), 45 Grave ou Kommunity FK.

Comme tous les précurseurs, les Super Heroines se cherchent encore sur
ces deux premiers albums. Les débuts (album "Cry For Help", les 10
premiers titres de cette compilation) sont franchement post-punk ; et
bien que le chant rocailleux d'Eva O, les thèmes abordés par les textes
ou l'ambiance très sombre distillée par les compositions laissent
entrevoir la direction qui sera prise plus tard, on reste quand même
dans des sphères plus conventionnelles. Ce qui ne veut pas dire que la
musique soit anecdotique, car la débauche de fureur dévelopée par le
groupe ne laisse aucun temps mort ou aucune place à l'ennui. Tempos
soutenus, breaks multiples, lignes de basse pesantes... l'horror-punk
que 45 Grave développait à l'époque n'est pas loin. On trouve cependant
quelques surprises se détachant de cet ensemble très météorique : le
très bon instrumental "Super Heroines Theme" et surtout l'excellent
"Remember To Die" où le tempo ralentit significativement pour laisser
place à une ambiance plus malsaine et étouffante, qui fonctionne à
merveille.

Les 8 titres suivants constituaient auparavant l'album "Souls That
Save". A l'écoute, si le propos ne change pas tellement, on constate
que les moyens ont quelque peu évolué. Les six minutes de "A War To
Fight" qui alternent une montée cataclysmique, un spoken word hanté sur
tempo lent recouvert de motifs répétitifs et hypnotiques, pour
finalement déboucher sur une minute de furie totale qui rappelle le
Birthday Party de "Junkyard" à notre bon souvenir, en sont l'exemple le
plus significatif. Les deux jeunes femmes expérimentent, enrichissent
leur musique, et on se prend bien volontiers au jeu sur les syncopes de
"Levels of Rage", la base sépulcrale de "Seven Years" ou le final très
rock'n'roll de "B.T. Lie".

Mais c'est véritablement sur les deux derniers titres, "Children of the
Light" et "Tears of a Star" qu'éclate vraiment le potentiel du groupe.
Originellement parus en maxis 33T, ces titres seront plus tard repris
pour l'album posthume "Love and Pain", et on y décèle immédiatement les
traces du passage de Eva O dans l'éphémère second line-up de Christian
Death (entre le départ de James Mc Gearty et George Belanger et
l'entrée en scène de Valor - ce line-up n'a jamais dépassé le stade des
répétitions, mais c'est à lui qu'on doit certains titres de
"Catastrophe Ballet"). Les guitares se font plus grinçantes, les
compositions perdent un peu leur côté immédiat au profit de quelque
chose de plus canalisé, plus ciblé, mais indéniablement d'une
musicalité bien supérieure et d'une force de frappe décuplée. Il est
d'ailleurs dommage que les autres titres de "Love And Pain" n'aient pas
été inclus sur un second disque, puisqu'ils se révélaient aussi réussis
et auraient complété cette retrospective de la meilleure façon qui soit.

Quoi qu'il en soit, "Anthology 1982-1985" permet de mieux se rendre
compte du cheminement qui mènera au premier album de Shadow Project au
début des années 90, tout en constituant un témoignage précieux des
premiers balbutiements de la scène deathrock. Pas forcément recommandé
au néophyte, mais un must pour les amateurs éclairés.

Tracklisting :
01. The Beast
02. Cry for Help
03. Convicts
04. Super Heroine Theme
05. I'm Not Here
06. Red
07. Remember to Die
08. Black Wedding
09. Blue Blood
10. Run from Reality
11. Take a Trip
12. Stripped of My Love
13. War to Fight
14. Levels of Rage
15. Seven Years
16. Life Goes On
17. Boneyard Sky
18. B.T. Lie
19. Children of the Light
20. Tears of a Star

http://www.obskure.com/fr/kro_model.php?n_kro=4410

http://www.lastfm.fr/music/Super+Heroines
et aussi sur deezer (je ne sais pas comment faire de liens pour là bas)
http://www.deezer.com/ rechercher super heroines, il y a les 3 albums
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: The Super Heroines (deathrock)   Jeu 19 Mar 2009, 10:23

Interessant...
Revenir en haut Aller en bas
 
The Super Heroines (deathrock)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*MUSIQUE*~ :: Gothic rock/ batcave/new wave/Darkwave...-
Sauter vers: