Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Le grand mystère Hommes/femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Melliarine
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
avatar


MessageSujet: Le grand mystère Hommes/femmes   Ven 04 Sep 2009, 15:41

Pourquoi les femmes sont-elles souvent plus romantiques que les hommes? Quelles sont les limites du féminisme pour ne pas tomber dans le rôle d'une castratrice? Comment les hommes perçoivent le féminisme? Pourquoi les hommes réfléchissent moins que les femmes en ce qui concerne les relations affectives? Pourquoi une femme ayant une vie sexuelle débridée sera considéré comme une salope alors qu'un homme faisant finalement la même chose sera vu comme un tombeur? pourquoi la femme accepte t-elle de vendre son corps aussi facilement à des fins publicitaires ou autres?

Je vous propose que nous cherchions ensemble des réponses à toutes ces questions Smile


The Witching Hour
Visiter la boutique: http://www.the-witching-hour.com
Artisanat ésotérique, gothique et fantastique
Fan d'ésotérisme? visitez mon blog:
Terre de Mystères, blog ésotérique personnel: http://terredemystere.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-witching-hour.com
elisabetha
Adoratrice du nutella
Adoratrice du nutella
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Ven 04 Sep 2009, 18:34

En efgt il ne va pas etre facile de debattre la dessus..........
Il ya plusieurs raison a cela...deja la rasion "scientifique", les hormones ect!!!!
Et il ya la societé dans laquelle on vis.........de tout les temps les femmes on ete considerée comme des salopes si elles avaient des amant et les hommes des seducuteurs...
Et j'avoue ne pas trop comprendre!!!a part peut etre de notre civilisation Judéeo chretienne....
Notre civilisation est basée en partie sur la Bible et ses concepts, et dans la bible il ya l'histoire de la femme adultere alors que l'homme adulttrer on en parle pas!!!ou peu..........
En ce qui concerne le corps de la femme, il a toujour ete venré ou admiré.....de mauvaises manieres ou de bonnes....
Ton debat porte a beaucoup reflechir en effet il ne seras pas facile d'y repondre!!
Revenir en haut Aller en bas
Psychee
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Ven 04 Sep 2009, 20:48

Et bien, je vais vous la donner la solution : c'est à cause de la bible. Souvenez vous de la Genèse (dans l'Ancien testament) qui annonçait déjà la couleur ; la méchante femme qui a incité l'homme au péché, se voit condamnée à 3 maux ; les douleurs à l'enfantement (vive la péridurale!), les règles (vive les tampax) et un autre truc, je crois. A partir de là, dans la mesure où onb vit dans une société avec une histoire catholique, il ne faut pas s'étonner que tout est fait pour faire culpabiliser la femme, et de tout, sur son poids, l'éducation de ses enfants, sa réussite, sa vie amoureuse, sa façon de s'habiller... Et ça fait des siècles que ça dure sans que ça choque et ce à travers différentes cultures (les corsets en europe, les femmes-girafes en afrique, les chinoises au pieds bandés...). Voilà pour une partie d'éléments de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Ven 04 Sep 2009, 21:25

oui c'est souvent expliqué dans la bible, notamment avec Lilith qui a été chassée et qui était l'égale de l'homme et voulait ne pas être inférieure (y compris dans les positions sexuelles). D'où après la création d'Eve à partir d'un seul bout d'Adam et le fait qu'elle lui soit dévouée. Cela vient de là et puis peut être aussi du fait que la femme "saigne", elle porte la vie, et est physiquement plus faible que l'homme. Mais en fait la femme est aussi objet de fantasme et mystère sur d'autres aspects, comme c'est le cas lorsqu'on les relie à la lune ou au sujet des rousses...
Je pense pas que les autres soient moins émotifs ou réfléchissent moins que les femmes aux relations amoureuses, j'en connais même qui s'emballent tout de suite dès une première rencontre. Cependant je crois que c'est surtout une question de fierté chez les hommes, on ne leur apprend pas à dire leur sentiments voire même à les cacher ou ne pas les écouter. on leur demande d'être fort, d'avoir un emploi, de faire des enfants et nourrir leur famille. Je pense qu'ils ont autant de contrainte que les femmes.
Les féministes peuvent être castratrices si elles le veulent. Et franchement les femmes ont un pouvoir sur les hommes, surtout par la séduction justement, pourquoi abandonner cela, je trouve dommage. Ca veut pas dire coucher à tout va ou abadonner une carrière. C'est qu'être au même niveau de pouvoir que l'Homme, à l'égalité, signifie pas forcément l'être sur le même plan. L'Homme n'a pas de pouvoir sur le foyer, moins sur les enfants.... et finalement lorsque la femme est au foyer elle a ses moments de libertée en partie en journée, ses moments à elle, la possibilité d'organiser sa journée comme elle le souhaite, voir et discuter avec ses amis.... C'est dommage de chercher à perdre ces avantages juste pour devenir carriériste, parce que ce n'est pas sur qu'on ait pas plus à perdre qu'à gagner. Pourquoi "castrer" les hommes au nom d'idéaux féministes et cie, alors qu'on peut avoir pouvoir sur eux en les menant par leurs faiblesses? j'ai personnellement jamais compris pourquoi abandonner cela. Bon c'est peut être que c'est manipulateur et pas bien XD Après il est vrai que les femmes ont beaucoup moins de chance et d'influence dans les domaines de la vie économique et politique, mais je trouve déformer les choses que de penser uniquement que les femmes sont exploitées, maltraitées, jugées comme inférieures....
Revenir en haut Aller en bas
Melliarine
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Sam 05 Sep 2009, 13:12

Je pense qu'aujourd'hui les femmes sont malgré tout mieux acceptées dans la société, et heureusement parce que toute n'ont pas forcément envie d'être mère au foyer, bien que je comprend celles qui aime ça. Cependant les statistiques démontrent encore que les femmes ne sont pas autant payées que les hommes pour un même poste.
Pour les hommes je pense qu'effectivement on leur apprend à être dures ect et sincèrement je trouve ça dommage, tout ça ce sont des principes encrés depuis la nuit des temps mais je ne pense plus qu'aujourd'hui ça soit nécessaire, et puis sans vouloir offenser personne, les hommes sont peut être plus dures mais souvent moins forts que les femmes mentalement. Ce n'est pas un reproche que je fais aux hommes hein, croyez bien qu'on vous aime tel que vous êtes, mais c'est quelque chose que j'ai pus constater sur beaucoup d'hommes que je connais. Ils sont dures en apparence mais baissent les bras plus facilement devant les difficultés, bien que je généralise, heureusement nous restons tous un peu différents.
Par rapport à la religion je suis assez d'accord, elle a amené une certaine vision de la femme qui contribue sans doute à nous donner cette image de femme soumise.


The Witching Hour
Visiter la boutique: http://www.the-witching-hour.com
Artisanat ésotérique, gothique et fantastique
Fan d'ésotérisme? visitez mon blog:
Terre de Mystères, blog ésotérique personnel: http://terredemystere.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-witching-hour.com
La Louve Blanche
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Sam 05 Sep 2009, 13:47

Je ramène ma petite tête innocente, je viens en toute modestie ^^

Les principes qui veulent que les hommes soient fermes en tout est, comme tu le dis très Melliarine, présent depuis la nuit des temps et il se transmet de père en fils et de génération en génération. Je pense que c'est ainsi car l'Histoire abonde des glorieux hommes qui ont fait avancer les siècles et rares malheureusement sont les dames à avoir marqué les esprits. On sait pourtant à quel point elles pouvaient se montrer bien plus adroites que ces messieurs. Aujourd'hui, et grâce aux combats constants de nos ancêtres et de nos femmes du siècle, notre situation a largement évoluée même s'il n'est pas rare que j'entende des garçons considérés les filles comme de simples objets ou de sfemmes au foyer et que certains salaires de femmes sont payés 20% de moins que ceux des hommes. Comme le racisme, on se demande quand tout cela disparaîtra totalement, peut-être jamais malheureusement...

Il existe quelque chose d'assez effrayant chez l'être humain que l'on appelle couramment les préjugés, despréjugés desquels sont nés des images caricaturals qui nous collent à la peau : une fille ayant une vie sentimale large et variée est très mal vue, là où un homme serait vite désigné comme le nouveau Don Juan. Il y a également le fait que nous devons nous montrer plus compréhensives, plus douces, plus fragiles que le sexe opposé, alors que chaque être humain peut se modifier au fil des épreuves. Les préjugés sont les chaînes qui emprisonnent notre image de poupée de cire et qui montrent les hommes comme des durs alors que leur coeur peuvent souvent se révéler plus tendres que les nôtres =)
Ce que je dit est peut-être idiot et répétitif, excusez-moi -.-
Revenir en haut Aller en bas
http://www.memories-of-a-wolf.skyblog.com
Melliarine
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Sam 05 Sep 2009, 15:04

Non je ne trouve pas que ce soit idiot ou répétitif, je trouve même que tu as entièrement raison Smile Comme tu le dis si bien les préjugés ont la vie dure, et pas seulement concernant les hommes ou les femmes, et c'est bien dommage parce qu'un homme qui laisse apparaître sa sensibilité est très agréable je trouve, tout comme une femme qui laisse transparaître sa force peut être attirante. je ne vois pas pourquoi nous devrions nous cantonner à montrer ce que l'on attend de nous. Quand aux hommes qui ose penser que la femme n'est qu'un objet de plaisir ou qu'elle doit être soumise ils ne valent pas mieux que les femmes qui s'imagine que l'homme doit être fort, se montrer comme un vrai "mâle" et subvenir au besoin de sa famille. Tout ça ne sont que des préjugés, je pense que tu as très bien centré le problème.
Après, autre soucis, à cause de ces préjugés bien encrés, les hommes ont peur de passer pour des moviettes et les femmes pour des camioneurs polonais (désolée pour l'expression lol).


The Witching Hour
Visiter la boutique: http://www.the-witching-hour.com
Artisanat ésotérique, gothique et fantastique
Fan d'ésotérisme? visitez mon blog:
Terre de Mystères, blog ésotérique personnel: http://terredemystere.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-witching-hour.com
La Louve Blanche
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Sam 05 Sep 2009, 15:13

Merci =3, et j'aime beaucoup l'expression du camionneur polonais xD

Il est vrai que les préjugés sont ignobles dans de nombreux cas et souvent faux et bêtement méchants. De ma courte vie, j'ai du voir une seule fois un homme pleurer, mon père, et c'est depuis ce jour que j'ai compris à quel point les larmes d'un homme pouvaient être belles. Belles parce qu'elles sont rares, trop rares. C'est affreux de se dire que les garçons retiennent parfois leur douleur par pure idée héréditaire "je-suis-un-homme-donc-je-suis-fort".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.memories-of-a-wolf.skyblog.com
Melliarine
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
Admin - Artiste à The Witching Hour - Medium
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Sam 05 Sep 2009, 21:19

oui je suis d'accord avec toi, surtout qu'on sait à quelle point la douleur peut ronger de l'intérieur.


The Witching Hour
Visiter la boutique: http://www.the-witching-hour.com
Artisanat ésotérique, gothique et fantastique
Fan d'ésotérisme? visitez mon blog:
Terre de Mystères, blog ésotérique personnel: http://terredemystere.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-witching-hour.com
ange-hante
Grand amoureux des plantes
Grand amoureux des plantes
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Sam 12 Sep 2009, 11:45

Toc toc un petit homme débarque...
Bon j'ai tellement de choses a dire, que j'ai du mal a organisé tous sa et faire assez court. Je croix que je vais commencer par répondre a tes question Melliarine.

Pourquoi les femmes sont-elles souvent plus romantiques que les hommes?
Alors la je pense que c'est un gros cliché, le romantisme dans notre socièté a pratiquement disparus sa c'est claire mais pour moi il a disparue des deux coté.
Les femmes bien souvent refuse cl'ancient romantisme du genre les petite attention qui fesait le romantisme d'autrefois. Car bien souvent elles se sentent rabaisaient.
Mais cela dit, perso, je ne me sens pas vraiment romantique, aprés tout sa veux dire quoi? Mais sa ne m'empèche pas d'aimer les femmes et d'etre au petit soin avec celle qui partage ma vie.
Faut pas perdre espoir les filles y a encore des hommes qui ne pense pas qu'a "baisé" et se servir de vous comme des objets.

Quelles sont les limites du féminisme pour ne pas tomber dans le rôle d'une castratrice? Comment les hommes perçoivent le féminisme?
Hummm trés franchement dur dur de répondre, le féministe pourquoi pas, mais bien souvent les féministe sont trés extrémiste et la je dit non les extrème sont jamais bon. Je suis d'accord, pour que les femmes qui veulent travaillé dans des métiers dit d'homme le fasse, je suis d'accord pour qu'il y en ai dans la politique, etc... Mais le mot juste est l'égalité. Et sa beaucoup de féministe l'oublie, et veulent carrément écraser les homme pour dominer, et je trouve sa stupide. C'est ce que les hommes ont fait et elles se battent contre sa mais veulent faire la meme chose.

Pourquoi les hommes réfléchissent moins que les femmes en ce qui concerne les relations affectives?
Humm réfléchier je sais pas si c'est le mot, ou alors réfléchir avec son coeur lol.
Mais je pense qui faut pas généralisé, meme si les hommes montre moins leur sentiment que les femmes, ce n'est pas pour sa qu'on ne n'y pense pas.
Mais c'est vrais on les montre pas assez souvent, on ne sais pas les exprimé. Et la je rejoin ce que vous dite quand vous dite que c'est dans notre nature depuis la nuit des temps. Sur mon blog j'avais fait un article sur le fait de "devenir un homme" et je vous le dit, meme si sa parait simple comme ça sa ne l'est pas forcément.
On nous inculte de protéger et faire vivre notre "tribu", de nous sacrifier si il le faut, donc on s'endurci, par différente étape, on éteint l'enfants qui exprime trop ces sentiments, pour devenir plus fort. C'est dommage d'un coté, mais nos sentiment sont toujours la, et deplus en plus d'homme laissent sortir ce coté d'avantage qu'avant.

Pourquoi une femme ayant une vie sexuelle débridée sera considéré comme une salope alors qu'un homme faisant finalement la même chose sera vu comme un tombeur?
Sa oui, et je vous rejoin sur ce que vous avez dit. Mais perso, sa me passe un peu au dessus, pour moi dans les deux cas vouloir baiser a droite a gauche sans arret pendant des années n'est pas trés saint que ce soit homme et femme, et il n'y a aucun mérite a en sortir. Aprés je vais pas allé critiquer, mais perso j'aurais du mal de former quelque chose de sérieur avec une fille comme sa, meme pour un coup vite fait comme on dit chez moi je ne le ferais pas. Je vous assure je suis loing d'etre matcho, mais mon expérience a fait que j'ai rencontrer des personne comme sa...

pourquoi la femme accepte t-elle de vendre son corps aussi facilement à des fins publicitaires ou autres?
Parce qu'on lui propose d'avantage. De tout temps le corps de la femme a porté scandale, du a sa beauté, sa magie... Le corps de la femme est beau alors pourquoi ne pas le montré (quand c'est bien fait)

Bref voila mon petit avis d'homme en espérent ne pas avoir été trop brouillon Smile
Bizous a toute
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinmagique.votreboutiquepro.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Dim 13 Sep 2009, 02:14

Pour le romantisme, je crois que ça se perd. Beaucoup trouve ça ridicule, n'osent pas ou encore trouve ça carrément ringard. Laughing Ceci dit, j'ai croisé bien plus de femmes romantiques que d'hommes.

Pour le féminisme, je le suis mais je ne suis pas extrémiste. Je l'ai été par contre, il m'es arrivé quelque chose très jeune qui à fait que j'ai très longtemps considéré les hommes comme étant moins que des serpillères, tout juste bon à la reproduction et encore même pour ça je n'en voulais pas, j'aurai eu le sentiment de m'être salie.
Avec le temps, j'ai compris que les hommes n'étaient pas tous des ordures, je me suis donc adoucie et à mes yeux, ils méritent le respect, tout comme les femmes. Certains hommes perçoivent le féminisme comme une chose grotesque, sans même se demander ce qui à bien put pousser ses femmes à le devenir, parce qu'il y à en général des raisons, faut pas rêver. D'autres hommes comprennent en revanche, parce qu'ils ont un peu plus de réflexion, d'autres encore s'en fichent.
Je ne suis en revanche pas tendre avec les féministes qui ne réfléchissent pas. Elles veulent faire un boulot d'homme, mais encore faut-il en avoir la force. Je pense qu'elles mélangent tout, parce qu'il ne sagit pas de sexe, mais de capacités, de force physique. Certaines femmes sont capables d'être maçons ou sapeurs pompiers, d'autres pas, c'est bien la preuve que le sexe n'a rien à y voir, sinon aucunes ne le pourraient. Je n'aime pas non plus les femmes qui se plaignent après avoir pris une claque dans la figure alors qu'elles en ont donné une juste avant. Quand on sait donner des coups, on sait aussi les recevoir. Pour être franche, je pense qu'aucuns homme n'a le droit de frapper une femme et qu'aucunes femme n'a le droit de frapper un homme, si ça arrive et qu'il y à retour, tanpis, que personne ne pleure.

Pour la réflexion sur le plan affectif, je dirai que les hommes réfléchissent effectivement un peu moins. Les femmes ont une sensibilité que les hommes n'ont pas. Bien sûr, c'est en général, il y à des hommes qui sont très sensible et réfléchissent à leurs situation affective.

Pour les femmes ayant une sexualité débridée, si elles se font traiter de salope, je ne les plaint pas, il faut appeler un chat un chat, elles en sont, qu'elles assument. Vous regardez par exemple dans le domaine de la pornographie, le langage utilisé vis à vis des femmes n'est même pas répétable, alors que les hommes dans ces films ne valent pas mieux à mes yeux. En fait de tout temps, l'homme s'est toujours cru supérieur à la femme, c'est très ancien, ça ressort dans les religions et diverses coutumes. Ce que je veux dire, c'est qu'il n'est pas étonnant ensuite de retrouver ce genre de langage réducteur de nos jours, alors que pourtant, si ces hommes réfléchissaient deux minutes, ils se rendraient comptent qu'il sont exactement au même niveau pour la bonne et simple raison que ce n'est pas parce qu'un femme est une trainée et qu'elle se tape tout ce qui bouge que l'homme doit accepter, si il à un temps soit peu de respect pour lui même et même vis à vis des femmes en général, il ne s'aventurera pas avec elles. Personnellement, je n'ai aucuns respect ni pour l'un ni pour l'autre dans ce cas.

Je pense que si une femme vend sont corps pour de la pub ou du cinéma, c'est qu'elle n'a aucuns respect pour elle même. Le fait que le corps de la femme soit beau n'est pas une raison suffisante à mes yeux pour l'exposer à la vue de tous, j'entends par là de façon gratuite et inutile. Je part du principe qu'une scène de sexe au cinéma pour montrer que deux personnes s'aiment est parfaitement inutile, pour montrer que deux personnes s'aiment au 21 ème siècle sans montrer de sexe, il faudrait que les acteurs et actrices aient du talent et que les réalisateurs soient plus intéressés par l'art véritable que par l'argent. Il existe en revanche de très beaux tableaux, de belles photos, mais c'est vraiment pour la mise en valeur, contrairement au reste où c'est franchement inutile. Je crois être assez claire, je n'aime pas le gratuit et l'inutile. Laughing
Ma vision du corps de l'homme comme de celui de la femme, du sexe, est assez simple. Je considère ça comme un cadeau très précieux qu'on fait à quelqu'un qu'on aime vraiment, ça ne se donne pas à n'importe qui n'importe comment et ça ne se déballe pas comme un boucher qui étale sa viande au plus offrant.

Voilà... ce n'est que ma vision des choses. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Lun 14 Sep 2009, 16:54

Je me demande quelle doit être la limite de la libération sexuelle...

Mais depuis la nuit des temps la société est hiérarchisée de la façon suivante et ce n'est pas encore été dit : les hommes travaillent histoire de faire vivre sa famille et son foyer, les femmes à faire le linge,à mettre au monde et à éduquer les enfants
Une petite conversation caricaturale
La femme : "j'en ai marre de toujours à m'occuper des linges et des enfants pendant que toi tu bois plus que tu ne travailles"
L'homme : "ce n'est pas toi qui risque sa vie sur le champ de bataille ou de perdre un bras ou une jambe"

Ouais, mais justement à cause de la différence physique ce sont les hommes qui combattent à la guerre malgré les exceptions tels les amazones, et dans l'Histoire si quelques femmes héroïnes sont parties à la guerre ce n'est pas pour s'affirmer mais par devoir envers le foyer et le pays, le même devoir mais normalement réservé aux hommes
De nos jours hommes et femmes peuvent être soldats indifféremment

Le romantisme des mots est remplacé par le "romantisme du corps", car aujourd'hui ces femmes sont conscientes qu'en montrant leurs corps elles exercent une certaine emprise sur les hommes, et c'est ça qui fait peur à ces hommes-là, ils les traitent alors de "salopes" ouvertement mais ce sont bien elles qu'ils viennent voir en secret pour se débarrasser de leurs frustrations
Quand je pense qu'à une époque, avant chaque mariage la famille du garçon emmène celui-ci dans un bordel aux bons soins d'une prostituée pour lui "faire découvrir la vie"...

Autres choses sur le rapport hommes/femmes, on vit dans une société matérialiste, le romantisme se perd non seulement à cause du sexe mais aussi de l'argent, de nos jours pas mal de femmes choisissent de se marier avec des hommes riches,puissants et/ou capables d'assurer une stabilité sociale
Les pauvres hommes qui ne sont pas trop riches ou qui ont une vie pas routinière...
(C'est d'ailleurs pour ça que le taux de divorces est si élevé : la plupart des mariages est arrangé selon le convenance matériels aux époux,sans amour...et un jour l'un finit par en avoir assez de l'autre et hop devant le juge)

Le romantisme se perd dans notre société, mais pas pour tout le monde, moi-même ça m'arrive d'échanger des lettres d'amours avec ma chérie et je les garde précieusement, je n'aime pas les supports virtuels tels le SMS ou l'échange de mail lol, rien ne vaut une belle lettre écrite à la main, avec son odeur et pourquoi pas un sceau apposé dessus

Le reste est déjà dit

Voilà j'ai jeté une belle pierre dans la mare Razz
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mar 22 Sep 2009, 13:49

Up

Citation :
Grande-Bretagne - Une étude menée sur 3 000 femmes âgées de 18 à 65 ans aurait dévoilé que quatre femmes sur dix étaient incapables de tenir un secret plus de 47 heures.

Plus de la moitié des femmes interrogées auraient admis que l'alcool pouvait facilement leur délier la langue, tandis qu'une autre recherche a montré que c'était à leurs meilleurs amis, leur compagnon et leur maman, que les femmes étaient le plus susceptibles de confier les secrets dont elles ont connaissance. Pour Michael Cox, qui a commandé l'étude : "Nous savions que cette étude nous donnerait des indicateurs sur le nombre de secrets qu’une femme pouvait garder, mais nous ignorions avec quelle rapidité celle-ci le divulguerait. Nous pouvons le dire : les femmes ne savent pas garder un secret !"


L’étude montrerait que chaque semaine, une femme prend connaissance de trois ragots en moyenne, et qu'elle en rapporte au moins un à une autre personne. 3 femmes sur 10 se sentent quand même coupables après avoir révélé un secret alors que 75 % d’entre elles se disent prêtes à le garder.

Source : http://www.zigonet.com/femmes/les-femmes-ne-pourraient-pas-garder-un-secret-plus-de-47-heures_art7987.html

Bon à savoir pour les hommes moqueur


Dernière édition par Ëtre partout nulle part le Mar 22 Sep 2009, 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Psychee
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mar 22 Sep 2009, 15:30

parfois, j'avoue me demander comment u fais pour dénicher ce genre d'articles...
Revenir en haut Aller en bas
Ëtre partout nulle part
Go(th)golito
Go(th)golito
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mar 22 Sep 2009, 22:36

Cool
Revenir en haut Aller en bas
City
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 18:24

Ouais, il faut quand même noter que aucun journaliste ne ferait ce genre d'articles sur les hommes.

En tant que romantique, je ne pense pas que c'est "mort", seulement que les gens ont peur de s'afficher. Mon ex petit ami, pourtant pas très connu pour ce genre de choses, s'est mis en quatre pour être le plus gentleman possible. Et quand je lui ais posé la question il m'a dit que c'est parce qu'il savait que ça me plairait, alors qu'avec la plupart des filles, c'est difficile de savoir si elle vont prendre des attention comme se faire ouvrir la porte comme une insulte ou pas. Evidemment, ça ne le tentait pas trop de se faire incendier par une fille en sortant du resto parce que "je peux tenir une porte toute seule mais pour qui tu me prends?"
Quand on y pense c'est plutôt logique...
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 19:09

L'homme n'est (hélas) pas supérieur à la femme. Hélas, car sinon cela résoudrait pas mal de problèmes, à commencer par celui de mon évier... (bon je me calme).

La femme a dirigé le monde pendant le moyen âge, pendant la renaissance et j'en passe... les salons de thé de l'époque réunissaient la fine fleurs des intellectuels et des personnes d'influences, dans une échoppe tenue... par une femme. Ce sont ces reines qui, pendant que nos rois urinaient derrière les tentures de Versailles (véridique), contrôlaient avec calme la régence du pays. Pour ne citer que quelques noms : Catherine de Médicis, l'impératrice de Russie du temps de Voltaire, et j'irais même jusqu'à citer la marquise de Merteuil dans les liaisons dangereuses. Toutes ces femmes montrent que les hommes plient l'échine à mesure qu'autre chose se déplie (pardonnez la grivoiserie). Quoi qu'un homme fasse, regardez derrière le rideau et vous y trouverez une femme.

Pourtant certains hommes parviennent à s'en défaire (Napoléon il me semble, ainsi que Adolf Hitler qui, malgré ses relations avec Eva Braun, affichait une misogynie assez impressionante), mais en comparaison, ils sont peu.

En conclusion, je trouve légitime que l'on paie une homme plus cher, qu'on l'envoie sur le champs d'honneur rafler tout les mérites et qu'on le laisse croire qu'il vaut mieux que les femmes, car la triste réalité est tout autre...

Mesdames, laissez-leur au moins le rêve...
Revenir en haut Aller en bas
City
Âme habituée des lieux
Âme habituée des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 20:22

Ils ont l'argent et les illusions, c'est ça?
Intéressant. Ceci dit, ce que tu dis ne se tient pas pour toutes les époques. Pendant toute la première moitié de la Préhistoire, les hommes ont régné, dans l'antiquité, en Mésopotamie, en Asie, de tout temps (il n'y a eut qu'une seule impératrice chinoise), en Afrique (Cléôpatre est la seule reine d'Egypte et il à fallut qu'elle épouses ses deux frères...yeuk!)
Ceci dit...Je préfère ta vision...
Revenir en haut Aller en bas
Psychee
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 20:33

J'apporte quelques précisions, la marquise de merteuil est un personnage, elle n'a jamais réellement existée (sauf dans les pages de choderlos de Laclaux). Cléopatre ne fut pas la seule reine d'Egypte, il y a eu avant elle Hatschepsout (qui était travestie en homme et dont on a identifié la momie cette année je crois), et Nefertiti et Nefertari qui ont eu beaucoup d'influence. Voilà pour le moment culturel.
Je ne suis pas d'accord avec le fait que les hommes soient mieux payé que les femmes, mais tant que nous sommes dans une aire "machiste" , je ne vois pas comment nous pourrons progresser...
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 20:56

Merci de la précision, Psychée, bien qu'il me semblasse évident que les personnages des liaisons dangereuses de Choderlos de Lalcos(clin d'œil) soient fictifs (fait discutable selon l'auteur...).

Et merci encore de citer ces femmes qui, à l'aube des temps, ont montré que si les lionnes sont ce qui fait vivre les lions, les femmes sont ce qui fait vivre les hommes. La vapeur peut se renverser de temps à autres car, paraît-il, rien n'est absolu. Mais dans l'ensemble constatons une prédominance de la femme. Tout le reste, que ce soit le machisme, les inégalités de salaires et le taux de mâles dans les postes "importants" (importants en apparence...) ne sont qu'une face trop visible pour y bâtir des certitudes il me semble.

A noter : je me penche essentiellement sur l'occident pour parler de ce sujet, l'orient présentant encore quelques contraintes qui faussent le débat (les extrémismes religieux, pour n'en citer qu'une).
Revenir en haut Aller en bas
Psychee
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 21:15

Désolée pour la faute, je n'ai pas touché à ce roman épistolaire depuis très longtemps . Pour le fait que les personnages soient fictifs, bien que certaines sociétés à l'époque se soient crus visé. Je reste convaincue que cela reste une fiction, assez choquante du fait de l'apparition d'un personnage d'un nouveau genre : la femme libertine. Mais on s'écarte du sujet.

Ara, je me permets d'exprimer mon désaccord sur le fait que les femmes prédominent. L'homme a pris sa place, un exemple, la cuisine, un art féminin à l'origine, à l'heure actuelle combien y'a-t'il de chefs féminins? Une minorité... Un autre exemple, qui n'est pas évident, il faut savoir qu'un préparateur en pharmacie va touché une prime alors qu'une femme qui a la même fonction et qualification n'y a pas le droit, c'est ainsi. Peut-être sommes nous à l'aube d'un pouvoir féminin, mais ce n'est pas pour aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Ara
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 21:43

Citation :
L'homme a pris sa place, un exemple, la cuisine, un art féminin à
l'origine, à l'heure actuelle combien y'a-t'il de chefs féminins? Une
minorité... Un autre exemple, qui n'est pas évident, il faut savoir
qu'un préparateur en pharmacie va touché une prime alors qu'une femme
qui a la même fonction et qualification n'y a pas le droit, c'est
ainsi. Peut-être sommes nous à l'aube d'un pouvoir féminin, mais ce
n'est pas pour aujourd'hui...

Joli. Il est vrai que la femme, ces temps-ci, ne s'illustre plus beaucoup (qui a dit Ségolène Royale...), cependant, au vu de la complexité et du degré de désinformation de nos jours, il est difficile de savoir qui tire vraiment les ficelles... on le saura plus tard, espérons-le...

N'oublions pas de ce siècle, tout de même, Marie Cury (orthographe hasardeux...) ainsi que la multitude d'artistes féminines qui resteront à jamais dans les annales (Marylin Monroe, Marlene Dietrich, et cætera...). Je dois en omettre un bon lot, elle m'en excuseront d'avance.

Même si les poètes et les chanteurs les plus talentueux furent des hommes, il est inutile de signaler que le mot "muse", lui, est au féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Psychee
Sage des lieux
Sage des lieux



MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Mer 11 Nov 2009, 21:56

Une fois de plus, je ne peux qu'exprimer mon désaccord. le jugement que tu fais des chanteurs et poètes étant subjectifs, on ne peux pas vraiment dire que les hommes sont davantage talentueux que les femmes, disons que les femmes ont eu accès à l'éducation bien plus tard, elles n'ont pu s'illustrer. Car le réel problème est là : on a toujours limité les femmes, dans l'éducation, le travail, la vie politique... Et aujourd'hui, alors que nous avons les mêmes chances de réussites, nous sommes freinés par des principes machistes (le fait qu'un homme gagne plus qu'une femme pour les mêmes postes par exemple).

J'édite pour dire que je ne contredis pas pour t'embêter ou autre mais parce que tes posts sont intéressants et bien construits.
Revenir en haut Aller en bas
Silence
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Jeu 12 Nov 2009, 00:12

Une petite explication pour ce qui est du salaire inférieur (que je n'ai pas vu dans les posts précédants): nous pourrions l'appeler, d'un point de vue patronal, " cotisation de grossesse".

Mettez vous à la place d'un patron: vous embauchez une femme et celle-çi est enceinte quelques mois plus tard. Cela signifie multiplication d'arret-maladie, puis congés pré-maternité, maternité, post-maternité, ect... Une bonne année au moins au total. En attendant, son salaire tombe, et le patron en question est souvent obligé de faire appel a un intérimaire, ou autre, pour remplacer le post vacant. C'est don un surcoût pour l'entreprise, qu'elle se doit de récupérer. La solution? Moins rémunérer les femmes pour contrer ce 'risque'.

Je ne porte pas de jugement de valeur sur la grossesse, ou l'attitude du patron. Simplement une explication avec une situation extrèmement courante en exemple.
~ Prudence est mère de sureté, les femmes étant imprévisibles, machiavéliques, sournoises... Wink ~

L'étude sur le "potinisme" des femmes est assez.. Désopilante! ~ Non, pas la lapidation..~
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Gardien Du Temple
Gardien Du Temple
avatar


MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   Jeu 12 Nov 2009, 10:41

Y'a la question du risque mais pas que cela. Sauf que les femmes le font pas tous les ans, et puis à tous les âges. je comprend pourquoi cela peut freiner à embaucher mais pas sur le salaire, surtout qu'il faut quand même avouer qu'il y a plus de femmes bosseuses que d'hommes. Puis tu n'es pas obligé d'être absent des mois non plus et les hommes peuvent l'être aussi maintenant. On peut pas en arriver à comme dans certains pays( j'ai oublié lesquels) où les femmes se font stériliser pour avoir du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand mystère Hommes/femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand mystère Hommes/femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions diverses-
Sauter vers: