Forum gothique: Mélancolie Gothique

Forum de discussion sur le mouvement gothique, l'ésotérisme, les modes de pensée underground, la culture sombre.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionBoutiqueAngellyca Hoffmann ~ Médium - Tarologue - OccultisteRèglement du forumNos Partenaires

Partagez | 
 

 L' Egoïsme.

Aller en bas 
AuteurMessage
Angellyca
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
avatar


MessageSujet: L' Egoïsme.   Ven 20 Mar 2015, 13:25


Loin de moi l'idée de vouloir faire la morale. Il s'agit davantage de parler de l'égoïsme. Qualité ? Défaut ?

Tout d'abord, qu'est-ce que l'égoïsme ?

Lorsqu'on parle d'égoïsme, ce qui ressort le plus, c'est une capacité à tout ramener à soi, ne parler que de soi et ne penser qu'à soi. Le mot égoïsme en lui même, à une véritable connotation négative. Lorsqu'une personne dit "j'ai décidé d'être un peu égoïste", on la regardera de travers, en pensant systématiquement qu'elle ne va penser qu'à elle, au détriment des autres, et ce, avec excès, de façon totalement gratuite.

L'égoïsme à très haute dose peut s'avérer être un véritable poison aussi bien pour nous que pour les autres. Le problème qui touche les gens trop égoïstes, est qu'ils sont tellement enfermés dans leurs "moi", que leurs relations avec les autres s'en voient terriblement affectées. Ils sont persuadés que seuls leurs soucis sont les plus importants, que seuls leurs sentiments sont les plus forts et dignes d'intérêt. Ils auront toujours la fâcheuse tendance à accuser les autres d'égoïsme, au lieu d'admettre qu'ils passent leurs temps à se regarder le nombril.

L'égoïsme à trop petite dose est également un poison. A toujours faire tout passer avant soi, et même au détriment de soi, nous n'existons plus que pour les autres. Nous finissons par provoquer notre propre disparition. Ça peut aussi conduire un mal être important et aux dépressions les plus graves, au même titre que l'égoïsme à trop haute dose, d'ailleurs. Les raisons sont les mêmes, bien qu'inversées. On pense trop aux autres et pas assez à soi. On se néglige, jusqu'à littéralement s'oublier. On côtoie beaucoup de gens pour souvent satisfaire leurs besoin de nous voir, pour rendre service, pour finir par ne plus s'accorder ces petits moments de solitudes nécessaire au repos. Parce que le sommeil ne suffit pas. Il faut un repos de l'esprit. Nous sommes des êtres humains. L'être humain est fait de spiritualité et de matérialité, il faut donc satisfaire les deux côtés de l'être que nous sommes, créer l'équilibre pour se sentir bien. Si nous avons un besoin réel de côtoyer des gens, nous avons aussi besoin d'être parfois seuls, afin de nous recentrer, de réfléchir. Nous avons besoin de penser à nous, de nous occuper de nous.

Il faut savoir dire "oui" et "non". Savoir dire les deux, et surtout rester ferme, est très important.

Bien doser l'égoïsme ne signifie pas refouler tout le monde. Il faut être présent pour les autres, autant que faire se peut.

Exemple :

On vous invite à un dîner familial. Mais ce soir, vous avez bien besoin d'un bon bain chaud et de vous coucher tôt avec un livre, parce que la journée a été longue et celle de demain promet de l'être. Déclinez donc l'invitation. Certes, ça ferait plaisir à votre famille, mais c'est vous, qui demain, allez faire votre journée sur les rotules parce que vous serez encore plus épuisé que la veille. C'est à votre famille de comprendre votre besoin réel de repos, et non à vous d'y renoncer. Ils ne comprennent pas ? C'est leurs problème, pas le vôtre. Mes propos peuvent paraître très radicaux, mais ce sont pourtant des faits. Vous êtes un humain qui a besoin de repos, et qui doit le prendre pour son bien être et sa santé. Si ça, ça pose un problème, ce n'est pas vous qui l'avez. A l'inverse, ne déclinez pas systématiquement toutes les invitations. Les gens ont envie de vous voir et les voir vous fera aussi du bien. Discutez simplement du meilleur moment concernant ces invitations.

Les gens doivent avoir une place dans votre vie. Mais vous aussi, vous devez avoir une place dans votre vie. La phrase peut sembler choquante, la première chose qu'on pourrait se dire est "mais j'ai forcément une place, puisque c'est ma vie". Non. Ce n'est pas aussi simple que ça. Vous devez écouter vos besoins réels et ne pas les négliger.

Être un peu égoïste et dire "non" n'est pas un crime. Pour vous confier quelques petites choses, j'ai compris il y a quelques temps qu'il fallait vraiment que je pense à moi au lieu d'être tout le temps là pour les autres. A vouloir être sur tout les fronts, on finit par être tellement épuisé qu'on n'arrive plus à être là pour personne. C'est ce qu'il s'est passé pour moi. J'écris donc cet article en me disant que si  par son biais, je peux aider quelqu'un, alors ce sera fantastique.
La première chose difficile, est d'apprendre à voir quels sont nos besoin réels et à quel moment l'injustice envers les autres ou nous même intervient dans notre comportement. Il faut apprendre à distinguer nos besoins réels de ce que nous croyons être des besoins réels. Il faut analyser ce qui a une incidence sur les autres et faire des choix en fonction, sachant qu'il faudra les assumer. Ça a l'air facile en lisant, mais ça nécessite en réalité une réflexion profonde et une véritable analyse. N'espérez pas la faire en une journée, je parle en connaissance de cause. Et même après qu'on se dise "j'ai compris", nous sommes bien sûr encore capable de nous tromper. Notre attitude demande une réflexion quotidienne, c'est loin d'être simple, mais avec des efforts, les grands escaliers se montent doucement.
La seconde chose difficile, selon moi, je dirais que c'est d'apprendre a être ferme, à ne pas céder. Les gens insistent, et parfois... très lourdement. Ce qu'il faut pourtant bien comprendre, c'est que vous êtes dans votre droit. Avec le fait d'apprendre à être un peu égoïste, il faut également apprendre le je m'enfoutisme, afin de vous détacher de la réaction des autres. Vous avez le droit de ne voir personne parfois, de rester dans votre lit, ou de buller en pyjama devant la télé. Que les gens l'acceptent, le veuillent ou pas : Vous avez le droit de dire non.
Parfois on me dit "tu viens boire un café ?". Bah non. J'ai bossé toute la semaine, je suis fatiguée, alors je me colle de l'huile d'argan dans les cheveux, un masque à l'argile rouge sur la tronche et je me colle devant Buffy Contre les Vampires. Et que ça fait du bien, après une semaine chargée !! Ou est le mal ? Le café coulera de nouveau un autre jour. J'ai besoin de me reposer avant ma prochaine semaine, donc le café peut attendre. J'estime que les gens doivent comprendre que nous avons besoin de temps pour nous. De même que nous pouvons comprendre qu'ils ont aussi besoin de nous.

L'égoïsme, c'est pas forcément mal, ou forcément bien. C'est comme le chocolat, faut le doser pour ne pas être malade.


Dernière édition par Angellyca le Lun 18 Mai 2015, 06:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://angellyca-hoffmann.fr
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: L' Egoïsme.   Mer 25 Mar 2015, 10:07

Je trouve ta réflexion tout à fait juste ! 
Je n'avais jamais rattaché spécialement que le fait de penser à son bien-être d'abord puisse être de l'égoïsme (étant donné qu'on parle de bien-être et que l'égoïsme est connoté péjorativement, à la base). Je considérais plus ce trait de caractère comme un seul défaut, celui de penser à soi d'abord et surtout de vouloir garder ses affaires pour soi, bref, d'être une fourmi "pas prêteuse". Enfin je le rattachais surtout au matériel.
Je n'avais pas spécialement pensé que cela pouvait aussi concerner son propre temps, sa disponibilité, ce genre de chose. 

Sous cet angle-là, c'est clair que l'égoïsme ne peut pas être qu'une mauvaise chose. Comme tout, il faut savoir bien le doser, comme tu le dis. 
Dans ce cas-là, moi qui suis plutôt du genre à ne pas dire "non" concernant ce qui est matériel (comme je suis toujours dans le milieu scolaire, cela est très présent au quotidien et cela va des feuilles ou stylos à prêter ou à donner aux cours à rattraper (au risque de les perdre à jamais oO") voire aux réponses à donner lors d'interros...) je suis en revanche plutôt l'inverse quant à ma disponibilité où je pense d'abord à moimoimoi et j'ai toujours été comme cela, à préférer étudier ou rester dans ma petite chambre plutôt que de sortir avec des amis.
C'est clair que cette partie-là est souvent dure à accepter pour les autres alors que généralement (surtout concernant les amitiés, la famille c'est autre chose (enfin ça dépend)), lorsqu'on refuse une invitation à une soirée, on est loin d'être indispensable ! Je veux dire, on fait souvent une avalanche de critique à celui qui ne veut pas sortir mais en soi cela ne change pas la face du monde de reporter un café à plus tard. Ou alors les gens ne peuvent vivre sans sociabilité, je ne sais pas....

Tout ça pour dire que c'est ça le plus énervant : lorsqu'on fait un choix pour soi et que les autres viennent le juger et vous critiquer alors qu'ils ne sont pas dans votre quotidien, dans votre esprit, ils ne peuvent pas savoir les réelles motivations de quelqu'un ne voulant pas sortir pour eux et se permettent de salement les critiquer (alors que lorsque la personne est là, cela ne change pas grand chose par rapport à si elle avait été absente, mais là je m'égare) ! 
Heureusement, dans mon cas, avec les études qui deviennent de plus en plus sérieuses au fil des années, les gens commencent à réaliser que lorsqu'on bosse (en vrai) toute la semaine on n'a pas forcément la foi de sortir en boîte le week-end (ou en soirée... en semaine !). Mais lorsque les autres refusent, là, ils restent toujours autant criticables --". Ca n'est pourtant pas difficile de comprendre cela, non ? 

Je ne dis pas qu'il faut se renfermer dans sa coquille parce qu'on pense qu'on sera encore plus dans le confort, puisque même pour quelqu'un d'assez asocial cela n'est pas vrai, mais de la compréhension de la part de l'autre est fortement utile et en général assez rare.

Bon, là j'ai surtout parlé de l'égoïsme concernant les amis/les loisirs, mais vous m'aurez compris...


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Angellyca
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
avatar


MessageSujet: Re: L' Egoïsme.   Mer 01 Avr 2015, 17:33

Ce que ces gens refusent de voir, c'est qu'ils font preuve d'un égoïsme aussi, en ayant cette attitude. Hors, tout le monde devrait faire preuve de compréhension....
Revenir en haut Aller en bas
http://angellyca-hoffmann.fr
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: L' Egoïsme.   Mer 01 Avr 2015, 20:42

Oui, si personne ne fait d'effort pour comprendre et accepter l'autre, alors finalement on peut dire que tout le monde fait preuve d'égoïsme...


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Angellyca
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
Admin ~ Medium - Tarologue - Occultiste
avatar


MessageSujet: Re: L' Egoïsme.   Mer 01 Avr 2015, 21:09

On fait tous preuve d'égoïsme. Mais c'est une chose qui se gère, et avec de la compréhension, au final, l'égoïsme perd cette notion laide qu'il a. Je veux dire, si lorsqu'on ne veut pas sortir parce qu'on pense à son bien être (une forme d'égoïsme), si la personne en face est capable de compréhension, on évite une situation bien désagréable aussi bien pour nous que pour elle (c'est pas agréable de se sentir fâché), et injuste même, puisque prendre soin de soi reste légitime. Et à côté, nous, bien nous devons aussi comprendre que les autres peuvent avoir envie de nous voir un peu (leurs forme d'égoïsme), mais avec notre compréhension, ça se passe bien. La compréhension et le respect sont la clé pour parvenir à un bon équilibre je pense. Mais le soucis, c'est qu'il n'est pas courant que les gens comprennent ces points, et ça donne des situations fâcheuses... Par exemple, devoir mettre des distances avec des gens dit toxiques, parce que leurs égoïsme est tel que c'est épouvantable et ça nous empêche au final de mettre en place cet équilibre pourtant normal et utile à toutes relations... :neutral:
Revenir en haut Aller en bas
http://angellyca-hoffmann.fr
Millefolium
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: L' Egoïsme.   Mer 08 Avr 2015, 20:39

Oui je vois ce que tu veux dire, c'est difficile de gérer tout ça mais à partir du moment où tout le monde fait un minimum d'efforts il n'y a pas de raisons que cela se passe mal... L'idéal serait alors de trouver des gens avec les mêmes formes d'égoïsme que soi, au risque de rester un peu dans sa bulle sans savoir par la suite faire de concessions aux autres...


Do not pity the dead, Harry...


Page photo : 
Revenir en haut Aller en bas
http://sombreforet.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L' Egoïsme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L' Egoïsme.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum gothique: Mélancolie Gothique :: Mouvements et modes de pensée undergrounds, culture sombre :: ~*PHILOSOPHIE, DEBATS ET REFLEXIONS DIVERSES*~ :: Réflexions sur notre vie intérieure-
Sauter vers: