Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilHomeCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteWebzineRèglement du forumRadio goth-metalRadio paganRadio relaxationNos Partenaires

Partagez | 
 

 La Libre Pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angellyca
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
avatar


MessageSujet: La Libre Pensée   Ven 20 Mar 2015, 13:22


La libre pensée. Voilà un sujet que je voulais évoquer depuis longtemps, mais je repoussais, me disant que d'autres articles devaient être écrits. Cependant, une énième publication Twittesque homophobe étant parvenue jusqu'à mes petits yeux dégoûtés, je me suis dit qu'il était temps.

C'est pourtant une chose que je m'acharne à prôner, ici et là. Il faut penser seul. Le soucis, c'est que c'est super sur le papier, mais en pratique, contrairement à ce qu'on pense, c'est d'une grande difficulté. Mais difficile n'a jamais voulu dire impossible.

Prenez le racisme, l'homophobie. Ces concepts de masse. Les religions modernes également. Attention, je ne fais pas d'amalgames, seul le concept de pensée m'intéresse ici, et est le véritable objet de mes propos. Ce sont des pensées de masse, souvent dictées par d'autres. Y aurait-il autant de gens au sein de ces groupes prônant la même chose, si la pensée était à caractère individuel véritablement, si chacun pensait seul, faisait appel à sa propre logique ? Non. Pour une seule raison : Toutes les pensées de masse ne sont pas forcément vraies ni logiques. Et lorsqu'on fait véritablement appel à la logique et aux faits, on s'en rend compte.

Lorsque nous réfléchissons, nous sommes forcés de constater que le racisme, l'homophobie n'ont aucun fondements logiques. Concernant les religions, il suffit de réfléchir, d'être attentifs pour s'apperçevoir de graves erreurs, d'illogismes, qui remettent en cause la théorie en totalité. Et si nous sommes réellement des gens qui pensons, réfléchissons, et obéissons à une véritable logique, à ne pas confondre avec celle que la mauvaise foi nous fera suivre, nous ne pouvons pas adhérer à un concept qui défie l'entendement. C'est de la malhonnêteté, envers nous. C'est se mentir. Et au final, mettre un frein à sa véritable évolution.

Il ne faut pas compter sur les penseurs.

Combien de fois il m'est arrivé de tomber sur une phrase, d'un certes grand homme (peut importe qui), que sa phrase soit une ânerie, et, sous le coup de la grandeur du personnage, voir les gens adhérer, en s'exclamant avec adoration. C'est un exemple parfait de ce qu'est une pensée de masse. Parce qu'un illustre homme l'a dit, parce que d'autres adhèrent, nous disons Amen. Ce n'est pas comme ça que ça doit fonctionner. Si nous entendons une phrase, peut importe qui l'a dite. Peut importe que la masse l'adopte. Il faut réfléchir à cette phrase, seul. Il faut faire appel à la logique, observer les faits, la réalité. Et si cette phrase ensuite nous apparaît erronée, suite à cette réflexion logique, ce n'est pas forcément nous qui avons tort. Le fait qu'un homme soit connu et ait fait de grandes choses ne font pas de lui un homme parfait incapable de dire des conneries.

Il faut se remettre tout nu.

Ce que j'ai eu à faire moi même. Lorsque on a eu une religion, c'est difficile, de se remettre tout nu. Même sans religion d'ailleurs. Ce que j'entends par "se remettre tout nu", c'est voir toutes ses pensées inventées et véhiculées par d'autres comme des vêtements. Mais ce sont leurs vêtements. Il faut donc les retirer pour mettre nos vêtements. Et c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. C'est très dur car bon nombre de pensées de masse sont ancrées dans nos cervelles, dans nos moeurs. Elles apparaissent même comme des vérités, comme une normalité.

Il faut donc procéder comme suit (c'est ce que je fais moi) : Lorsque j'entends quelque chose, une vérité (en tout cas on vous dit que s'en est une), un concept ou autre, je me demande en premier lieu d'où ça vient. Qui ou quoi est à l'origine de ça. Ensuite, je cherche le fondement, les faits, la logique. Ça demande des efforts. Il faut se mettre de côté, complètement. Mettre ses propres vêtements passe d'abord par être nu, et ce point est très important. Il faudra donc peut être subir la tristesse d'une désillusion. Il faudra peut être accepter et endurer qu'une partie de votre monde s'écroule. Il faut, en fait, accepter d'avoir tort.

Si, c'est bien d'avoir tort.

Beaucoup de gens ont du mal avec le fait d'avoir tort. Ils ne le supportent pas. Leur égo en prend un coup et ils se sentent vexés. Il faut se détacher de ces sentiments erronés. Personnellement, depuis que je suis heureuse d'avoir tort, je vais beaucoup mieux !
Il ne faut pas voir le fait d'avoir tort comme quelque chose de négatif. Parce que ce n'est pas une réalité. Avoir tort n'est qu'une seule chose : L'opportunité d'avancer correctement. Avoir tort, c'est apprendre. Depuis que je vois les choses comme ça, je ne comprends plus comment le fait d'avoir tort à pu blesser mon égo autrefois. Parce qu'après cette réflexion sur ma propre réaction, j'ai compris son origine et son illogisme. Je pense que cet exemple illustre assez bien cet article. Il n'y a pas de logique dans le fait que l'égo soit blessé quand on a tort, puisque le résultat ne peut être que positif, l'enseignement se faisant toujours au final. Sans oublier qu'avoir tort, puisqu'on apprend de ses erreurs... ça permet de finir par avoir raison, au lieu de rester dans ses âneries. Alors pourquoi le voir de travers, puisqu'au final, l'égo n'est pas véritablement maltraité, mais au contraire, est nourri avec une nourriture saine, ce qui le rend bien moins détestable ?
Lorsqu'on à tort, le monde peut avoir l'air de s'écrouler sur le moment et c'est douloureux. Mais il faut retenir une chose. Lorsqu'il s'agit de pensées ou de convictions, elles ne peuvent s'écrouler que pour une seule raison : Elles n'étaient pas solides. Et si nous avons mal, c'est parce que nous avons commis l'erreur d'adhérer sans véritablement réfléchir, seul. Là encore, aussi dur que ce soit, ce n'est pas négatif. Réfléchir permettra de tout reconstruire, sur de vraies bases cette fois ci. Et le monde ne s'écroulera plus.
Se mettre tout nu, c'est l'assurance d'être mieux habillé pour l'hiver.

Penser seul, c'est dur. Des tas de choses de nos jours sont ancrées si profondément qu'elles sont à peine perceptibles. Mais je pense sincèrement que si beaucoup faisaient l'effort, le racisme, l'homophobie et autres atrocités seraient bien moins envahissantes. Tout comme on arrêterait de s'extasier bêtement (oui, bêtement, au final) devant des phrases toutes faites.

Vous avez bien entendu le droit de ne pas être d'accord avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://angellyca-hoffmann.fr
Restless Dreams
Nouvelle âme
Nouvelle âme
avatar


MessageSujet: Re: La Libre Pensée   Dim 16 Aoû 2015, 12:47

Je suis d'accord avec ta réflexion sur les pensées de masse et les "vérités" établies que l'on a tendance à suivre bêtement, Angellyca. En revanche, n'oublions pas que l'existence d'une logique et d'une seule est tout à fait contestable. Certes, la logique a un côté assez universelle, mais il n'empêche qu'elle varie selon les individus, leur façon de pensée, leur éducation, leur culture. Comme tu l'as dit toi-même, il faut savoir se remettre en question quand il le faut, mais je pense qu'on ne peut pas demander à tout le monde de suivre une seule et même logique ou façon de pensée; Je dirais même que rien n'est vérité générale.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/HORROCINE9/videos
 
La Libre Pensée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur notre vie intérieure-
Sauter vers: