Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteRèglement du forumNos Partenaires

Partagez | 
 

 Le Préraphaélisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Le Préraphaélisme   Sam 15 Déc 2012, 14:20

Le préraphaélisme est un courant artisitique né en Angleterre en 1848, de la rencontre entre William Hunt, Dante Gabriel Rossetti et John Everett Millais à la Royal Academy of Art de Londres. Il était composé de 7 personnes (peintres, poètes, critiques, sculpteurs) : William Holman Hunt, John Everett Millais, Dante Gabriel Rossetti (peintres), puis, William Rossetti (secrétaire et porte parole du mouvement), James Collinson (peintre), Thomas Woolner (sculpteur et poète), Frédéric Georges Stephens (peintre, modèle et critique d’art).


Caractéristiques :

- rejet de l'art conventionnel et des canons de l'époque victorienne, qu'ils considèrent comme sclérosé, sans vie

- tentative de retrouver la pureté des artistes de l'ère gothique et des peintres qui ont précédé Raphaël

- souci de réalisme, étude attentive de la nature, souci du détail, intensité des couleurs, complexité des compositions

- recherche de la beauté, tant picturale que morale



Sujets de prédilection :

- thèmes bibliques et chargés de symbolisme

- thèmes inspirés du Moyen Age

- thèmes inspirés de la littérature et de la poésie : le cycle arthurien, Shakespeare, Keats …

En bref, des univers imaginaires et oniriques, dépeints de façon très réaliste, qui s'adressent à toutes les facultés de l'homme, à sa raison comme à ses émotions.



Quelques œuvres :



Rossetti : La Ghirlanda





Waterhouse : La Dame de Shalott





Millais : Ophélie





Collier : Lady Godiva





Burne Jones : Le Destin accompli





Leighton : L'Adoubement





Cowper : La Belle Dame sans Merci
Revenir en haut Aller en bas
Avant l'Aube
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 16 Déc 2012, 18:01

J'ai une toute petite question =D
Quand tu dis ceci:
"rejet de l'art conventionnel et des canons de l'époque victorienne, qu'ils considèrent comme sclérosé, sans vie"
C'étaient quoi, à cette époque, lesdits canons? Et l'art conventionnel? Qu'est-ce qui était rejeté?
Revenir en haut Aller en bas
http://vaste-blague.blogspot.com
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 16 Déc 2012, 18:44

Je parle de la peinture académique du XIXe siècle (appelée aussi style "pompier"), c'est à dire la peinture qui se ressent de l'influence des Académies des Beaux-Arts de l'époque, notamment l'Académie de Paris qui était alors très influente.

La peinture académique emprunte beaucoup à l'art néoclassique du XVIIIe siècle, particulièrement au style de David. On y retrouve donc une prédilection pour les scènes historiques (surtout l'antiquité gréco-romaine) et un goût pour l'orientalisme. Les mots-clefs de l'académisme pourraient être grandeur, sobriété, harmonie, équilibre et pureté. Le dessin y est privilégié par rapport à la couleur, de même que le travail en atelier par rapport au travail sur le motif en plein air. On tente d'imiter les Anciens.

Mais tout ceci fini par devenir un carcan, d'où la formation de mouvements artistiques contestataires, comme le préraphaélisme anglais .

En France, c'est la naissance du naturalisme (Millet, puis Courbet). Manet fait scandale avec son Odalisque trop "naturelle", trop "vraie". Ce n'est pas le fait de représenter la nudité qui gênait, c'est le fait que la femme représentée ne soit justement qu'une femme, avec ses imperfections, et non une héroïne ou une déesse antique (comme sur La Naissance de Vénus de Botticelli par exemple). Viennent ensuite les peintres impressionnistes (Monet, mon héros ), et puis Renoir, Pissarro, Cézanne …

Quelques exemples de l'académisme :

Pollice Verso, de Gérôme :





Une caryatide sculptée par Alfred Stevens :





La visite de la reine de Shaba au roi Salomon, de Poynter :





Voilà, j'espère avoir pu t'éclairer .
Revenir en haut Aller en bas
Avant l'Aube
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 16 Déc 2012, 18:57

Si j'ai bien compris, le style "rejeté" par les préraphaelistes était le fait que tout était vu comme trop parfait, où est-ce le contraire? (donc les préraphaelistes qui montraient quelque chose de trop épuré)
Revenir en haut Aller en bas
http://vaste-blague.blogspot.com
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 16 Déc 2012, 19:35

Eh bien en fait je pense qu'effectivement les peintres préraphaélites rejettaient le côté trop "épuré", trop "au-dessus de la condition humaine" des peintres académiques, du moins dans le style. Dans les thèmes abordés, c'est un peu le contraire : les peintres acdémiques représentaient des scènes historiques (ou pseudo-historiques), les préraphaélistes eux recherchaient à s'écarter de la réalité historique classique, en s'inspirant de la littérature, du Moyen Age tel qu'on se l'imaginait, avec sa part de féerie ...

En gros :

Académisme = style épuré, "épique", "inhumain" MAIS thèmes historiques inspirés souvent de l'Antiquité

Préraphaélisme = style plus réaliste, expression des sentiments MAIS thèmes inspirés du rêve, des Romans arthuriens et de l'imaginaire médiéval ...
Revenir en haut Aller en bas
Avant l'Aube
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 16 Déc 2012, 21:46

Hiiiin, j'ai compris Very Happy Merci, dis!


En fait, ça me fait penser aux gens qui osent maintenant remettre en doute les magazines féminins à causes des corps trop parfaits et retouchés ^^ J'ai l'impression que c'est le même esprit, mais dans un autre contexte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://vaste-blague.blogspot.com
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Lun 17 Déc 2012, 19:21

C'est pas faux Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 30 Déc 2012, 15:03

Ouah on parle même sur ce forum de mon mouvement artistique préféré ! Je plaaaaane. En France il est presque inconnu. Là Galadriel on va s'entendre (C.F. mon avatar).
Cependant je ne vois pas l'Astarte Syriaca, de Rossetti (en éso comme en art c'est ma maîtresse). Pardon je suis nouveau alors je peux pas encore vous envoyer de liens. Mais j'ai déjà posté pas mal sur le sujet dans d'autres forums alors je sens que je vais récidiver ici...
En plus je suis assez d'accord avec toutes les informations que tu nous livres ici, que se soit sur les préraphaélites comme les pompiers. J'ai beau avoir fait de nombreux exposés sur Jean-Léon Gérôme quand j'étais à la fac je trouve que tu résumes très bien. Moi mon souci c'est que je m'attache trop aux détails croustillants pour arriver à faire court.

Merci, merci, merci ! (je me sens bien dans le coin... c'est rare que je me sente bien quelque part)
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 02 Jan 2013, 11:26

Contente que ce sujet te plaise, Alfred Nonnime, et soulagée de ne pas avoir écrit trop de bourdes .

L'Astarte Syriaca, de Rossetti Wink :

Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 02 Jan 2013, 16:08

Merci Galadriel (qu'elle est beeeeelle Astarté hein ?)

Laisse m'en un peu quand même s'il te plait... Permet-moi de parler de W.H. Hunt ! Enfin dans quelques jours quand toutes les options me seront débloquées. Suspense !
La ou je suis complètement d'accord avec toi c'est sur ton analyse personnelle en ce qui concerne l'académisme. Le prix de Rome (l'Académie) a d'ailleurs disparu en 1929, suite aux coups de boutoir assénés par des artistes tels que les symbolistes en général, grand courant de pensée du dix-neuvième siècle auquel on peut rattacher les préraphaélites. Aujourd'hui les peintres du "salon des refusés" sont d'ailleurs plus connus et respectés que les pompiers, alors qu'à l'époque ils avaient du mal à joindre les deux bouts. Où qu'ils soient aujourd'hui s'ils observent l'art contemporain ils doivent jubiler.
Prenons quelques comparaisons plus récentes et bien connues de ceux qui passent sur ce forum. Le mouvement punk a brisé toutes les conventions il y a près de quarante ans (je parle des Sex Pistols pas des Clash hein !). De nos jours tout le monde connait pourtant leurs grands tubes tels que God Save the Queen, et s'ils étaient encore vivant je suis presque sûr qu'ils seraient anoblis (ça viendra j'en suis sûr, Paul McCartney et Mick Jagger ne sont-ils pas lords ?). Ils ont après tout beaucoup contribué au rayonnement de la culture britannique au-delà des frontières de leur île.
Le mouvement gothique (qui n'aurait pu émerger sans le punk d'ailleurs) date quand à lui de la fin des années 1980, donc on ne peut pas encore analyser sa portée historique. Il n'empêche qu'il a déjà contaminé la musique populaire (pardon je vais me faire taper dessus mais pour moi Evanescence c'est pop... il a quand même amené pas mal de gens dans le giron goth, donc je respecte). Citons aussi The Crow qui est quand même un grand film, on retrouve aujourd'hui l’esthétique d'Alex Proyas un peu partout. Tim Burton lui aussi fait des cartons au box-office.
Je suis persuadé que les quelques oeuvres que je viens de citer seront plus connues dans cent ans qu'aujourd'hui, ce qui est trop populaire ou académique sera englouti par les sables du temps.

Merci encore d'avoir ouvert ce sujet (au moment où je conclue j'apprends à la radio que Tardi refuse la légion d'honneur, comme quoi je parle trop vite les Sex Pistols auraient fait pareil).
Je vais maintenant me retirer pour déclamer une ode à Astarté.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Dim 06 Jan 2013, 07:38

Le sujet ouvert par Galadriel m'ayant titillé mais étant frustré par le manque d'exemples du travail de William Holman Hunt (1827-1910), je me suis finalement décidé à apporter ce petit complément. Je vous préviens je fais pas mal de parenthèses et de détours avant d'arriver au cœur du sujet, c'est un gros défaut dans ma profession.

Comme promis je reviens vous parler d'un petit tableau, qui est « juste » une de mes œuvres préférées de toute l'histoire de l'art. C'est de plus un excellent exemple du travail des préraphaélites sur des sujets bibliques, essentiellement abordés par Hunt.

Le Bouc Emissaire (The Scapegoat), 1855, Lady Lever art gallery à Liverpool (+dimensions et oil on canvas mais on n'est pas sur un forum d'histoire de lard c'est vrai...)


D'abord un petit éclaircissement en guise d'introduction : Le bouc émissaire était, d'après le chapitre du Lévitique, dans le Livre, un animal chargé de tous les péchés de la tribu avant d'être lâché dans le désert. Pas cool hein ? Pour une fois qu'une expression a gardé à peu près le même sens en rentrant dans le langage courant...

Ce tableau a été peint lors du premier voyage de Hunt en terre sainte, il était en effet amoureux du Holy Land et y est retourné plus souvent qu'à son tour.
A l'origine Hunt voulait faire peindre ce tableau par son ami peintre animalier Landseer. Mais fasciné par les paysages de Terre sainte il décida de s'y atteler lui-même.
Pour faire court cette œuvre n'aurait pas reçu l'approbation de le Humane Association... ou de PETA contre lesquels je lutte activement (j'en ai marre des photomontages où l'on voit des oies gavées de force ou des commentaires qui n'ont rien à voir avec la photo... passons). Le bouc que vous voyez sur cette photo, pardon peinture, a été dessiné alors que le peintre lui avait fait passer quelques jours dans le désert, là-dessus les témoignages concordent, notre cher artiste était un sadique. Qui pourrait lui en vouloir après l'enfance traumatisante qu'il avait passé ? Que ceux qui ont peur que je sois un serial killer se rassurent, même si maltraiter des animaux est souvent un signe avant-coureur je me contente de manipuler des mouches par derrière...
Revenons à nos moutons, pardon, chèvres.
L'idée de faire cette peinture lui serait venue en lisant le Talmud orthodoxe. La couronne de laine que l'on aperçoit sur la tête de l'animal symbolise les péchés dont il est chargé. Lorsque ce tissu tourne au blanc cela signifierait que les péchés de la tribu sont pardonnés. Inutile de préciser que ce pauvre animal devait passer quelques mois sous un soleil de plomb pour que la laine se décolore et ainsi absoudre les erreurs des hommes... Le prétexte utilisé par les patriarches juifs pour leur sadisme serait qu'ainsi le caprin transporterait leurs péchés dans un lieu ou ils seraient oubliés de l'humanité.



Les paysages, quant à eux, sont ceux que l'on peux toujours admirer autour de la Mer Morte. Ils symbolisent à la perfection, d'après William Holman Hunt, le péché (ben oui il y avait Sodome et Gomorrhe pas loin quand même). L'extrême verticalité qu'ils apportent à la composition peut symboliser le poids des péchés qui écrase l'animal. Les squelettes que l'on aperçoit derrière le bouc sont ceux de ses congénères qui ont accompli la même mission les années précédentes. Il a tout de même passé deux semaines sur le site pour peindre les paysages, laissant l'emplacement ou se trouve l'animal immaculé jusqu'à ce qu'il le récupère, au bout des deux semaines dans le désert quand même. Il faut croire que ce séjour sous des soleils brulants avait aussi tapé sur la caboche de notre artiste... Je n'ai pas à prévenir de petits goths que le soleil est dangereux quand même ! Mais bon comme il aimait peindre beaucoup de détails dans des tons clairs il aimait bien.

Il faut noter qu'il existe une autre version, plus petite, de ce tableau à Manchester ou le bouc est noir, avec un mignon petit arc-en-ciel dans le fond. Je le trouve personnellement très moche mais on va dire qu'il s'agit d'un brouillon...



On peut donc classer Hunt parmi les précurseurs du réalisme (arf les « vrais » historiens de l'art vont encore me taper dessus), avec Goya (j'y reviendrai promis, mais en section éso). Etant maniaque des petits détails et de sujets assez humanistes dans ses peintures.

Et puis flûte la rédaction de ce petit exposé m'a donné envie de me réécouter Brave New World de Covenant (j'ai IRL le même look qu'eux, les cheveux plus longs quand même), ou C'est quand le Bonheur ? De Cali (pardon je sais c'est pas goth mais je me reconnais bien dedans...).
Voilà après cette lecture vous me connaissez parfaitement et je ne reviendrai plus sur ce forum, je n'ai plus rien à y dire (mauvaise joke), merci encore Galadriel ce sujet me fait vraiment planer.

P.S. : Pardon si j'ai froissé un végan qui passait par là. J'aime la nature et je n'ai pas besoin d'associations qui mentent au public pour être écologiste.

P.P.S. : Comment as-tu découvert le préraphaélisme Galadriel ?
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Lun 07 Jan 2013, 20:26

Merci beaucoup pour cet aperçu de l'oeuvre de Hunt . Je dois avouer que jusqu'à présent je ne connaissais cet artiste que de nom, mais je vais rapidement remédier à cette méprise.

Pour répondre à ta question, j'ai découvert le préraphélisme il y a quelque chose comme sept ou six ans, par hasard (bien que pour moi le hasard n'existe pas, passons) : je lisais une anthologie de poésie quand je suis tombée sur le poème "Ophélie" de Rimbaud (j'adore Rimbaud), illustré par "Ophelia" de Millais. Et ça a été le "coup de foudre". J'ai donc fait des recherches sur cette peinture, puis sur le courant artistique auquel elle appartient, et voilà !

P.S. : je suis végétalienne ...
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mar 08 Jan 2013, 02:08

C'est qu'un aperçu du travail de Hunt comme tu dis...
Je trouve personnellement ses autres oeuvres ayant pour sujet l'Ancien Testament nettement moins "goûteuses". Même s'il y a quand même des trucs intéressants ça ne mériterait pas un tel développement sur ce forum.

Une Anthologie ? celle de Pom pom pidou ? (j'adore ce livre là)
Végétalienne ? Je ne voulais froisser personne mais tant que tu ne manges pas de poisson on pourra s'entendre.

Moi j'ai découvert le préraphaélisme vers mes dix ans, j'étais à l'époque amoureux de toutes les rousses qui passaient, il y en a une qui était reproduite sur une couverture. Alors forcément les tableaux de Rossetti m'ont tapé dans l'oeil...



Lady Lilith

Depuis cette époque mon amour des "démones" m'est resté...

P.S. : Psst Galadriel tu colles un smiley où tu as l'air de te marrer, est-ce parce que j'ose me moquer de PETA ou à cause de mon humour ridicule ? Je crois que c'est ce genre de question futiles, mais que je me pose tout le temps (je suis ultranévrosé), qui m'empêche de dormir.
*je commence à flooder en prenant prétexte de peintres pour raconter ma vie, faut que j'arrête... *
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mar 08 Jan 2013, 10:59

Je crois que l'anthologie en question était de Lagarde et Michard ...

Et non je ne mange pas de poisson, ni aucun autre animal d'ailleurs Wink.

Je ne me moque pas de toi, ça m'a juste fait sourire quand t'es excusé d'avoir peut-être froissé quelques vegan de passage : c'était plutôt de moi dont je riais. Le smiley servait à te dire que malgré mon végétalisme (ça se dit ? Suspect), je n'étais pas vexée.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mar 08 Jan 2013, 12:26

Aaaaahhh !!! Lagarde et Michard...
Rien qu'avec leurs couvertures on pourrait faire une encyclopédie d'histoire de l'art. Ils sont superbement illustrés ces bouquins.

J'aimerai bien pouvoir être végétarien. Simplement j'ai une grande carcasse et je fais pas mal d'activités physique aussi. J'aime les animaux mais je me limite à trois ou quatre (gros) morceaux de viande par semaine. Malheureusement les carottes râpées il faudrait que j'en mange des kilos pour être rassasié.

Revenons aux préraphaélites... Je déteste le poisson mais je me ferais bien une sirène...



A Mermaid, John William Waterhouse (il avait un nom prédestiné ce peintre qui a rejoint le mouvement préraphaélite vers 1880 après avoir renié ses premiers travaux pompiers, comme dans l'exemple The Lady Of Shalott que tu as donné dans ses oeuvres il y a pas mal de flotte...)
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mar 08 Jan 2013, 14:38

Une autre sirène de Waterhouse :

Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 09 Jan 2013, 00:30

Celle-là paraît un peu trop une succube ratée à mon goût... Femelle tentatrice !

Flooooooooooood Power !
Revenir en haut Aller en bas
kleine_Stern
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 09 Jan 2013, 00:51

Galadriel si tu aimes l'histoire de l'art je te conseille les livres Comment regarder... de chez Hazan, c'est une collection très intéressante qui renseigne sur toutes les facettes de différentes formes d'art, ils sont un peu chers par contre mais bon, comme tous les livres sur l'art.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 09 Jan 2013, 11:43

Merci pour l'info Kleine Stern , je me les ferai peut-être offrir pour mon anniversaire ... (mes pauvres parents ...)
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Nonnime
Jeune âme
Jeune âme
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 09 Jan 2013, 11:53

Euh les filles on a aussi la collection Pour les Nuls qui est à un prix assez raisonnable. Les choses sont assez détaillées et approfondies en restant abordables par tous les publics. Les "spécialistes" devraient d'ailleurs plus souvent citer ce type d'ouvrages dans leurs bibliographies, mais ils doivent en avoir honte alors ils ne citent que les plus hermétiques.
Les éditions Gisserot sont pas mal aussi, on y trouve des trucs sympa au format poche, donc très abordables aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel
Grand connaisseur des lieux
Grand connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mer 09 Jan 2013, 12:00

J'aime bien la collection "Pour les Nuls", je trouve que ces livres donnent les informations essentielles tout en faisoant monte de précision. Ils sont très agréables à lire. Mais j'ai déjà une liste interminable de bouquins que je rêve d'acheter ...
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Sam 30 Aoû 2014, 18:08

Ah, je suis contente de tomber sur un topic sur les préraphaélites ! Je viens justement de terminer un bouquin qui leur est consacré (un truc facile à lire : Les préraphaélites, édition Parkstone international, collection Focus. Ca fait 200 pages MAIS ça peut se lire en une journée, jvous jure, c'est complet, détaillé mais pas trop, et plus que richement illustrée (une illustration par page) !).

Ce que j'ai trouvé drôle, c'est qu'ils prescrivent des nouvelles façons de peindre, mais qu'eux-même, rapidement, ne respectent plus vraiment... Par exemple, Rossetti ne s'inspire que très peu de la réalité, il ne peignait qu'en atelier, contrairement à ce qui était conseillé par les PRB (PreRaphaelite Brothers, les 3 maîtres Hunt/Rossetti/Millais), et mélangeait plusieurs modèles, alors qu'un des préceptes pour rompre justement avec l'art anglais classique était de ne prendre qu'un modèle par personne représentée et de se conformer à son véritable physique. Plus tard, eux et Ruskin (voir après) diront que leurs préceptes sont surtout destinés aux apprentis peintres, afin qu'il apprennent la peinture sans toutes les obligations qu'il y avait alors aux beaux-art, afin de leur apprendre une certaine rigueur dans la représentation, pour personnaliser leur peinture.

Ce que j'ai appris en plus de mes cours d'histoire de l'art, c'est que l'art préraphaélite se voulait apparemment aussi un courant ANGLAIS. Ils détestaient l'art français, trouvaient que les étudiants aux Beaux-Arts anglais s'en inspiraient trop, et voulaient un art national (so British ^^), leur truc à eux, quoi.

En fait, tous leurs préceptes sont tirés d'un seul livre, que Ruskin écrivit alors qu'il n'avait que 23 ans : Les peintres modernes (tome 1). Il prône la copie conforme de la nature, qui est source de toute inspiration, le modèle unique, etc. Il a lui-même longuement étudié la nature, les nuages, les plantes, etc, afin de savoir les reproduire à la perfection, afin que l'on puisse différencier les différentes variétés de plantes présentes dans un tableau, par exemple.

Ce que je trouve intéressant, c'est qu'on a un peu là les prémisses de l'impressionnisme : art pratiqué dans la nature, non en atelier, copie de celle-ci, une touche plus libre (chez Millais et Rossetti, ou encore plus tard Waterhouse (mon chouchou ^^)).

Et ce qui les différencie grandement de l'art anglais dans leur technique, c'est qu'ils appliquent la peinture sans préparation préalable de la toile, comme l'apprenaient les élèves des beaux-arts, s'inspirant d'un peintre nommé Wilkie. Les goudron et autres substances appliquées sur la toile vont assombrir la peinture dans le temps (regardez, même s'il ne s'agit pas du même courant (romantisme), La jeune martyre, de Delaroche. Vous verrez que l'image est très sombre. En fait, c'est à cause du goudron. A la base, la peinture était beaucoup plus lisible.

 

Ce qui est important et qui n'a pas encore été mentionné, il me semble, c'est qu'il y a une figure qui a inspiré les trois premiers PRB, et a été le maître de Rossetti : Ford Madox Brown, par la polémique et la nouveauté qu'il a instauré en peignant Guillaume le Conquérant en 1844 (que je ne trouve pas sur Google Images :/).

Dernière caractéristique importante des préraphaélites : l'exagération des mouvements, des postures, des expressions faciales, chose que l'on retrouve beaucoup chez les PRB.

Par la suite, d'autres peintres très célèbres aujourd'hui les rejoignent dans le "néo-préraphaélisme" : Alma-Tadema, Burne-Jones, Waterhouse, Hughes pour les plus connus.

 
 Chevalerie, Dicksee, 1885

Ses yeux sont avec ses pensées et ils sont très loin, Alma-Tadema, 1897

Eve en été, Hughes, 1908

La roue de la Fortune, Burne-Jones, 1875.


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Raving Bat
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Jeu 18 Sep 2014, 21:46

J'adore ce courant. On voit qu'il arrive avec la généralisation de la photographie =)
Rosetti reste l'un de mes préférés =)
Revenir en haut Aller en bas
http://lie-blood.deviantart.com/
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   Mar 23 Sep 2014, 15:46

Pour ma part mes coups de coeur vont à Waterhouse, pour sa touche et les thèmes qu'il traite, Alma-Tadema pour sa touche (j'aime moins les sujets qu'il traite, sauf Les roses d'Héliogabale, qui est juste impressionnant oO). J'aime bien aussi la peinture de Dicksee que j'ai mise en image mais je ne connais pas du tout l'oeuvre de ce peintre.

EDIT : Après un petit tour sur Google Images, je peu d'ores et déjà dire que j'adore la peinture de Dicksee, en fait ^^. Il à une façon de peindre absolument magnifique, et les thèmes qu'il traite ont l'air super intéressants !


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Préraphaélisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Préraphaélisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*ART, LITTERATURE, CINEMA, SERIES, INFORMATIQUE...*~ :: ~*ART*~ :: Histoire de l'art-
Sauter vers: