Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 Votre rapport au corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karamel
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Votre rapport au corps   Lun 08 Sep 2014, 21:49

C'est une question pour moi un peu de la poule ou l'œuf. Est-ce que vous vous sentez bien quand vous prenez soi de vous physiquement ou l'inverse ?

De mon coté j'ai tendance à m'échapper et m'isoler dans un monde virtuel ou dans le boulot quand ça va plutôt mal et à l'inverse avoir envie de prendre soin de moi et d'avoir de bons retours quand ça va mieux.

Un peu comme "de toute façon aujourd'hui je ne ferai rien de spécial" donc pas la peine de faire des efforts, alors que quand j'ai envie de faire quelque chose de spécial et qui me plais, certaines soirées par exemple, je prend plaisir à me retrouver et voir le résultat après quelques heures de soins (en plusieurs fois). D'ailleurs j'évalue de temps en temps mon humeur générale en regardant devant la glace depuis quand les accessoires, le maquillage ou le rasoir ne sont pas sortis ou en regardant mon budget fringue.

Du coup si je n'ai pas prévu de partager certains moments particuliers je suis assez négligé, mais si j'ai prévu de partager de bons moments ou d'en passer avec moi-même ça va tout seul. C'est pas forcément très clair mais je ne sais pas trop par où commencer.

Ça vous arrive aussi cette espèce de flemme vis à vis de vous-même pour vous-même ? Vous avez besoin d'une motivation plutôt extérieure ?
Revenir en haut Aller en bas
Noiirästr
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Dim 14 Sep 2014, 07:54

Problème d'empathie, de sensibilité et tentative de fuir la bêtise humaine on fait que j'ai croisé la route de pas mal de problèmes...
cela m'éloigne de l'indépendance et autres aspirations, mais aussi un déclin de ma santé mentale alors je m'en remet à divers spécialistes...
Revenir en haut Aller en bas
Raving Bat
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Mer 17 Sep 2014, 15:51

Personnellement, je me dis de plus en plus que ça ne sert à rien d’être trop exigeant avec soi-même.
Ca ne veux pas dire se négliger ou se laisser faire n'importe quoi. C'est une façon de ne pas être malheureux pour "rien". 

Côté corps, on dit "Un esprit sain dans un corps sain". Pour moi ça ne veut pas dire avoir un corps d'athlète ou musclé. Mais se faire plaisir avec de bonnes choses, faire du sport bien sûr parce que ça défoule. Et je pense que prendre soin de son corps c'est aussi une marche vers le bien-être. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lie-blood.deviantart.com/
Karamel
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Mer 17 Sep 2014, 22:06

Je te rejoins sur le sport, bouger c'est l'une des meilleures façon d'évacuer le stress. Pas forcément besoin de grand chose mais ça aide à prendre du recul.

Je pense comprendre pour le "pour rien" en visant un espèce d'idéal inadapté et finalement ne jamais se satisfaire. En plus j'y suis passé. À l'inverse est-ce que ça n'est pas passer à coté d'un certain nombre de choses ? Par exemple passer inaperçu ou ne pas susciter d'intérêt faute de s'exprimer de façon passive ?

(d'ailleurs un métalleux m'a interpellé aujourd'hui, pourtant j'étais juste en noir avec un jean craqué… C'était sympa)
Revenir en haut Aller en bas
Raving Bat
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Jeu 18 Sep 2014, 20:51

Bah ça dépend ce que tu considère comme passer à côté de choses et surtout à quel point elles sont importantes pour toi. Ca ne t’empêche pas de te fixer des objectifs. Mais il ne faut pas trop se pousser si on y arrive pas. a force, on se détruit plus qu'autre chose. Il faut s'accepter comme un humain imparfait pour moi. 

Ca peut etre dur au début de ne pas être "reconnu" mais ça arrive au bout d'un moment et on devient moins obsédé par ça au fil du temps. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://lie-blood.deviantart.com/
Noiirästr
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Ven 19 Sep 2014, 17:16

En réalité je ne suis pas certaine d'être empathique et sensible mais plutôt sensitive et de nature contemplative.
Voyez vous une différence entre ces termes ?
Revenir en haut Aller en bas
Raving Bat
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Lun 22 Sep 2014, 21:48

Oui personnellement je crois comprendre. Tu veux en parler plus? =)
Revenir en haut Aller en bas
http://lie-blood.deviantart.com/
Noiirästr
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Jeu 25 Sep 2014, 23:11

A part ça j'ai été victime d'agressions de formes variées, c'est par la pratique du yoga,
de la danse solitaire et de l'hypnose que je m'en sort, en plus de la "thérapie" / des psys.
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Dim 05 Oct 2014, 14:47

Je comprends bien ce que tu veux dire Karamel ! Moi, ça m'est souvent arrivé que ça soit l'inverse : quand je me sens mal dans ma peau, je me plonge dans les cosmétiques pour essayer de me sentir mieux. Me concentrer sur de nouvelles formes de maquillages, sur du nail art, me défoulait en fait, et me permettait d'avoir l'impression de m'améliorer, mais parfois ça virait à l'obsession, c'est là qu'il faut faire attention. A l'inverse, cet été surtout, j'ai tenté de prendre de la distance vis à vis de tout ça, de me prendre moins la tête avec les "dikats" sur le corps des femmes et l'esthétique. Je prenais soin de moi mais comme JE le sentais, et non pas en fonction du regard des autres, c'est un bon exercice, on se permet de lâcher un peu de lest vis à vis du maquillage, de la pilosité, etc. Le tout étant de ne pas retomber dans le piège des cosmétiques à la rentrée ! 

Avec les vêtements, c'est pareil, je me donne un look qui me plaît sans arriver à vraiment savoir si c'est pour être "reconnue" comme telle, comme tu le disais Raving Bat, ou si c'est pour me sentir bien envers moi-même. Si la déception légère était là quand j'ai l'impression de ne pas me faire "reconnaître" dans la rue par un métalleux ou une goth croisés au hasard, je continue cependant à me sentir bien avec mes grosses chaussures et mes jupes longues, donc je suppose que je ne suis pas dans la mauvaise voie, mais il faut encore arriver à trouver cette sérénité vis à vis de mon corps...

Hmmmm, le rapport au corps, aujourd'hui, c'est quelque chose de bien complexe, dites-moi ^^! Entre ce que les gens attendent implicitement de toi et ce que toi-même tu attends de toi (souvent à cause des diktats plutôt invisibles imposés par la société), y'a de quoi perdre la boule ^^.
Le tout est d'être content quand on se regarde dans le miroir, tout seul Smile

Par contre, au contraire de vous deux, le sport ne m'a jamais aidé dans mon rapport au corps, généralement je trouve que ça "m'enfonce" : je me sens moins bien physiquement à l'intérieur comme à l'extérieur ! J'ai toujours l'impression de sembler ridicule, j'ai beaucoup de mal à m'accepter en faisant du sport en public, c'est quelque chose où je suis bloquée...
Il n'y a que la marche/la randonnée dans laquelle je me sens vraiment bien, en phase avec moi-même et mon environnement, loin de toute idée superficielle de ridicule !

Noirrästr, je crois saisir la différence entre ces deux termes. Cependant, je ne comprends pas bien le rapport entre ceci et ton rapport au corps (je reste un peu dans le superficiel, désolée ^^), peux-tu expliciter ? En tout cas je suis bien désolée que tu aie été victimes d'agressions, je suis contente si tu arrives à t'en sortir par des pratiques aussi saines que le yoga, la danse, l'hypnose... Ce sont ces pratiques qui te permettent de modifier ton rapport au corps, de te sentir mieux ?
Very Happy


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Noiirästr
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Sam 11 Oct 2014, 15:42

Justement le yoga et la danse seule dans sa chambre c'est idéal pour éviter le ridicule.
Je fais des promenades dans la nature car je vis en campagne aussi, mais rien de très sportif à ce niveau la.
J'aurais aimé me baigner dans des lacs sauvages si par ici j'en trouvais, pareil toute seule...
Mon problème aussi c'est que j'ai eu un corps de femme plus tôt que mon entourage.
Ce qui m'a aidé c'est de trouver des informations sur les agressions et d'être reconnu par des spécialistes.
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Dim 12 Oct 2014, 20:54

Ah, glagla les lacs sauvages, non ? Et puis les balades dans la nature, j'adore, mais je pense que toute seule j'aurai certaines appréhensions...
Moi aussi j'ai été formée assez tôt, sans parler de ma soeur, c'est pas facile de passer subitement d'un corps d'enfant à celui d'une jeune femme !


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Noiirästr
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Mer 15 Oct 2014, 14:40

J'ai pas compris l'expression glagla et les appréhensions...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Mer 15 Oct 2014, 22:01

Prendre soins de soit est un concept oublié de mon coté, le bien ressentie en détruisant sa propre chaire est bien plus libérateur. Cela demande cependant de la solitude, et n’être dérangé par personne. Comme disait une personne un lac froid d'hivers est idéal pour se libéré de mauvaises penser, le corps cherchera à lutter contre fois.
Revenir en haut Aller en bas
stellaluna
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Jeu 16 Oct 2014, 13:49

Alors pour ma part, j'ai eu beaucoup de mal a m'apprivoisée que ce soit coté mental ou physique.
Depuis, oh ça remonte loin, je dirais ma pré adolescence, plus je pouvais passer inaperçue mieux j'étais. Si j'avais pu etre invisible, ou être un cameléon...
Physiquement, j'ai eu mon corps de femme tard (vers 15/16 ans), comparativement à aujourd'hui où les filles sont déjà formées et réglées jeune. Et coté vestimentaire, c'était plutôt genre garçon manquée.
Concernant le sport, j'aime ça mais je suis aussi souple qu'un manche à balai donc ca n'aide pas beaucoup Smile 


Peux de temps avant que je m'inscrive sur ce forum et après grâce au forum, je me suis trouvée (mieux vaut tard que jamais), j'ai appris a trouvé mon style, ma façon de penser, croire que je suis  belle (l'étape primaire collège lycée à me faire répéter que j'étais moche ca reste Wink)


Deux choses sont infinies, l'univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue - A. Einstein

Les vrais amis t’aiment pour ce que tu es et non pour ce qu'ils veulent que tu sois(Ted Ral)

Quand on est heureux, on apprécie la musique. Mais quand on est triste, on comprend les paroles


Mon blog : http://modomhan.eklablog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raving Bat
Connaisseur des lieux
Connaisseur des lieux
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Dim 19 Oct 2014, 20:18

Les agressions peuvent faire prendre conscience de certaines choses mais j'espère que dans ton cas ça n'a pas eu d'influence négative :/.

Je suis assez de l'avis de Millefolium sur le diktat du corps. Finalement, on se fait souvent du mal à cause de la fabrication de nos idées de ce que doit être une femme ou un homme sur le plan corporel ou bien d'autres choses. Je pense que c'est bien de pouvoir se libérer parfois avec des pratiques solitaires comme vous en avez (Rando je plussoie Razz). En plus, la société humaine européenne à une vision du corps très codifiée et assez puritaine. La libération est souvent plus facile en solitaire. 

Mais pour moi le mieux c'est de prendre soin de son corps sans pour autant suivre des règles et se faire mal. Il faut se faire plaisir aussi pour être aussi sain d'esprit (pas comme moi  :verybigsmile:).

Et pour le sport, je suis pas bon non plus pour plein de sport mais je pense qu'il faut essayer d'arrêter d'avoir honte de ce qu'on est. Ce n'est pas parce que la société dit qu'elle aime un truc que c'est bien =).
Revenir en haut Aller en bas
http://lie-blood.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Dim 19 Oct 2014, 20:41

Pour le sport allez en Salle de muscu ça forge le corps, trop de poids/trop maigre et ce genre de soucis disparaissent très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Lun 02 Fév 2015, 18:03

Bah justement, j'ai le souci d'être un peu trop maigre et j'ai l'impression que cela me fait perdre du poids plus qu'autre chose, donc je n'ai même pas l'impression que le sport est bon pour moi (contrairement à ce que disent les médecins, étrange, hein). 

Je suis d'accord avec Raving Bat : les pratiques solitaires aident à se libérer, on a son propre regard sur soi, pas celui des autres, donc on apprend ce qu'on aime de nous et ce qu'on aime pas (on peut s'apprécier en restant plutôt "négligée" selon les autres, ou au contraire aimer se pomponner, mais là on est sûr que c'est juste pour soi, pour s'apprécier).

Du coup, pour revenir à cette histoire de "flemme" vis-à-vis de soi, là encore il ne s'agit que d'une flemme selon les autres (ne pas être rasé, pas maquillé, "mal" habillé). 
Perso, c'est vrai que quand je passe trop de temps en vacances, coupée des gens, forcément je fais moins d'efforts, et quand la rentrée approche je me rends compte que j'ai envie de me faire jolie, pour changer, donc quelque part j'ai l'impression qu'on pourra difficilement (enfin moi en tout cas ^^") se couper complètement des regards extérieurs, puisque c'est la perspective de se confronter au dehors/à ses amis/collègues, qui donne envie de prendre soin de soi. 
Mais justement, me donner envie d'être jolie me rebooste un peu le moral, ça donne une sorte de motivation après tous ces jours passés où on a fait aucun effort là-dessus, on veut un peu de changement. Peut-être que c'est aussi une question de confiance en soi : on veut se rendre jolie/beau, donc quand on fait l'effort on se sent bien dans sa peau ? 
C'est un peu brouillon, tout ça :p 

Alors, Noiirästr, désolée si je n'ai pas été claire : j'ai dit "glagla" tout simplement pour faire une mauvaise blague sur les lacs : se baigner dedans, c'est une chouette idée, mais c'est froid (bref, désolée, oublie ^^").
Quand je parlais d'appréhension à se promener seule dans la forêt, c'est un peu de la parano de ma part : j'aurais peur qu'il m'arrive quelque chose, tout simplement (accident, agression...).


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Lun 02 Fév 2015, 19:44

Pour faire simple vis à vis de la musculation, cela te fait gagner du poids car la masse musculaire est beaucoup plus dense que la masse graisseuse (de l'ordre de 3).

Et Contrairement à ce que tu peux croire en apparence cela dessine les zones dites graisseuse chez la femme (Hanche/fesse) qui donne une très belle arrondi et allège aussi la poitrine (perte de graisse au profit de muscles).
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Mer 04 Fév 2015, 20:57

Oui c'est ce qu'on m'a dit aussi ! Mais bon, je ne suis pas du tout une fan de sport, je ne suis pas prête de m'y mettre sérieusement...
Justement, j'ai pas de graisse à perdre, mais à gagner :p !


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Mer 04 Fév 2015, 22:13

Pour se motiver il faut y aller à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   Jeu 05 Fév 2015, 19:17

C'est vrai que c'est plus sympa !


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre rapport au corps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre rapport au corps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions diverses-
Sauter vers: